Cultiver l’orchidée vanille, Vanilla planifolia

Orchidée vanille, Vanilla planifolia

Nous connaissons tous la vanille, cette gousse parfumée qui agrémente bien des desserts. Mais savez-vous que cette épice est produite par une orchidée ? Vanilla planifolia est d’ailleurs la seule orchidée à fruit comestible au monde !

Originaire des zones tropicales humides du Mexique, on cultive l’orchidée vanille comme plante ornementale d’intérieur sous nos latitudes, où elle compose un très beau décor tropical.

L’orchidée vanille en résumé

Nom latin : Vanilla planifolia

Nom commun : orchidée vanille
Famille : Orchidaceae
Origine : Mexique

Hauteur : 20 m
Port : épiphyte, grimpante

Floraison : juillet à septembre
Couleur des fleurs : jaune verdâtre

Exposition : lumineuse sans soleil direct
Rusticité : 5°C (non-rustique)
Sol : drainant, spécial orchidée

Utilisation : ornementale

Description botanique de l’orchidée vanille

Orchidée vanille

L’orchidée vanille est une plante épiphyte, ce qui veut dire qu’elle s’accroche à un support végétal, comme un arbre, à l’aide de ses racines aériennes charnues. Ses lianes souples et peu ramifiées peuvent ainsi atteindre jusqu’à 20 m de hauteur. Ses belles feuilles ovales et épaisses sont d’un vert brillant et mesurent près de 20 cm de long.

La floraison de l’orchidée vanille intervient seulement lorsque la plante atteint entre 3 et 5 m de hauteur. Une floraison qui intervient durant la saison sèche dans son milieu naturel, entre le printemps et l’été chez nous, et qui dure entre 1 et 3 mois. Entre 40 et 100 fleurs parfumées, de couleur vert pâle à jaune, se succèdent alors le long de la liane. Groupées par 8 et jusqu’à 15 sujets, ces fleurs ont une durée de vie de 12h. Ainsi, elles s’ouvrent le matin pour se refermer définitivement le soir même.

Après fécondation, Vanilla planifolia produit de longues capsules pendantes de 15 à 25 cm de long. Des gousses vertes qui virent au jaune à maturité, et qui contiennent de minuscules graines brunes.

Culture et entretien de l’orchidée vanille

Emplacement

Gélive, cette liane tropicale est cultivée en pot sous nos latitudes. Placez le pot d’orchidée vanille en intérieur, en serre chaude ou dans une véranda, à emplacement bien lumineux, mais à l’abri des rayons directs du soleil.

Substrat

On l’installe dans un substrat spécifiquement adapté à ses besoins. Bien drainant, ce substrat peut être constitué d’un mélange de pouzzolane et de « terreau » spécial orchidées.

Tuteurage

La vanille a besoin de grimper le long d’un tuteur entouré de fibres végétales, ou le long d’un tronc vivant (dans l’idéal).

Arrosage

Gourmande en eau, l’orchidée vanille a besoin d’arrosages réguliers, à raison de deux par semaine. Utilisez uniquement de l’eau déminéralisée et ne laissez jamais le liquide stagner dans la soucoupe sous le pot. Pour lui assurer un bon niveau d’humidité, vaporisez régulièrement son feuillage avec de l’eau non calcaire. En hiver, veillez à ce que le terreau ne s’assèche jamais.

Engrais

Pour assurer son développement, nourrissez l’orchidée vanille tous les 15 à 20 jours du printemps au début de l’automne avec un engrais spécial pour orchidées, riche en sels minéraux et en azote.

Multiplication

Vanilla planifolia se reproduit par semis de graines, mais elle peut aussi être bouturée.

Pollinisation et séchage des gousses de vanille

Fécondation fleurs orchidée vanilleEn l’absence de son pollinisateur naturel (une abeille mexicaine endémique), l’obtention des gousses de vanille demande un travail manuel minutieux. La pollinisation intervient durant toute la période de floraison, très tôt le matin. Chaque fleur est fécondée à l’aide d’une aiguille ou d’une longue épine de citronnier afin de mettre en contact le pistil et le pollen des étamines. Les gousses mettent ensuite entre 8 et 10 mois à mûrir.

Gousses Vanilla planifoliaLorsqu’elles commencent à jaunir, c’est-à-dire avant leur maturité complète, les gousses sont cueillies et préparées en différentes étapes :

  1. elles subissent un « échaudage » de quelques minutes dans une eau à 65°C ;
  2. les gousses sont étuvées durant 12h ce qui les fait brunir ;
  3. on les sèche encore pendant 6 semaines, au soleil puis à l’ombre ;
  4. enfin, la vanille est mise en malle plusieurs semaines pour la faire vieillir.

Un long travail de maturation qui a pour but d’augmenter le taux de vanilline des gousses et de les assécher lentement pour améliorer leur capacité de conservation.


Photos : Geoff McKay, Christer T Johansson, Forest and Kim Starr