Infections : comment les soigner au naturel ?

Les infections comme la bronchite ou l'eczéma sont les plus courantes au niveau respiratoire et cutanée, voici comment les soulager ou soigner naturellement par les plantes

Recevez tous les conseils en jardinage directement dans votre boîte mail


Vous avez aimé Jardiner Malin, partagez avec vos amis

La succession des saisons, l’exposition à de l’air pollué, à des gaz nocifs ou le contact avec des agents allergènes peuvent quelques fois rimer avec infections respiratoires et cutanées.

 

L’une des principales infections respiratoires auxquelles l’homme est sujet, est la bronchite qui se présente comme une inflammation des bronches ; tandis que l’infection cutanée la plus fréquente est l’eczéma.

 

Comment ces infections se manifestent-elles ? Quelles en sont les origines ? Peut-on en venir à bout grâce aux plantes ?

 

Infections et Phytothérapie : que faut-il savoir ?

 



Infection des bronches : LA BRONCHITE

Bien connaître cette infection respiratoire

 

La bronchite est une maladie très fréquente qui peut atteindre tout être humain au moins une fois dans sa vie.

Elle se présente sous deux formes :

– la bronchite aigüe d’origine virale qui survient généralement à la suite d’une grippe ou d’un rhume mal soigné,

– la bronchite chronique, qui elle, se déclenche suite à une exposition de longue durée à des gaz nocifs (tabac, pollution,…etc).

 

Symptômes de la bronchite

Que ce soit l’une ou l’autre forme de bronchite, leurs symptômes sont très souvent semblables bien qu’il y ait des spécificités à chacune d’elles.

Les plus communs sont :

– une toux grasse qui produit du mucus dont la coloration peut varier du blanc au jaune-gris, ou d’une couleur verdâtre.

– un essoufflement accompagné d’une respiration sifflante

– des douleurs à la poitrine, une fatigue et de la fièvre.

 

Quelles plantes pour se soulager ?

Bien qu’il existe des remèdes pour soigner la bronchite, de nombreuses plantes dont les vertus ne sont plus à démontrer sont encore méconnues des populations. Il s’agit notamment de :

 

  • L’eucalyptus en usage interne sous forme d’infusion, ou externe en friction.
    En effet l’huile essentielle (l’eucalyptol) que renferment les feuilles à environ 80%, réduit sensiblement la toux et les expectorations.

Il est recommandé de faire infuser 2 à 3 g de feuilles séchées dans 150 ml d’eau bouillante et d’en boire 2 tasses par jour.

En usage externe, il suffit de verser 15 à 20 gouttes d’huile essentielle dans 25 ml d’huile végétale et frictionner la poitrine 3 fois par jour.

 

  • L’effet adoucissant de la réglisse agit sur les bronches. En décoction ou en infusion, les racines séchées de la réglisse libèrent une substance (la glycyrrhizine) qui réduit sensiblement la douleur.

 

  • L’hysope, elle, est une plante expectorante que le sujet prendra sous forme de tisane ou de sirop.

 

  • Les vertus du lierre grimpant sont appréciables lors de la respiration du sujet. En effet, 1 c. à thé de feuilles séchées dans 150 ml d’eau bouillante pendant 10 mn à raison de 3 tasses par jour, augmente l’air dans les poumons et réduit les excès de toux.

 

  • Le thym associé à la racine de primevère réduit la durée de la toux.
    A prendre sous forme d’infusion.

 

Infection cutanée courante : L’ECZEMA

 

Définition de l’Eczema

Qu’elle soit d’origine exogène ou endogène, l’eczéma est une maladie de la peau que l’on rencontre souvent.

Les personnes souffrant d’eczéma vivent au quotidien un ‘’enfer’’ en raison des

nombreuses démangeaisons, rougeurs et irritations auxquelles elles sont sujettes.

 

Origines de l’eczéma :

Les origines de l’eczéma sont de deux ordres :

  • exogène c’est-à-dire par le contact direct avec un allergène (le nickel, le caoutchouc, le parfum ou le méthylisothiazolinone, un conservateur fréquemment utilisé dans les produits de ménage et les produits cosmétiques).
  • ou d’ordre endogène. Ce type d’eczéma appelé eczéma atopique est lié à des allergènes alimentaires ou respiratoires. Les personnes sujettes à l’eczéma doivent éviter l’exposition au froid ou encore le port de vêtements en laine au risque de voir s’aggraver cette maladie de la peau.

 

Comment se manifeste l’eczéma ?

Les principaux symptômes de l’eczéma sont des démangeaisons, des rougeurs, une formation de petits boutons et de croûtes sur la peau, débouchant sur un aspect granuleux de la peau.

 

Des plantes pour venir à bout de l’eczéma, c’est possible !

 

  • Grâce à leurs vertus anti-inflammatoires, l’onagre, et le calendula

agiront sur la peau et réduiront son aspect granuleux.

  • La camomille jouera le même rôle auquel se greffera celui d’un adoucissant
  • La bourrache, l’avoine ont des propriétés émollientes et anti-prurigineuses.
    Elles diminueront sensiblement les démangeaisons.
  • Quant à l’amande douce, et au beurre de karité, les personnes sujettes à l’eczéma qui les utiliseront verront leur peau se cicatriser en toute douceur.

 

Quelle posologie pour des résultats efficaces ?

 

Toutes ces plantes sont à utiliser par voie externe :

  • en massage pour la bourrache, l’amande douce, le beurre de karité, et l’onagre,
  • en décoction ajoutée à l’eau de bain pour l’avoine,
  • en crème ou en compresse imbibée à appliquer sur la zone atteinte pour la camomille et le calendula

 

Parallèlement, la bourrache et l’onagre peuvent également être utilisés par voie interne.

 

Il suffira au patient de prendre des capsules d’huile de bourrache ou d’huile d’onagre 1 à 2 fois par jour avant les repas pour bénéficier de leurs vertus.

 

Bon à savoir à propos des infections

 

Les plantes ont certes des vertus, mais il est fortement recommandé de prendre l’avis de votre médecin ou d’un spécialiste pour des résultats efficaces et durables.

Commentaires

Il n'y a pas encore de commentaire dans cet article. Soyez le premier!

Écrire un commentaire sur cet article

Une question ? utilisez notre forum

Besoin d'autres
informations ?

Recherchez d’autres articles sur Jardiner Malin


Ajouter un nouvel évènement :