Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chat / L’ouïe chez le chat : un sens extraordinaire, très utile pour la chasse

L’ouïe chez le chat : un sens extraordinaire, très utile pour la chasse

L'ouïe chez le chat
0

Avez-vous déjà remarqué que votre matou bouge ses oreilles dans tous les sens comme s’il cherchait à s’orienter dans son environnement ? Rien d’étonnant à tout cela puisqu’elles sont dotées de 32 muscles et qu’elles ont la capacité de tourner à 180 degrés pour percevoir le moindre son ou mouvement. L’ouïe chez le chat est fascinante et assurément son sens le plus développé. Voici quelles sont ses différentes fonctions et utilités.

L’ouïe du chat, un sens extraordinaire

L'ouïe du chat fonctions et utilitésSi la vision du chat est excellente la nuit, elle est peu performante le jour. En effet, il voit flou de loin et ne perçoit pas les détails de près. De plus, il a une perception des couleurs limitées puisqu’il ne voit pas le rouge. Heureusement, son ouïe l’aide en quelque sorte à voir son environnement, car elle est ultra développée et performante :

  • elle lui permet d’entendre à une distance de 25 mètres tous les sons existants ( ultra-sons, sons à très basse fréquence, etc.) grâce à des oreilles équipées de 32 muscles qui peuvent tourner à 180 degrés et bouger indépendamment et automatiquement.
  •  Son ouïe est capable de percevoir 11 octaves alors que celle de l’homme n’en perçoit que 9.

À titre de comparaison le chat entend des sons à une fréquence de 50 000 hertz, le chien à une fréquence 40 000 hertz et l’homme à une fréquence de 20 000 hertz

Sa fonction principale : la chasse

Avec cette ouïe surdimensionnée, le chat a la capacité de se représenter son environnement en répertoriant tous les sons alentour un peu comme s’il lisait une carte.

Autre fait surprenant, l’ouïe du chat est capable de filtrer uniquement les sons qui l’intéressent laissant de côté tous les bruits de fond qui lui parviennent de tous côtés.

Ce sont des aouts majeurs pour chasser, car le chat peut détecter les mouvements des plus petits animaux comme les mulots ou les souris dans un périmètre très large avant que ces derniers sentent sa présence.

C’est aussi pour cette raison qu’il attend son maître derrière la porte à son retour du travail comme s’il était doté d’un 6 -ème sens ou qu’il sait où il se trouve dans n’importe quel endroit de la maison.

Prendre soin des oreilles de son chat

chat et soins des oreillesLe chat avec sa langue râpeuse passe de nombreuses heures à faire sa toilette et généralement, il prend soin de ses oreilles seul. Cependant une vérification régulière aide à détecter une éventuelle anomalie.

Que faut-il surveiller ?

Pour s’assurer de la bonne santé de son chat, il suffit de regarder l’entrée de son conduit auditif. Si celui-ci est propre et sans odeur particulière, c’est que tout va bien. Inutile alors d’embêter votre chat avec des soins qu’il apprécie peu.

Quels produits utiliser ?

En cas de présence de cérumen ou de saleté (dépôt noir souvent), utiliser un produit en vente chez les vétérinaires ou en animalerie qui dissout le cérumen (liquide céruménolytique).

Comment faire en pratique ?

  • Tenir fermement le chat et après avoir positionné l’embout de la bouteille dans son oreille, verser du produit dans le conduit auditif.
  • Presser délicatement l’oreille du chat et la masser pour bien faire pénétrer le produit. Le chat va secouer la tête, ce qui va faire remonter toutes les saletés en surface.
  • Avec une compresse, retirer l’excédent de produit et les saletés. Ne jamais utiliser de Coton-Tige.

Les signes qui doivent alerter :

  • Une odeur nauséabonde
  • Des rougeurs
  • Une douleur pendant le nettoyage
  • Des oreilles qui sont toujours sales
  • Des démangeaisons répétées chez le chat.

Toutes ces manifestations doivent amener à consulter un vétérinaire.

À lire aussi :

Conseil malin

L’ouïe chez le chat est très sensible, car elle perçoit les sons très aigus. Pour éviter de stresser Minet, aménagez-lui un couchage dans une pièce tranquille de votre maison pour qu’il puisse s’isoler lorsqu’il le souhaite.


©thanasak, ©freepik, ©freepik


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *