Ginkgo biloba

Arbre originaire de Chine, le Gingko est considéré comme un fossile vivant qui existe depuis 300 millions d’années.

Pouvant mesurer entre 25 et 50 mètres de hauteur, cet arbre encore appelé « arbre aux mille écus », « Abricotier d’argent », « arbre aux 40 écus » ou « Ginkgo biloba », pousse sur les sols silicoargileux frais ou des sols siliceux.

Appartenant à la famille des ginkgoacées, on le trouve généralement dans les parcs des grandes villes (car, très résistant à la pollution) mais également, dans les grandes plantations commerciales de ginkgo en Caroline du Sud (USA), en Chine, dans l’Ouest de la France, en Corée et au Japon.
Cependant, outre le caractère ornemental de ses feuilles, l’arbre aux 40 écus revêt des vertus médicinales insoupçonnées. Quelles sont-elles ? De quelle manière agit-il sur l’organisme humain ? Comment en faire usage à bon escient ?

Bref aperçu …

A lire aussi : bien cultiver le Ginkgo biloba

Ginkgo biloba, pour la petite histoire 

Selon les écrits, le Gingko existait depuis une quarantaine de millions d’années avant même l’apparition des dinosaures. En effet, l’Histoire raconte que l’Abricotier d’argent est le seul être vivant ayant durant la Deuxième Guerre Mondiale, résisté aux effets de la Bombe d’Hiroshima.

On pourrait croire que c’est la raison pour laquelle, les moines bouddhistes en ont fait un objet d’adoration en le plantant tout près de leurs temples afin d’éloigner le feu.

Il a fallu attendre le 18e siècle pour que cette plante soit introduite sur le continent européen.

Ginkgo biloba : vertus et bienfaits pour la santé

Etre vivant que l’on peut qualifier d’immortel, ce végétal résistant, supérieur et unique, revêt des vertus thérapeutiques découvertes depuis l’antiquité en médecine traditionnelle chinoise.

Comme propriétés médicinales, le Ginkgo biloba contient :

– des flavonoïdes (importants d’antioxydants dans notre alimentation),

– des bilobalides

– des terpénoïdes pour ses qualités aromatiques,

– des ginkgolides

– des lactones (arôme de produits alimentaires transformés ou naturels).

Puissant antioxydant, les effets du Gingko sur l’organisme sont multiples.

Si pour certains chercheurs, cette plante améliore la fonction artérielle, on sait que ses feuilles sont utilisées comme remède naturel pour :
– réduire l’inflammation
– faciliter la circulation sanguine

– protéger les cellules nerveuses
– réduire la douleur dans les maladies vasculaires périphériques.

Dans le cadre d’un traitement, le Ginkgo biloba est préconisé pour :

– les dysfonctions sexuelles
– les acouphènes
– les maux de tête
– les vertiges
– le mal des montagnes
– les manifestations de l’anxiété ainsi que, de la maladie de Raynaud
– soulager le syndrome prémenstruel
– les troubles de la vue (glaucome, rétinopathie)
– la dépression
– le vitiligo
– l’anxiété
– la démence, la schizophrénie …

A cela, s’ajoutent les capacités de l’arbre aux mille écus,  à prévenir risque de maladie d’Alzheimer, celles cardiovasculaires et même, à régénérer les fonctions cognitives chez les personnes âgées en bonne santé.

Usages, posologies, mode d’emploi du Ginkgo biloba

ginkgo biloba sante bienfaits vertuLes parties utilisées du Ginkgo biloba pour favoriser la circulation sanguine et la santé mentale, sont les graines et les feuilles.

– En infusion : mélangez 30 g de feuilles de ginkgo et 30 g de feuilles de thé vert. Mesurez-en 1 cuillère à café puis, versez 25 cl d’eau bouillante dessus.

Après 7 minutes, filtrez puis ajoutez un peu de miel ou du jus de citron avant de boire 1 à 2 tasses par jour.

– En extrait normalisé. Une prise de 120 mg à 480 mg en 2 ou 3 fois par jour est suffisante.

Bon à savoir à propos du Ginkgo biloba

Le Ginkgo biloba est également un arbre ornemental qui a une durée de vie pouvant aller jusqu’à 1 000 ans.

Il peut provoquer une hémorragie. Il est donc contre-indiqué aux femmes enceintes et, au moins 3 jours avant une intervention chirurgicale.

Quoiqu’il en soit, demandez l’avis de votre médecin.