Connexion
Accueil / Les Animaux / Oiseaux du jardin / Et si une chouette ou un hibou fréquentait votre jardin ?

Et si une chouette ou un hibou fréquentait votre jardin ?

chouettes et hiboux
0

Un soir, dans le calme de la nuit, vous entendez un hululement. Chouette ou hibou, difficile à dire tant ses rapaces nocturnes se montrent discrets. Pourtant, avec un peu d’attention, on peut déceler leur présence à travers quelques indices. Avec un peu de chance, si vous avez un grand jardin, vous pourriez même accueillir un de ces oiseaux si utiles dans un jardin.

Pour en savoir plus :

Le mode de vie des chouettes et des hiboux

Les chouettes et les hiboux sont sédentaires, très attachés à leur territoire et souvent à leur site de nidification. Leur territoire diffère suivant les espaces. Ainsi, la chouette hulotte, la chouette chevêchette et la chouette de Tengmalm vivent dans des milieux forestiers alors que la chouette effraie et les hiboux petit-duc et moyen-duc sont plus anthropophiles et vivent en périphérie des villages, parfois des villes, profitant des parcs, des vergers, des jardins…

chouettes et hibouxLes chouettes et les hiboux sont en général monogames et des partenaires peuvent rester ensemble pendant de longues années. La période nuptiale peut commencer dès janvier quand les mâles se mettent à hululer. Une fois la femelle fécondée, chouettes et hiboux se mettent en quête d’un site de nidification. Comme leurs qualités d’architecte sont réduites, ils nichent dans une cavité ou dans un ancien nid de corvidés. Seul le hibou des marais niche au sol dans un nid qu’il crée dans les hautes herbes et les joncs. Quoi qu’il en soit, les chouettes et les hiboux s’établissent toujours là où la nourriture est disponible.

La femelle ne se charge que de la ponte et de la couvaison, nourrie par le mâle. Les œufs éclosent en décalé, ce qui implique une certaine compétition entre les oisillons. Les poussins quittent souvent le nid alors qu’ils ne savent pas encore voler. C’est pourquoi on peut parfois en découvrir sur des branches d’arbres…Il faut absolument les laisser tranquilles.

Comment et quand se nourrissent-ils ?

hiboux et chouettesTous sont des rapaces nocturnes qui se nourrissent de rongeurs ou de petits mammifères, d’oiseaux, d’insectes…dont la taille s’adapte à la puissance de leurs serres mais aussi à leur envergure. Ainsi le hibou petit-duc aura tendance à se nourrir de gros insectes (coléoptères, criquets…) alors que le grand-duc peut chasser des faons ! Certains adaptent même leur alimentation à leur environnement. La chouette effraie qui fréquente les vieux bâtiments ou les clochers peut chasser des chauves-souris.

En revanche, bien qu’ils soient tous considérés comme des rapaces nocturnes, certains sont plus crépusculaires que réellement nocturnes. La chouette hulotte et la chouette effraie ne chassent que la nuit car ce sont de grosses consommatrices de rongeurs, la chouette chevêche est semi-diurne et le hibou moyen-duc crépusculaire.

Comment détecter leur présence ?

chouettes et hiboux

Une pelote de réjection

Comme les hiboux et les chouettes nichent très tôt au printemps, ils se mettent à chanter dans l’hiver, souvent dès janvier ou février. C’est le meilleur moment pour prêter l’oreille à leur hululement, différent d’une espèce à l’autre.

Si vous avez de grands arbres dans votre jardin, ou lors d’une balade en forêt, on peut aussi tomber sur une chouette ou un hibou, discrètement perché sur une branche (qui en général sera couverte d’excréments). Il n’est d’ailleurs pas rare que ces chouettes ou hiboux au repos soient importunés par d’autres oiseaux en journée, en particulier par les pies ou les corneilles. Au crépusculaire, on peut aussi apercevoir ces rapaces en vol.

Mais ce sont surtout les pelotes de réjection qui attestent de leur présence. Ces boulettes de régurgitation contiennent tout ce qui ne peut pas être digéré par la chouette ou le hibou, à savoir les os, les poils ou les plumes, les élytres des insectes…On les trouve souvent au pied des arbres où ils se perchent la journée.

Comment attirer chouette et hibou au jardin ?

Si votre jardin est infesté de mulots ou de campagnols, d’insectes ravageurs, ou encore de serpents, une chouette ou un hibou est une aubaine. Car ils sauront vous débarrasser de ces intrus ! Pour autant, ce sont eux qui décident, les chouettes et les hiboux s’installant là où ils savent trouver à manger.

chouettes et hiboux Un jardin planté de grands arbres, pourvus de cavités, risque déjà d’attirer les chouettes et les hiboux. Vous pouvez également laisser un ou deux arbres morts où ces rapaces nocturnes pourraient établir leur nid. Évidemment votre jardin devra être un exemple de biodiversité avec une haie libre et champêtre, des végétaux de différentes espèces et variétés, parmi lesquels une sélection de plantes indigènes, des tas de bois et de pierres…Un jardin tranquille le jour et la nuit, assez obscur, attire aussi les chouettes et les hiboux.

En dernier lieu, vous pouvez leur construire un nichoir adapté à leurs besoins. Les chouettes hulottes et les chouettes chevêches peuvent tout à fait l’occuper. Pour ces oiseaux, il faut prévoir des nichoirs de type boîte aux lettres avec toit plat. Le nichoir pour la chouette chevêche mesurera 20 x 20 cm de fond sur 35 cm de hauteur avec un trou d’envol de 7 cm. Et celui de la chouette hulotte mesurera 25 x 25 cm de fond pour une hauteur de 40 cm avec un trou d’envol de 12 cm. Ces nichoirs se placent contre le tronc d’un arbre, au départ d’une grosse branche à bonne hauteur. On peut les garnir de feuilles mortes.

Ceci devrait vous intéresser :


©JrLeyland ©Kasikun_Kamol ©Lynn_Bystrom ©Schrempf2 ©Annette Schaff


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *