Connexion
Accueil / Le Jardinage / Plantes aromatiques / L’aurone : plantation et entretien de l’armoise citronnelle

L’aurone : plantation et entretien de l’armoise citronnelle

Aurone - armoise citronnelle
0

L’aurone en résumé :

Nom latin : Artemisia abrotanum
Noms communs : Aurone, armoise citronnelle, abrotone, garde‑robe, arquebuse
Famille : Astéracées
Type : Plante aromatique

Hauteur : 1 m
Distance de plantation : 1 m
Exposition : Soleil
Sol : Tout type, mais bien drainé

Plantation : Avril‑mai – Récolte : Mai à octobre

Originaire du Bassin méditerranéen, l’aurone est souvent utilisée au jardin comme plante ornementale. Néanmoins, ses fines feuilles, à l’odeur citronnée et à la légère amertume, lui confèrent des propriétés aromatiques intéressantes en cuisine, mais aussi de nombreuses vertus médicinales.

Plantation de l’aurone

L’armoise citronnelle se contente de peu, tant qu’elle a du soleil et un terrain bien drainé. Sa culture en est donc grandement facilitée.

Résistante à la sécheresse, l’aurone peut être plantée au printemps. Pour cela, il suffit de creuser un trou de 10 à 15 cm de profondeur et d’y installer le pied en ayant préalablement désagrégé la motte pour libérer quelques racines. Rebouchez ensuite le trou, en tassant bien la terre et effectuez un premier arrosage, léger.

En général, un pied d’armoise citronnelle est suffisant pour les usages d’une famille.

Culture et entretien de l’armoise citronnelle

Aurone - Artemisia abrotanum - culture entretienL’aurone ne demande aucun entretien. L’arrosage du pied peut néanmoins être nécessaire en cas de trop fortes chaleurs.

En ce qui concerne la taille, elle n’est pas obligatoire. Cependant, un rabattage de la touffe au début du printemps permettra à la plante de conserver un joli port buissonnant.

Multiplication

Le moyen le plus de simple de propager l’aurone est encore de diviser le pied. Pour ce faire, arrachez la plante à l’aide d’une fourche‑bêche et fragmentez la motte en vous servant d’une bêche bien aiguisée. Il ne reste plus qu’à replanter vos nouveaux plants.

Si vous souhaitez passer par une méthode moins « radicale », il est également possible d’obtenir des pieds d’aurone par semis (mais la floraison reste rare) ou par bouturage semi‑aoûté.

Maladies et ravageurs de l’aurone

L’armoise citronnelle étant une plante résistante, elle ne semble pas être touchée par les maladies et les insectes ravageurs n’ont pas l’air de s’y intéresser.

Récolte et conservation

La cueillette des feuilles s’étale du printemps à l’automne, en fonction de vos besoins. Si vous souhaitez créer un stock pour l’hiver, il est possible de faire sécher votre récolte dans un endroit bien ventilé et de la conserver dans un récipient hermétique.

L’aurone en cuisine

Servez‑vous de l’aurone pour aromatiser vos salades, viandes rôties et poissons.

L’armoise citronnelle ayant aussi des propriétés médicinales, utilisez‑la avec parcimonie. Mesdames, si vous êtes enceintes, il est également déconseillé d’en consommer.

Propriétés médicinales

L’aurone est utilisée en phytothérapie pour ses effets toniques sur l’organisme en stimulant notamment l’appareil digestif.

Elle a également une action vermifuge en luttant contre les vers et parasites pouvant coloniser les intestins.

Enfin, en usage externe, l’armoise citronnelle possède des propriétés cicatrisantes sur les plaies et les ulcères.

A découvrir également : l’armoise commune


©Foto-pixel-web, ©Dezalb


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *