vigne vierge

La vigne vierge propose de nombreux atouts pour couvrir mûrs, pergolas ou treillis.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Parthenocissus
Famille : Vitacées
Type : Grimpante

Hauteur
 : 10 à 20 m
Exposition : Ensoleillée et mi-ombre
Sol : Ordinaire

Feuillage
 : Caduc – Floraison : Eté (très légère)

L’entretien de la vigne vierge est très facile et l’aspect décoratif tout à fait remarquable.

Plantation de la vigne vierge

Préférez une plantation de la vigne vierge au printemps ou à l’automne, hors période de gel.

Arrosez régulièrement durant la 1ère année suivant la plantation.

  • Il est nécessaire de palisser la plante au début avant qu’elle ne s’accroche toute seule.
  • Au bout d’1 ou 2 an(s), votre vigne vierge gagnera toute seul le reste de votre mur
  • Retrouvez nos conseils de plantation des arbustes

Taille de la vigne vierge

Laissez grimper la vigne vierge à sa guise, c’est comme ça qu’elle sera la plus belle.

Vous pouvez la tailler tout au long de l’année, si elle devient trop envahissante ou pour l’empêcher de couvrir fenêtres et toitures…

Attention aux tuiles car il arrive que la vigne vierge puisse se faufiler et parfois les soulever. Il faut intervenir avant.

A savoir sur la vigne vierge

vigne viergeCette grimpante ligneuse a l’avantage de pousser rapidement mais également de créer un formidable mur de couleur dès l’arrivée de l’automne avec des teintes flamboyantes de rouge, jaune, orange.

A l’instar du lierre, ses crampons n’abîment pas les murs anciens et ne présente donc aucun problème à ce qu’ils s’accrochent au mur.

A ne pas confondre avec le lierre, la vigne vierge fait en revanche partie de la même famille que la vigne qui donne du raisin.

Conseil à propos de la vigne vierge

Contrairement au lierre, la vigne vierge est caduque et donc beaucoup plus riche en variétés de couleurs tout au long de l’année !


©GoneWithTheWind