Connexion
Accueil / Les Animaux / Le chat / Chat et canicule, comment le protéger face aux fortes chaleurs ?

Chat et canicule, comment le protéger face aux fortes chaleurs ?

chat et canicule
0

Avec des ancêtres originaires des régions désertiques, le chat supporte mieux les fortes chaleurs que le chien. Cependant , chat et canicule doivent faire l’objet d’une surveillance accrue pour éviter le redouté coup de chaleur. Voici quelques gestes de bon sens pour y parvenir.

Chat et canicule, que faut-il savoir ?

Les êtres humains régulent leur température corporelle en transpirant grâce à des glandes sudoripares réparties sur tout le corps.

Pour le chat c’est différent, car il possède quelques-unes de ces glandes uniquement entre les coussinets. En nombre insuffisant pour refroidir efficacement son corps, le chat utilise instinctivement d’autres moyens pour se rafraîchir.

  • En se léchant, il dépose un film salivaire thermorégulateur à la base de ses poils avec sa langue dont les papilles creuses et courbes emprisonnent la salive.
  •  Pour aspirer de l’air frais, il ouvre la gueule et tire la langue.
  • Son système urinaire est spécifique. Il lui permet de concentrer ses urines et par conséquent de mieux retenir l’eau.
  • Pour reposer son organisme, minet dort beaucoup et minimise son activité.

Le saviez-vous ?

La température normale du chat se situe entre 38 °C et 39 °C (38,5 °C en moyenne). Au-delà de 41,5 °C, la vie de celui-ci est en danger.

Chat et canicule, les symptômes du coup de chaleur

chat et canicule, coup de chaleurAvec des températures qui battent sans cesse de nouveaux records, toute activité même légère ou exposition au soleil peut entraîner différentes manifestations chez le chat qui évoque le coup de chaleur (ou hyperthermie). Celui-ci survient lorsque l’organisme de l’animal ne parvient plus à réguler la température de son corps faisant augmenter celle-ci de façon dangereuse.

  • Halètements,
  • Respiration forte et saccadée.
  • Accélération du rythme cardiaque.
  • Salivation excessive.
  • Démarche titubante.
  • Vomissements.

💡 Les chats de races brachycéphales comme le persan, le British shorthair, l’exotic shorthair, le scottish fold et l’himalayen (liste non exhaustive) sont très sensibles aux fortes températures en raison de leurs particularités anatomiques (face aplatie). Cela peut entraîner chez eux une grande détresse respiratoire.

Chat et canicule, les astuces pour le rafraîchir

Pour protéger le chat des désagréments de la canicule, différentes astuces peuvent être mises en place.

Au quotidien :

  • Brosser régulièrement son animal.
  • Lui écourter le pelage sans toutefois le tondre, car les poils offrent une protection contre le soleil.
  • Passer sur l’ensemble de son corps un linge humide de façon régulière.
  • Alterner croquettes et nourriture humide.
  • Disposer de l’eau fraîche à différents endroits. L’utilisation d’une fontaine à eau est recommandée, car le chat aime particulièrement l’eau en mouvement.
  • Lui offrir un endroit calme, ventilé et frais dans la maison et éviter de le laisser sortir entre 12 heures et 17 heures. Un tapis rafraîchissant ou l’utilisation d’un ventilateur (à tenir hors de portée de l’animal) peuvent améliorer son environnement.
  • Au jardin, prévoir des zones d’ombrages. On peut notamment lui installer sous un arbre un hamac rigide en hauteur ou une petite cabane. Le chat adore observer, se prélasser et grimper.

En voiture :

  • Faire voyager le chat dans une cage de transport bien aérée.
  • Faire des pauses régulièrement.
  • Utiliser la climatisation si c’est possible.
  • Lui proposer de l’eau.
  • Le rafraîchir régulièrement avec un brumisateur.
  • Ne jamais laisser son chat dans la voiture trop longtemps et sans aération.

Conseil malin

Chat et canicule entraînent souvent un risque de déshydratation. On peut encourager l’animal à boire en aromatisant l’eau de sa gamelle avec du jus de thon en boîte ou du bouillon de viande. Cependant, celle-ci devra être renouvelée régulièrement pour éviter la prolifération de bactéries.

L.D.


©Rihaij, ©Alex Bargain, ©Francesco Ungaro, ©Faja Lauzo


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • PIERI GENEVIEVE a écrit le 25 août 2023 à 9 h 50 min

    bonjour pouriez-vous me dire qu’elle est le meilleur insecticide pour les chats et les chiens .merci d avance