Zamioculcas : la plante ZZ

Zamioculcas plante entretien

Le zamioculcas est une superbe plante d’intérieur, facile de culture et décorative.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Zamioculcas zamiifolia
Famille : Aracées
Type : Plante d’intérieur

Hauteur
 : 0,5 à 1 m en intérieur
Exposition : Lumineuse
Sol : Terreau

Exposition : Lumineuse – Feuillage : Persistant

L’entretien, le rempotage, l’arrosage ou encore l’exposition, sont autant de petits gestes qui rendront votre zamioculcas encore plus beau.

Plantation et rempotage du zamioculcas

Dès l’achat, si le pot est trop petit, n’hésitez pas à rempoter la plante afin qu’elle puisse se développer convenablement.

Ensuite, tous les 3 à 4 ans et de préférence au printemps, rempotez votre zamioculcas dans un pot d’un diamètre très légèrement supérieur. Cela permet surtout de régénérer la terre.

  • Les racines du zamioculcas redoutent l’excès d’eau.
    Veillez à ce que le pot soit bien percée au fond et améliorez le drainage en mettant au fond du pot un lit de graviers ou de billes d’argiles afin de faciliter l’écoulement de l’eau.
  • Un bon terreau est nécessaire.
    La plante, lorsqu’elle vit à l’intérieur, a besoin de terreau car lui seul lui apportera les élements nutritifs dont elle a besoin.
  • Lors du rempotage, vous pourrez diviser la touffe en 2 afin de multiplier votre plante mais aussi pour régénérer la plante.

Exposition du zamioculcas

zamioculcas zzLe meilleur endroit pour installer votre zamioculcas est près d’une fenêtre qui laisse correctement passer la lumière mais sans soleil direct.

On voit aussi des zamioculcas très bien se comporter avec assez peu de lumière.

  • Elle redoute en effet l’excès de soleil et tolère même la mi-ombre en extérieur.
  • Évitez absolument la proximité d’une source de chaleur comme un radiateur car cette plante d’origine tropicale a besoin d’humidité.

En été, on peu mettre la plante ZZ à l’extérieur durant le mois le plus doux, de mai à octobre.

Arrosage du zamioculcas

Un arrosage régulier mais modéré est nécessaire, de préférence avec une eau non calcaire.

Au printemps et en été :

Maintenez le terreau humide et vieillez à ce que l’écoulement de l’eau se fasse correctement.

Apportez de l’engrais liquide pour plantes vertes tous les 8 à 15 jours environ durant cette période de croissance

  • Vaporisez régulièrement le feuillage avec une eau de préférence non calcaire.

A l’automne et en hiver :

Réduisez l’arrosage de manière à attendre que le sol soit sec en surface entre 2 arrosages.

  • Stoppez tout apport d’engrais.

💡Au même titre que l’arrosage, il est important de nettoyer les feuilles régulièrement.

Maladies du zamioculcas

Si les tiges et les feuilles jaunissent ou tendent à se ramollir nettement, c’est sans doute un excès d’arrosages.

Une bonne lumière est nécessaire, dans le cas contraire, vous verrez de très longues tiges aller chercher la lumière.

Enfin, côté parasites, le zamioculcas est sensible aux attaques de cochenilles.

A savoir sur le zamioculcas

zamioculcas zzMerveilleuse plante d’intérieur, le zamioculcas tire son nom de plante ZZ de son nom latin Zamioculcas zamiifolia.

Originaire d’Afrique tropicale, elle s’st très bien adaptée à la culture comme plante d’intérieur, étant aussi décorative, esthétique que facile à entretenir.

La croissance est lente, ce qui lui confère l’autre avantage de ne pas avoir à changer de pot régulièrement.

A lire aussi :


Credit photo Jardiner Malin : JRP_Studio