Connexion
Accueil / Jardinage / Reportage / Oiseaux du jardin / Plantez des haies gourmandes pour les oiseaux

Plantez des haies gourmandes pour les oiseaux

arbuste haie nourrir nourriture oiseaux
0

Inviter les oiseaux sauvages à venir picorer dans le jardin offre un spectacle des plus attrayants et de surcroît utile à l’environnement. Des kilomètres de haies bocagères qui servaient de gîte et de couvert aux volatiles ont été supprimés en France lors du remembrement. On en supporte aujourd’hui les revers avec la disparition de bon nombre d’oiseaux et par voie de conséquence la prolifération des insectes nuisibles.

1-  Des avantages certains

Pour les oiseaux

  • haie arbuste baie utile oiseauCultiver des plantes qui fournissent de la nourriture aux oiseaux est souvent plus bénéfique que d’offrir des mélanges de graines ou des boules de graisse. Ces dernières pratiques ont en effet l’inconvénient de les rendre rapidement dépendants de l’homme et vous contraignent à les nourrir jusqu’au retour des beaux jours. Lors d’hivers très longs, ce complément est toutefois apprécié !
  • Par ailleurs, les haies produisant des baies attirent bon nombre d’insectes lors de la floraison qui constituent une nouvelle source d’approvisionnement pour les oiseaux. Les espèces exotiques sont souvent plus riches en nectar et ne déplaisent pas aux oiseaux de nos contrées. Cependant, évitez les hybrides à fleurs doubles qui sont souvent stériles.
  • Beaucoup d’oiseaux trouvent refuge dans les haies d’autant plus qu’elles sont épineuses et denses comme peuvent l’être le Pyracantha, l’épine-vinette (Berberis), le Mahonia et le prunelier. Ce couvert leur permet de se protéger des prédateurs comme les rapaces, mais surtout les chats. Certains préfèrent même y faire leur nid plutôt que dans les arbres.

Pour l’homme

  • oiseau chenille utile jardinLes oiseaux même s’ils sont considérés comme nuisibles par certains jardiniers sont d’excellents nettoyeurs d’insectes. Une grive musicienne consomme jusqu’à 10 000 larves (comme des chenilles, carpocapses), mouches, escargots pendant une saison de reproduction ! En habituant les oiseaux à venir se nourrir chez vous durant l’hiver, ils resteront nicher dans les parages et volèteront durant la belle saison pour éliminer les ravageurs du jardin.
  • Les espèces auxiliaires d’insectes (coccinelles, syrphes, chrysopes…) qui viennent butiner ou se reproduire durant la belle saison sur ces buissons jouent également un rôle positif dans la régulation des ravageurs tels que les pucerons ou les acariens.

2- Comment composer sa haie ?

Le principe de ces haies est d’être aussi variées que possible afin de fournir de la nourriture sur une longue période allant du mois d’août jusqu’à début mars.
Certaines baies attirent plus particulièrement certains oiseaux que d’autres :

On a donc intérêt à diversifier au maximum les arbustes.

Comme dans toute plantation, tenez compte de la nature de votre sol pour installer des arbustes comme la myrtille inféodée aux sols acides. Mais la plupart des arbustes de haies proposés sont indifférents à ce critère du moment que le calcaire n’est pas trop actif.
L’idéal est de laisser la haie se développer en forme libre et d’associer des espèces arbustives et buissonnantes de manière à offrir différentes hauteurs pour se percher ou nidifier. Un jardin de ville est bien entendu plus contraignant, on se limitera à des espèces compactes ou entretenues régulièrement par une taille. Laissez une bande herbacée au pied qui protège des prédateurs.

3- Arbustes appréciés des oiseaux

Le fusain d’Europe (Euonymus europaeus)

euonymus europaeus - fusain d'europe - oiseauCette espèce caduque indigène supporte bien le calcaire. Ses fruits dits en « bonnet d’évêque » s’ouvrent en quatre valves rose corail vif laissant apparaître les graines orange. E. alatus ‘Compactus’ est une espèce plus tabulaire (1,20 x 1,50 m) avec des excroissances sur le rameau.  Sa coloration automnale rouge pourpre est assez spectaculaire.

Le fusain est le fief : du bouvreuil, de la fauvette à tête noire et de la mésange à longue queue.

Le buisson ardent (Pyracantha)

pyracantha - buisson ardentLe Pyracantha plaît par son feuillage lustré touffu, sa floraison crème en avril-mai où viennent butiner les abeilles, et ses innombrables baies rouges, orange ou jaunes.

Les oiseaux s’en délectent tout au long de l’hiver.

Il joue un rôle de haie défensive mais peut s’utiliser contre une façade de maison jusqu’à 4 m de haut.

Le troène (Ligustrum vulgare)

Troene - Ligustrum vulgare - oiseauCe petit arbre persistant produit des grappes de blanc crème en mai-juin suivies de baies noires, appréciées des mésanges, du gros-bec casse-noyaux, du verdier

Le Mahonia

mahonia - oiseauIdéal en sous-bois ou au sein d’une haie pour apporter une note claire et parfumée durant l’hiver, le Mahonia forme aussi un beau sujet isolé avec ses feuilles graphiques. Ses baies bleutées, consommables en gelée, sont aussi un mets apprécié des oiseaux.

À lire : Bien cultiver le mahonia

La viorne obier (Viburnum opulus)

viburnum opulus - viorne obier - oiseauCet arbuste indigène livre des inflorescences plates blanches en bonnet de dentelle, en mai-juin.

Son feuillage trilobé aux belles colorations automnales se pare de bouquets de baies rouge cramoisi (non comestibles). Il apprécie les sols frais.

Attention, son cultivar ‘Roseum’ ne produit pas de baies !

 N’oubliez pas encore :

Callicarpa, lierre, Skimmia, Cotoneaster, symphorine, sureau, sorbier des oiseleurs, houx, aubépine

Pour aller plus loin :


©gemredding, ©TheOtherKev, ©lbrix, ©WikimediaImages, ©Manfred Richter, ©armennano, ©andy_ah-Tauro, ©Hans Braxmeier , ©Jarmila


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *