hernie ombilicale

Affection classique et souvent sans gravité, une hernie ombilicale du nouveau-né est une « petite bille » qui apparaît au niveau du nombril quelques temps après sa naissance.


Généralement, durant les dix-huit premiers mois de la vie du nourrisson, cette protubérance relativement volumineuse tend à disparaître.

D’ordinaire, une hernie ombilicale apparaît chez les garçons, les enfants de peau noire, les nouveau-nés et surtout, ceux nés avant terme.

Hernie ombilicale du nouveau-né : voici ce qu’il faut savoir …

Définition de la hernie ombilicale :

Une hernie est définie comme étant, « la sortie d’un organe ou d’une partie d’organe, hors de sa cavité, au travers d’un orifice naturel ».

Quant à une hernie ombilicale, est souvent représentée par une petite poche plus ou moins volumineuse due au passage de péritoine, de portions d’intestins ou d’amas graisseux à travers le nombril. Ces éléments sont d’ordinaire contenus dans l’abdomen.

Le nombril est lui-même, la cicatrice laissée par l’insertion du cordon ombilical.

Symptômes de la hernie ombilicale

Visible à l’œil nu, une hernie ombilicale se présente sous la forme d’une « petite bille » qui apparaît au niveau du nombril, dont la taille augmente suite à un effort ou encore, lorsque l’enfant pleure.

Au cours d’un examen médical de routine, votre médecin la remarquera à coup sûr.

Origines et causes de la hernie ombilicale

Grosseur apparaissant au niveau du nombril, une hernie ombilicale est souvent causée par une faiblesse congénitale de la ligne blanche sur cette partie du corps.
Indolore, une hernie ombilicale peut atteindre plusieurs centimètres et se résorbe généralement entre les 18 et 36 premiers mois de la vie de l’enfant puisqu’à cet âge-là, ses muscles abdominaux se renforcent grâce à son développement moteur.

Une hernie ombilicale peut apparaître et s’aggraver en cas d’insuffisance respiratoire ou de cirrhose surtout chez les patients adultes, souffrant de cancer ou d’insuffisance cardiaque.

Egalement chez l’adulte, une hernie ombilicale peut apparaître suite à des grossesses, l’obésité, des toux chronique ou encore, le fait de porter régulièrement des charges lourdes.
Ces facteurs augmentent la pression à l’intérieur de l’abdomen et provoquent par relation de cause à effet, une faiblesse des tissus.

  • Existe-t-il des risques de complications ?

L’on a très rarement observé des complications chez l’enfant, suite à une hernie ombilicale.

Lorsqu’elles surviennent, il peut s’agir d’une malformation ou d’une anomalie au niveau du métabolisme.

Toutefois, l’on a déjà observé au niveau de l’orifice, un « étranglement » des vaisseaux et des tissus.
Ce qui peut être à l’origine d’une occlusion intestinale.
Ce type de traumatisme se provoque comme symptômes, un ballonnement et des vomissements.

Toutefois, si après les 3 premières années de sa vie, cette hernie ombilicale ne s’est pas résorbée, alors, les médecins préconisent une intervention chirurgicale pour des raisons esthétiques, mais aussi, parce qu’à l’âge adulte, cela peut provoquer des complications (constipation, nausées, violentes douleurs, vomissements …).

Traitement naturel de la hernie ombilicale :

Très souvent, seul le recours à la chirurgie est recommandé pour en finir avec hernie ombilicale.

Toutefois, il existerait des plantes dont les vertus et bienfaits permettraient de se soulager au naturel. Quelles sont-elles ? Comment effectuer la prise ? Quelle est la posologie à respecter ?

Souvent, on recommande :

l’Hawthornia. Il s’agit en effet, d’un mélange de graines d’agrumes, d’aubépine, de litchi et de fenouil.
Fort utilisé et, apprécié en Chine, ce mélange a pour vertu, de réparer et renforcer la paroi affaiblie de l’abdomen.

L’Hawthornia utilisé dès les tous premiers symptômes visibles, limite la croissance d’une hernie ombilicale.

– Le Berger est une herbe dont les vertus médicinales sont reconnues pour réduire l’inflammation et soulager la douleur. Sous la forme d’une pâte, il est indiqué de l’utiliser par voie externe (sur une hernie) pour soulager les symptômes. Cette herbe médicinale peut également être prise par voie interne pour affermir la paroi abdominale.

– la camomille (sous forme de tisane) : c’est une herbe dont les vertus apaisent la muqueuse de la zone digestive, inhibant ainsi la production d’acide gastrique.

En effet, une hernie ombilicale se produit exactement à cet endroit, déclenchant ainsi, un reflux gastrique. Ce qui peut être inconfortable pour le sujet.

Sont également recommandés (en cas de douleur) :

– une décoction de renouée, d’alchémille et de noyer pour soulager la douleur. En l’appliquant sur la zone douloureuse, recouverte par la suite d’un bandage, le patient est soulagé.

Par voie interne, on recommande également 1 Litre d’infusion à base de 30 grammes de chêne, de millefeuille, de cyprès, d’alchémille et de noyer.

Comme posologie, boire 1 tasse trois fois par jour serait suffisant pour un résultat sans pareil.

Bon à savoir à propos de la hernie ombilicale

Il existe une « recette de grand-mère » appelée techniques de contention qui, par le biais de bandages ou grâce à une pièce de monnaie, l’on peut réduire le volume d’une hernie ombilicale (mais sans la faire disparaître).
Si cette pratique est souvent proposée chez l’enfant, elle n’a aucun effet, et donc pas d’intérêt chez l’adulte.

Toutefois, en cas de doute, il est toujours recommandé d’avoir un avis médical à ce sujet.

 

  • lakrouf a écrit le 20 avril 2017 à 23 h 54 min

    bonsoir

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouturage des plantes aromatiques en fonction du calendrier lunaire
Posté par LA FERME DU BREUIL le 03 novembre 2018

Marocain cherche graines de plantes sortant du commun
Posté par voynich le 27 octobre 2018

Plante envahissante dans le gazon.Comment s'en débarrasser ?
Posté par Floris le 04 août 2018

Mauvaises herbes envahissantes
Posté par Gilles Jardin Potager Bio le 28 janvier 2018