Connexion
Accueil / Jardinage / Plantes d'intérieur / Comment arroser une orchidée en pot ?

Comment arroser une orchidée en pot ?

arrosage orchidée
0

Les orchidées sont des fleurs originaires des forêts tropicales. Elles apprécient donc les environnements chauds avec un taux d’humidité élevé. Cependant, elles sont aussi très sensibles au pourrissement des racines en cas d’eau stagnante.

Leur arrosage s’avère donc une étape délicate et essentielle de leur culture. Découvrez ici comment arroser une orchidée en pot !

Quelle eau utiliser pour arroser une orchidée ?

Comment arroser une orchidée en pot ?Les orchidées n’apprécient généralement pas le calcaire. Aussi, il est préférable de les arroser avec une eau douce. L’eau de pluie collectée dans un récupérateur d’eau est idéale ici, mais une eau filtrée est également parfaite.

Astuce : pour supprimer le calcaire de l’eau du robinet, vous pouvez aussi lui ajouter quelques gouttes de jus de citron.

Il est également recommandé d’utiliser une eau à température ambiante, afin d’éviter les chocs thermiques.

Les deux méthodes pour arroser une orchidée

Deux options s’offrent à vous pour arroser vos orchidées : elles peuvent être immergées dans l’eau pour quelques minutes, ou être arrosées comme les autres plantes de la maison. Dans un cas comme dans l’autre, évitez l’eau stagnante qui provoque inexorablement le pourrissement des racines des orchidées.

Baigner une orchidée en pot

  1. orchidée arrosage tremper baigner eauCommencez par remplir l’évier ou un récipient avec de l’eau tempérée.
  2. Immergez ensuite le pot de l’orchidée dans l’évier ou le seau (la tige, les feuilles et les fleurs sont maintenues hors de l’eau.)
  3. Laissez tremper pendant quelques minutes.
  4. Retirez le contenant et laissez-le s’égoutter avant de le réinstaller dans son cache-pot.

Arroser une orchidée en pot

  1. Arrosez abondamment vos orchidées directement dans leur pot jusqu’à ce que l’eau s’écoule dans la soucoupe ou dans le cache-pot.
  2. Patientez quelques minutes pour que la plante absorbe suffisamment d’eau.
  3. Videz le pot pour qu’il ne reste pas d’eau stagnante au fond.

À quelle fréquence arroser une orchidée ?

quand arroser orchidee frequence arrosageLa fréquence d’arrosage d’une orchidée dépend :

  • de la température et de l’hygrométrie de la pièce où elle se trouve ;
  • de son stade de floraison ;
  • de la nature de son substrat (qui sèche plus ou moins vite selon sa composition et son volume) ;
  • de la variété de l’orchidée cultivée.

On estime qu’une orchidée en fleurs, installée en intérieur à une température comprise entre 17 et 24°C, a besoin d’être arrosée ou immergée tous les 7 à 10 jours en moyenne. Après la floraison, c’est-à-dire pendant sa phase de dormance, l’orchidée est arrosée en moyenne tous les 15 jours à 3 semaines.

Déterminer si une orchidée a besoin d’eau

En cas de doute, sachez qu’il est possible de vérifier si votre orchidée Phalaenopsis a besoin d’eau, en observant tout simplement ses racines qui apparaissent distinctement à travers leur pot translucide (attention de ne pas les transvaser dans un pot opaque !) Ainsi, si les racines sont vert clair, patientez encore un peu avant de les baigner ou de les arroser. En revanche, si elles arborent une teinte grisâtre (blanche ou argentée) c’est qu’il est temps de leur apporter de l’eau.

Cette astuce n’est toutefois valable que pour les Phalaenopsis (les plus couramment cultivées), et elle ne s’applique donc pas aux autres orchidacées. Dans ce cas, vous pouvez vérifier les besoins en eau de votre orchidée de deux façons :

  1. plongez votre doigt dans le substrat du pot. Si celui-ci est froid et humide, c’est qu’il n’est pas encore temps de l’arroser.
  2. Soulevez le pot de votre orchidée. Une motte légère est le signe d’un manque d’eau.

Vaporiser une orchidée

vaporiser vaporisation orchidéeEn hiver, l’utilisation des radiateurs rend l’air de nos logements particulièrement secs. Afin d’offrir à vos orchidées un taux d’humidité élevé, comme c’est le cas dans leur milieu naturel, n’hésitez pas à vaporiser leurs feuilles et leurs racines aériennes à raison d’une fois par jour.

Utilisez pour cela un pulvérisateur manuel et de l’eau non calcaire.


Photos : ForGaby, Myriams-Fotos, Gabriele Reinke, titov dmitriy


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *