prunellier

Cet arbuste fruitier donne d’étonnants fruits, les prunelles, qui ne sont jamais aussi bonnes que lorsqu’elles sont blettes, après les premières  gelées.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Prunus spinosa
Famille : Rosacées

Type : Arbuste
Hauteur: 1 à 5 m
Exposition : Ensoleillée

Feuillage : Caduc – Floraison : Printemps – Récolte : Automne

Plantation du prunellier

Il est recommandé de planter le prunellier à l’automne pour favoriser le bon enracinement avant l’hiver.

Vous pourrez néanmoins planter votre prunellier au printemps s’il est acheté en pot.

  • Le prunellier aime les situations bien ensoleillées pour produire les prunelles.
  • Il aime les sols plutôt riches
  • Il craint les terres trop pauvre et argileuses, mais sait tout de même s’y développer
  • Prenez soin, dans ce cas, d’arroser régulièrement au début.

Attention, le prunellier est très épineux donc choisissez bien l’endroit de plantation pour ne pas vous piquer…

Il est en revanche idéal pour la constitution d’une haie défensive autant que décorative.

Entretien et taille du prunellier

L’entretien du prunellier est très facile car c’est un arbrisseau qui ne réclame quasiment aucun soin lorsqu’il est bien installé.

  • Arroser régulièrement durant la 1ère année suivant la plantation
  • Fertiliser les sols pauvres avec un engrais pour arbuste durant les 2 ou 3 1ères années.

Taille du prunellier :

Si vous devez tailler ou rabattre votre prunellier, évitez de le faire après la floraison sinon vous n’aurez pas de fruits.

Si votre prunellier devient envahissant :

  • Attendez l’automne pour rabattre sévèrement tous les 2 ou 3 ans
  • Supprimez les drageons au pied au fur et à mesure qu’ils apparaissent durant l’année

Récolte des prunelles

Prunellier et prunelleIl est très facile de récolter les prunelles sur le prunellier mais, attention, ces fruits n’ont d’intérêt que lorsqu’ils sont cueillis au bon moment.

Les prunelles sont âpres et astringentes et n’ont que peu d’intérêt culinaires si elles sont cueillies trop tôt.

  • Attendez les gelées automnales avant de cueillir les prunelles.
  • Les prunelles doivent être blettes, la peau flétrie, pour donner le meilleur d’elle-même.

Conservation des prunelles :

Les prunelles se conservent peu de temps après avoir été séchées au soleil mais le mieux reste de les congeler et de les cuire au moment de cuisiner.

A savoir sur le prunellier

prunellierLe prunellier, également appelé épine noire, fait partie de la grande famille des Prunus comme l’abricotier, le prunier, l’amandier, le pêcher ou encore le cerisier. Il sert d’ailleurs de porte-greffe à l’abricotier, le prunier et le pêcher.

Très couramment utilisé pour la réalisation de haies défensives, on en oublie parfois qu’il offre de délicieux fruits après les gelées.

Sa floraison précoce est de toute beauté, avant même que les feuilles n’aient fait leur apparition.

Les prunelles sont astringentes si elles sont cueillies trop tôt mais toujours riches en vitamine C, en acides organiques et en tanin.

On utilise ainsi les prunelles dans la réalisation de nombreuses recettes d’eau de vie, de vin ou encore de confitures.

Conseil malin à propos du prunellier

Lors de la belle floraison printanière, vous pouvez couper quelques branches de votre prunellier et les mettre dans un grand vase, l’effet décoratif est garanti !


©René Metzler