Primula japonica, la primevère du Japon

Primula japonica - primevere du japon

La primevère du Japon Primula japonica a des floraisons allant du blanc, du rosâtre au rougeâtre, en forme de candélabre pouvant atteindre jusqu’à 50 cm de haut.

Résumé technique :

Nom latin : Primula japonica
Famille : Primulacées
Type : Plante herbacée vivace

Hauteur : 30 cm
Exposition : Lumineuse à mi-ombre
Sol : Humide

Feuillage : Persistant – Floraison : Printemps, début été

Les primevères du Japon ne nécessitent aucun soin : plantez-en quelques-unes dans un endroit ombragé et humide et laissez-les faire. Si les plantes sont au bon endroit, elles vont coloniser, s’auto-semer et bouger un peu, avec plus de plantes certaines années et moins d’autres.

Plantation de Primula japonica

L’emplacement classique de la plantation de Primula japonica est le bord d’un ruisseau ou d’un plan d’eau (étang, bassin de jardin…). Franchement rustique et adaptée au climats ouest-européen, la primevère du Japon se plante en extérieur.

Les primevères sont les véritables précurseurs du printemps.

  • Plantation Primula japonica - primevere du japonPlantez en colonies de plusieurs pieds dans un endroit qui peut être détrempé.
  • Ce natif japonais prospère dans les tourbières et les zones humides, bien ensoleillées ou à l’ombre partielle (ce qui permet de conserver de la fraîcheur et de l’humidité).
  • Creusez un trou de dimensions suffisante pour contenir tout le contenu du pot d’achat.
  • Évitez de briser les racines au cours de dépotage.
  • Espacez chaque plant d’au moins 50 cm, ne tentez pas une plantation groupée densément.
  • Arrosez dès le plant mis en place.

Vous pouvez facilement l’associer à Caltha palustris Alba, Myosotis palustris, Helleborus niger, Lathyrus vernus ou encore Lilium speciosum.

Culture et Entretien de la primevère du Japon

L’entretien de la primevère du Japon, comme pour les autres primevères, est quasiment nul. Enlevez les feuilles mortes et les inflorescences fanées afin de ne pas épuiser le plant qui consomme de l’énergie pour continuer à alimenter ces parties devenues inutiles.

Multiplication de Primula japonica :

Primula japonica se propage par transplantation de jeunes plants.

  • Déterrez simplement les petits plants au milieu du printemps (en période hors gel), lorsque le feuillage est encore de petite taille, et déplacez dans de nouveaux endroits.
  • Ce peut aussi être le moment de les partager avec des amis.

Il y a un réensemencent annuel, formant une colonie en croissance lente. C’est aussi ce qui explique que le nombre de pieds n’est pas stable d’une année à l’autre.

Idée : n’hésitez pas à mélanger plusieurs espèces de primevères des zones humides telles que Primula denticulata, Primula florindae ou Primula rosea. Les pollinisateurs pourraient bien, naturellement, créer des hybrides en visitant les fleurs.

Maladies et soucis :

Sans maladie notable, les feuilles pourries sont la proie des escargots et limaces.

Variétés de primevère du Japon

La variété Miller’s Crimson’s a un rouge particulièrement brillant. D’autres primevères étagées n’aiment qu’un emplacement frais à humide, telles que :

  • Primula bulleyana : 70 cm, orange ;
  • Primula pulverulenta : carmin pourpre, calice et tige « enfarinés » ;
  • Primula prolifera : 80 cm, jaune, tolérante à un endroit gorgé d’eau en quasi-permanence ;
  • Primula x bullesiana : (hybride) fait 60 à 80 cm avec une gamme de couleurs étendue.

Bon à savoir à propos de Primula japonica

Primula japonica - primevere du japon - jardin eauLa primevère du Japon forme une touffe de feuilles fermées de 30 cm de haut, se trouvant au sol. Les feuilles, elles-mêmes, peuvent atteindre 20 cm de long sur 4 cm de large. Elles sont ovales et allongées et se transforment en tige. Le bord de la feuille est dentelé.

Primula japonica fleurit de la mi-mai à presque juillet, et d’une manière amusante : des têtes de fleurs verticillées supplémentaires poussent au-dessus de la précédente. Ainsi, vous pouvez voir le prochain niveau non ouvert, au milieu de chaque groupe de fleurs déjà ouvertes. Et cela monte en niveaux (4 souvent) au fur et mesure au-dessus d’une longue tige florale.

La hauteur totale peut atteindre près de 50 cm avec les couches successives de couleur empilées les unes sur les autres. C’est pour cet empilement par étages de fleurs que ces primevères sont parfois appelées « primevère candélabre ».


©BackPaper, ©PantherMediaseller, ©GardenGuru