plantes hyperthyroidie

Suitée au niveau du cou, la thyroïde est une glande endocrine (en forme de papillon) intervenant dans la croissance et la maturation du système nerveux central.

Son dérèglement peut provoquer diverses complications dont un cancer de la thyroïde, une production anormalement élevée d’hormones thyroïdiennes dans le sang (hyperthyroïdie), ou à l’inverse, une hypothyroïdie.

Se déclarant généralement chez les sujets âgés de 30 à 40 ans, ce syndrome clinique touche environ 5 millions de personnes en France.

Causes de l’hyperthyroïdie

L’hypophyse intervient dans le fonctionnement et la régulation des hormones produites par la thyroïde. Appelées calcitonine, triiodothyronine, thyroxine, ces hormones thyroïdiennes circulent dans le sang et contrôlent le rythme cardiaque, l’énergie musculaire, la pression artérielle, le poids, les réflexes, la température du corps, et régulent le métabolisme cellulaire.

Aux thyroïdites ou inflammations de la thyroïde, s’ajoutent d’autres affections auto-immunes dont la maladie de Basdow (dans 80% des cas) qui sont les principales causes de l’hyperthyroïdie.

Résultant d’une production anormale d’anticorps par le système immunitaire, la maladie de Basdow est caractérisée par une exophtalmie (saillie anormale des yeux), et parfois, un œdème à l’avant de la jambe.

Symptômes affectés à l’hyperthyroïdie

Comme symptômes affectés à l’hyperthyroïdie, sont récurrents : des troubles digestifs suivis de diarrhées/constipations et amaigrissements (malgré une alimentation normale).
On trouve aussi des affections cardiaques avec tachycardie, le stress, des troubles menstruelles et du sommeil.

Enfin, une faiblesse musculaire et sexuelle, des cheveux cassants, la rétention d’eau, le gonflement dans le cou, les bouffées de chaleur, maux de tête …

Plantes qui soulagent l’hyperthyroïdie

Le dérèglement de la glande thyroïdienne est généralement dû à des carences en vitamines B et en iode. 

Si un mode de vie sain est une bonne nutrition sont recommandés pour réguler ces troubles, quelques plantes le sont également. Lesquelles ?

  • Ortie

Très bénéfique pour le traitement des troubles de la thyroïde, cette planteest naturellement richeen iode.

Pour en tirer le meilleur profit thérapeutique, une tisane à base de feuilles séchées d’ortie à boire 2 fois par jour.

Aussi, un massage du cou à basse d’huile d’ortie sont indiqués pour réguler la production d’hormones thyroïdiennes.

  • Gingembre

Les propriétés anti-inflammatoires de cette racine font d’elle une source de minéraux pour le traitement de l’hypothyroïdie.

En infusion (à boire régulièrement), incorporées à votre alimentation ou en salade, des tranches de gingembre frais sont un excellent remède.

  • Poires

En consommant régulièrement des poires, ces fruits aident à réguler le taux d’hormones dans l’organisme.

Pour un meilleur résultat, consommez au moins 5 poires par jour pendant quelques mois.

  • Ginseng Sibérien

Très efficace, une dose de 100 mg d’extraits de ce stimulant naturel prise 2 fois par jour, régule les taux d’hormones, soulage la fatigue et réduit la gravité des symptômes d’hyperthyroïdie.

  • Graines de lin

Sources d’acides gras oméga-3, il est conseillé soit d’en saupoudrer sur vos aliments. Ou boire quotidiennement une cuillère à café d’huile de graines de lin.

Cela permet de maintenir un poids normal et baisser le taux de cholestérol.

  • Huile de coco

Aidant à améliorer le métabolisme, l’huile de coco vierge est à consommer quotidiennement.

Elle se boit telle quelle ou peut agrémenter vos salades– régule la production d’hormones thyroïdiennes.