Nérine : une jolie floraison automnale

nerine

La nérine est une petite plante bulbeuse qui fleurit tardivement en automne. Elle offre une floraison fine et élégante dans les tons de blanc, rose et rouge.

En résumé, ce qu’il faut savoir : 

Nom latin : Nerine
Famille : Amaryllidacées
Type : Bulbe d’automne

Hauteur : Entre 30 et 60 cm
Exposition : Soleil et mi-ombre
Sol : Ordinaire et bien drainé

Plantation : Printemps –  Floraison : Automne

Ce bulbe, originaire d’Afrique du Sud, est peu rustique. Il se plante en pleine terre sur les littoraux méditerranéen et atlantique, en pot ailleurs. Peu connue, elle mérite une place dans un massif ou une potée

Plantation de la nérine

Les nérines sont des bulbes de 3 à 5 cm de diamètre, recouverts d’une tunique fine, et pourvus de racines assez charnues. Leur plantation est très simple.

Les bulbes de nérines se plantent au printemps, dès que tout risque de gelées est écarté. On peut poursuivre la plantation jusqu’en été. Donc, suivant les régions, la mise en terre se fait de mars à août.

Plantation en pleine terre :

Il leur faut un sol ordinaire, bien travaillé en profondeur, et surtout parfaitement drainé car les bulbes pourrissent dans une terre gorgée d’eau. Ainsi, les sols lourds seront allégés avec du sable, les sols pauvres enrichis avec du compost bien décomposé ou un engrais spécial bulbes :

  • Creusez un trou deux fois plus grand que la hauteur du bulbe avec un transplantoir ou un plantoir à bulbes
  • Respectez un espace de 15 cm entre chaque nérine
  • Mettez un peu de sable au fond du trou dans les sols lourds
  • Posez le bulbe dans le trou en appuyant un peu pour éviter le trou d’air, néfaste pour son enracinement
  • Recouvrez de terre en veillant à ce que la pointe du bulbe affleure très légèrement à la surface
  • Arrosez avec parcimonie.

Nérine en pot :

Sur un grand pourtour méditerranéen et le littoral atlantique, les nérines se plantent dans des massifs, bordures et rocailles. Ailleurs, elles seront plantées en pot car elles sont rustiques seulement jusqu’à – 3 à – 5 °C (sauf la plus courante Nerine bodwenii qui supporte des gels de l’ordre de – 10 à – 12 °C).

  • nerine en potLa plantation se fera de préférence dans un pot en terre cuite, percé de trous de drainage :
  • Remplissez un quart du pot de billes d’argile ou de graviers
  • Ajoutez un substrat composé de terreau, de sable et de compost
  • Posez les bulbes et recouvrez de très peu de terre
  • Arrosez sans laisser de l’eau dans la soucoupe.

Entretien de la nérine

L’entretien des nérines n’est pas très exigeant :

  • nérineLes arrosages se font surtout en hiver pour que le bulbe se régénère et reconstitue ses réserves nutritives. Il est inutile d’arroser en été qui correspond à la période de dormance du bulbe. Et en automne, au moment de la floraison, les pluies devaient suffire. Si les nérines sont cultivées en pot, arrosez au moment de la floraison et tout l’hiver
  • En fin de floraison, il est recommandé de couper les hampes florales fanées. En revanche, le feuillage reste en place jusqu’au printemps
  • Paillez avec des feuilles mortes en hiver pour protéger le bulbe du froid
  • Surveillez les limaces et les escargots qui apprécient les jeunes pousses.

À savoir sur la nérine

Noms communs : Nérine, lis de Guernesey, Lis de Jersey

Les nérines sont de charmantes plantes bulbeuses qui fleurissent tardivement, quand les fleurs disparaissent doucement du jardin. Leurs fleurs, assez proches de celles des agapanthes, sont perchées sur de hautes tiges. Les fleurs, délicatement parfumées, s’épanouissent en rose, blanc ou rouge pendant environ 3 semaines.

Pour obtenir de jolies plates-bandes, l’idéal est de planter les nérines en masse, au pied d’un mur exposé au sud. Elles s’associent très bien avec les anémones du Japon et les asters.

La nérine n’aime pas du tout être déplacée. Tous les 4 ou 5 ans, on peut la multiplier par division des caïeux.

Quelques variétés de nérines :

  • Nerine bodwenii
    Nerine bodwenii

    Nerine bodwenii : c’est la plus courante, la plus rustique et la plus florifère. L’espèce type fleurit en rose mais des cultivars proposent d’autres couleurs

  • Nerine undulata : c’est une variété aux pétales ondulés. Elle se cultive essentiellement en pot
  • Nerine flexuosa : c’est une variété aux fleurs étoilées rose pâle
  • Nerine sarnienis var corusca : atypique avec sa floraison rouge orangé.

Pour aller plus loin :


©J.Need,©JosieGilbert©LifeisticAC/shutterstock,©JoeKuis/Pixabay


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...