laurier cerise

Le laurier cerise est un arbuste tout aussi attrayant l’été que l’hiver.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Prunus laurocerasus
Famille : Rosacées
Type: Arbuste, laurier

Hauteur
: 1 à 4 m
Exposition : Ensoleillée à ombre
Sol : Ordinaire

Floraison : Avril
Feuillage : Persistant

Le laurier-cerise offre une belle floraison au printemps et de jolies baies à l’automne.

Plantation du laurier-cerise

Le laurier cerise peut se planter d’octobre à mars avec une préférence pour l’automne pour favoriser l’enracinement avant l’hiver.

Si vous plantez au printemps, il faudra prévoir un arrosage plus régulier au début.

  • Le laurier cerise préfère les situations ensoleillées mais tolère une ombre légère.
  • Creuser un trou de 80 cm de profondeur environ sur 60 cm de diamètre.
  • Mélanger la terre de votre jardin avec du terreau type plantation.
  • Poser le laurier cerise de manière à ce que la base du tronc soit très légèrement au dessus du sol.
  • Combler avec le mélange de terre et terreau.
  • Arroser puis tasser légèrement.
  • Arroser de nouveau

Haie de laurier-cerise :

Le laurier cerise est un arbuste particulièrement adapté pour la constitution de haies persistantes.

En haie, séparez chaque pied d’au moins 80 cm à 1 m.

Taille et entretien du laurier-cerise

Facile d’entretien, robuste et vigoureux, le laurier-cerise réclame peu de soin, surtout lorsqu’il est bien installé.

Le laurier cerise est un arbuste qui se taille facilement, surtout si il constitue une haie.

Maladies et parasites qui touchent le laurier cerise

Bien que considéré comme étant l’un des arbustes les plus vigoureux et les plus résistants aux maladies, le laurier-cerise peut présenter quelques fragilités, surtout face aux parasites.

On peut trouver des attaques de pucerons et éventuellement de cochenilles mais c’est assez rare et les conséquences sont souvent limitées.

Le laurier-cerise est plutôt sujet à l’oïdium perforant et la verticilliose (verticillium albo-atrum).

  • Vous traiterez l’oïdium en préventif avec de la bouillie bordelaise.

Quant à la verticilliose (verticillium), les feuilles du laurier-cerise brunissent, sèchent et finissent par tomber.

  • Il faut supprimer et détruire les parties atteintes du laurier-cerise.
  • Détruire éventuellement l’arbuste entier s’il s’agit d’une haie pour ne pas contaminer le reste des lauriers cerise
  • Traiter ensuite avec un fongicide.

A savoir sur le laurier cerise

laurier ceriseLe Laurier Cerise que l’on appelle aussi souvent « Prunus » ou laurier palme compte plus de 200 espèces.

Il est rustique et s’adapte parfaitement à la création de haie pour ses qualités d’opacité, son vert foncé et ses fleurs blanches très caractéristiques.

Il fait partie des arbustes à croissance rapide et peut atteindre près de 5 m de haut à l’âge adulte. Si vous avez peur qu’il devienne trop grand, optez pour des variétés naines, il en existe aussi un certain nombre.

Pour la culture du laurier-cerise en pot, il faudra impérativement opter pour ‘un de ces variétés naines comme ‘Otto Luycken’, ‘Mount vernon’ ou ‘Piri’.

Le laurier cerise est souvent appelé laurier palme, surement à cause de ses grandes feuilles coriaces.

Toxicité du laurier cerise :

Laurier cerise fruits baieSelon le centre anti-poison, le laurier-cerise présente une certaine toxicité, surtout pour les animaux susceptibles d’ingérer les feuilles, les baies ou les branches.

En effet, le laurier-cerise libère du cyanure qui peut être à l’origine d’intoxications mortelles chez les herbivores. Il faut aussi éviter que les bovins, les moutons, chèvres ou encore les chevaux se nourrissent de laurier-cerise.

En cas d’ingestion massive, il convient de contacter votre vétérinaire, sans attendre les 1ers signes cliniques.

Conseil malin pour le laurier cerise

Favorisez la taille en fin de saison afin de ne pas altérer la floraison printanière.

A lire aussi :