Nymphaea tetragona, une nénuphar nain pour petit plan d’eau

Nymphaea tetragona - nenuphar nain

Le nénuphar nain (pygmée), Nymphaea tetragona, est LE représentant des nénuphars minuscules d’Asie tropicale.

Résumé technique :

Nom : Nymphaea tetragona
Famille : Nymphaécées
Type : Plante aquatique

Hauteur : 20 à 40 cm
Exposition : Lumineuse
Sol : Humus

Feuillage : Caduque – Floraison : été

Le Nymphaea tetragona, pour la petite histoire

Plante rustique, elle est largement distribuée dans le monde, depuis l’Asie-tempérée, l’Asie-tropicale, l’Europe et l’Amérique du Nord.

Le feuillage vert-sombre flottant de Nymphaea tetragona est issu d’un rhizome de très court, et pas plus épais qu’un doigt. L’ombre portée par les feuilles, de 8 cm en moyenne, permet de contrôler la propagation des algues et fournit également un abri aux insectes aquatiques et aux larves, comme les têtards.

Le nénuphar nain porte de petites fleurs blanches (parfois rouges ou violettes) en forme de coupe légèrement parfumées de juin à septembre. Les fleurs, étoilées à douze pétales, ont un diamètre d’environ 3 cm. Elles sont riches en nectar et en pollen, attirant de nombreux insectes pollinisateurs et mellifères.

Info : Les bouddhistes utilisent les fleurs voyantes blanches, qui ont une valeur ornementale, comme une « fleur d’offrande » et la conservent comme une plante rituelle dans les jardins aquatiques des temples.

Plantation (sol, exposition) du nénuphar nain

Le nénuphar nain est idéalement adapté à la culture dans un petit étang (marre permanente), un bassin de jardin ou même dans un conteneur (un abreuvoir recyclé par exemple), car Nymphaea tetragona prospérera dans une eau aussi peu profonde que 15 cm de profondeur.

  • Plantez le nénuphar nain dans 15-20 à 40 cm de couche d’eau.
  • Utilisez un substrat adapté à la culture aquatique des nénuphars. Une couche d’environ 10 cm de haut est un minimum.
  • Attention aux fragiles racines du fin rhizome. Plantez le rhizome dans le sol à un angle de 45 degrés vers le bas avec l’extrémité du bourgeon face au centre du pot.
  • Couvrez le rhizome avec plus de terreau jusqu’à ce que vous couvriez tout sauf la pointe du rhizome.
  • Ajoutez une couche de gravier de 1-2 cm sur le sol pour empêcher le sol de flotter hors du pot une fois immergé.
  • L’exposition solaire doit être la meilleure possible. Sur un balcon, exposez vers le sud-sud-ouest.
  • Utilisez une eau douce à tendance acide. Pour une plantation en conteneur, éviter l’eau du robinet généralement trop calcaire et au pH trop élevé. L’eau de pluie, ou de l’eau osmosée convient mieux.
  • En plantation dans un conteneur (pot), utilisez une conteneur assez profond pour éviter à l’eau de geler trop profondément en hiver.
  • L’espèce, rustique, a une bonne résistance au froid et peut rester dehors toute l’année.

La surface nécessaire après trois ans pour un seul plant dépasse 40 cm de diamètre : prévoyez une surface de 60 x 60 cm pour chaque plant (ou espacez deux plants de 50-60 cm).

Idée : en culture en petit plan d’eau, associez le nénuphar nain à Typha minima, une autre plante de petite dimensions dans son groupe.

Culture et Entretien du nénuphar nain

nenuphar nain - Nymphaea tetragonaLa culture du nénuphar nain n’a rien de compliqué, et même franchement facile, que ce soit en plan d’eau ou en conteneur. Éliminez les feuilles mortes.

Pour les cultures en conteneur, une compensation régulière de l’eau évaporée mérite une surveillance.

Ajoutez un engrais (sous forme de comprimé à diffusion lente) chaque mois, du printemps jusqu’à la fin de l’été. Utilisez des comprimés formulés pour les nénuphars et suivez les instructions du fabricant pour les taux.

Multiplication du Nymphaea tetragona

Nymphaea tetragona fleurit dans son habitat naturel. Avec une floraison de juillet à août, les graines mûrissent d’août à octobre. C’est souvent une micro-propagation qui participe à l’extension du nénuphar nain. Plante hermaphrodite, la pollinisation est assurée par des diptères (mouches) et des coléoptères). Comme la plupart des nénuphars, l’espèce est autofertile.

Si la propagation par stolon existe en milieu naturel, seule une multiplication à partir de graines est le plus souvent envisageable, mais assez difficilement :

  • Récoltez les graines vers octobre (2 mois après la fin de la floraison).
  • Semez (en serre ou en intérieur lumineux) dans des petits pots en immergeant la graine dans 2-3 cm d’eau.
  • Quand la première feuille apparaît (et est bien développée), transférez le contenu du petit pot (avec le substrat pour éviter de casser les racines) dans un conteneur plus grand sous 5-10 cm d’eau.
  • Patientez au moins 2 ans avant de planter en extérieur, à la fin du printemps (hors gel).

Maladies et soucis du nénuphar nain

N. tetragona est une très petite plante herbacée vivace à feuillage caduque dont la distribution est limitée, avec seulement quelques représentants trouvés dans des écosystèmes fragiles vulnérables aux activités anthropiques. Les plantes ne se régénèrent pas dans la nature en raison d’un développement incomplet des embryons, et elles sont également très sensibles aux ravageurs et aux maladies. Dans certaines régions tropicales d’origine, la population de cette espèce végétale est au bord de l’extinction.

Bon à savoir sur le Nymphaea tetragona

La plante a également des utilisations ethno-médicales car le rhizome est utilisé localement pour soigner la diarrhée aiguë et la dysenterie par les phytothérapeutes tribaux et il peut également être utilisé pour aider les fractures osseuses à se rejoindre.


©Dawesign ©PantherMediaSeller