Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chat / Coussinets du chat, à quoi servent-ils et comment en prendre soin ?

Coussinets du chat, à quoi servent-ils et comment en prendre soin ?

coussinets du chat
0

Qu’ils soient unicolores ou bicolores, roses, noirs ou gris, les coussinets du chat intriguent et émerveillent tous les propriétaires de petits félins par leur beauté et leur ingéniosité.

Voici tout ce qu’il faut savoir sur la constitution, l’utilité et l’entretien de ces petits coussins tactiles.

À lire aussi : Vision chez le chat, toutes les réponses à vos questions !

L’anatomie des coussinets du chat

Les humains se déplacent sur la pointe des pieds, ils sont plantigrades.  Le chat se déplace sur la pointe des doigts. Il est digitigrade.

Ses pattes avant sont constituées de 5 doigts, ses pattes arrière de 4 doigts. Ces derniers sont pourvus de coussinets ou véritables récepteurs sensoriels appelés aussi «des pelotes».

Constitution du coussinet avant :

  • 5 coussinets digitaux
  • Un coussinet central et principal que l’on nomme coussinet palmaire. Il recouvre les métacarpes ou os qui constituent la main du chat.
  • Un autre placé sur la face interne de la patte. On peut le comparer au pouce de l’humain.
  • Et enfin un coussinet carpien placé en hauteur qui ne touche jamais le sol. Il sert uniquement au chat pour maintenir ses proies.

Constitution du coussinet arrière :

  • 4 coussinets digitaux.
  • Un coussinet central qui recouvre les métatarses ou os qui forment le pied.

Le saviez-vous ?

La couleur des coussinets du chat s’apparente à la couleur de sa robe. Si Minet est noir, ses coussinets sont noirs. Si Minet est gris, ses coussinets sont gris. Lorsque sa robe est multicolore, toutes les combinaisons de couleurs sont possibles avec parfois la présence de taches aléatoires.

Coussinets du chat, quelles utilités ?


Une constitution stratégique :

Pour remplir leurs différentes fonctions, les coussinets du chat sont parfaitement équipés.

  • coussinets du chat rôles

    D’une multitude de terminaisons nerveuses très sensibles.

  • D’une peau glabre beaucoup plus épaisse que celle du reste du corps.
  • Du derme muni des récepteurs sensoriels. Celui-ci est sensible à la chaleur, à la douleur et au toucher.
  • D’une couche de corne composée de kératine qui fait office de semelle.
  • D’un tissu adipeux qui joue le rôle d’amortisseur et d’isolant.

💡 Les seules glandes sudoripares que le chat possède se trouvent dans le tissu adipeux de ses coussinets. Elles l’aident à réguler sa température corporelle.

Des coussins aux multiples fonctions :

Les coussinets du chat lui servent au quotidien. Ils ont de nombreuses utilités.

  • Se déplacer en toute discrétion et sur tous types de surfaces grâce au coussinet carpien qui lui sert de frein et à la couche cornée qui assure une parfaite adhérence sur les sols glissants.
  • Véritables récepteurs sensoriels, ils permettent au chat de sentir les vibrations du sol. Il peut alors anticiper la présence d’une proie et d’un prédateur et la distance à laquelle ils se trouvent.
  • Lorsque les coussinets du chat  touchent une proie, un objet ou de l’eau en mouvement, ils informent  le chat de sa taille, de sa nature et de sa température.

Le saviez-vous ?

Les glandes sébacées présentes dans le tissu adipeux des coussinets du chat produisent des phéromones, que le chat dépose un peu partout pour marquer son territoire et communiquer avec ses congénères.

Coussinets du chat, quel entretien ?

coussinet du chat entretienOrganes indispensables, les coussinets du chat doivent faire l’objet d’une surveillance régulière.

  • Pour écarter la présence de petites coupures ou d’abrasions qui peuvent rapidement s’infecter et être douloureuses pour l’animal.

💡 Lorsque le chat sort à l’extérieur, on peut choisir de renforcer ses coussinets avec une lotion tannante.

  • Pour intervenir rapidement dans le cas d’une apparition de crevasses ou de brûlures (en période de canicule ou de froid intense).

💡 Il est essentiel alors de restaurer le coussinet avec un baume hydratant et antiseptique.

  • Afin d’identifier une éventuelle pododermatite plasmocytaire, seule maladie qui concerne les coussinets du chat. La peau du coussinet devient plus fine, change de couleur (violacée) et présente des gonflements avec des saignements.

💡  Il faut consulter un vétérinaire rapidement. Il prescrit généralement un traitement antibiotique pour enrayer la maladie.

Pour aller plus loin :

Conseil malin

Couper les griffes de Minet si besoin aide à préserver les coussinets du chat.


Pour aller plus loin :

© Darkman, ©Nile, ©Robert 2302

L.D.

 

 

 


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *