Connexion
Accueil / Les Animaux / Les oiseaux face à la chaleur : comment les aider en été ?

Les oiseaux face à la chaleur : comment les aider en été ?

oiseau chaleur et canicule
0

Oiseaux, grosse chaleur et canicule doivent sensibiliser le plus grand nombre d’entre nous afin d’assurer leur survie. En effet, comme tous les êtres vivants, ces voyageurs ailés, indispensables à notre écosystème, souffrent lorsque les températures du thermomètre s’affolent.

Découvrez comment aider ces petits êtres vulnérables à affronter les fortes chaleurs avec des gestes simples et quotidiens et des actions plus globales et préventives,

À lire aussi :

Oiseaux et canicule : des conditions difficiles à surmonter

canicule et oiseaux, les conséquencesAvec des saisons de moins en moins marquées et des périodes de chaleur de plus en plus étendues, les oiseaux sont plus vulnérables. Ils doivent affronter différents dangers et palier aux conséquences de la sécheresse.

  • Plus précoces, les vagues caniculaires arrivent souvent lorsque les parents élèvent les oisillons à la fin du printemps et au début de l’été (mai et juin). Asphyxiés par la chaleur, les petits se rapprochent du bord du nid et tombent parfois de celui-ci.
  • En l’absence de pluie suffisante, les points d’eau habituels des oiseaux (mare, gouttière, feuille, flaque, etc.) se vident, obligeant ces derniers à parcourir de plus longues distances pour s’abreuver et prendre des bains, indispensables à leur bien-être. D’où une mort possible par épuisement.
  • La sécheresse fragilise faune et végétation, rendant leur nourriture plus difficile à trouver.
  • Incendie, grêle, bitume brûlant et coup de chaleur consécutifs aux périodes de canicules signent l’extinction de nombreux oiseaux et de bien des espèces mettant en péril toute une biodiversité.
  • Le réchauffement climatique a également un impact sur la migration des oiseaux.

Oiseaux et chaleur : les gestes à adopter en été

De l’eau toujours à disposition :

  • La ligue de protection des oiseaux préconise de disposer des contenants remplis d’eau de 3 à 4 cm de profondeur à même le sol pour reproduire leur environnement naturel. L’endroit doit être dégagé pour que les oiseaux aperçoivent les éventuels prédateurs. Ces derniers devront être renouvelés et nettoyés régulièrement pour éviter toute prolifération de bactéries.
  • Leur proposer un récipient plus grand comme un couvercle de poubelle retourné pour qu’ils puissent prendre leur bain quotidien. Il ne faut pas mettre plus de 5 cm d’eau pour écarter le risque de noyade.

oiseaux et canicule, les solutionsLe saviez-vous ?

Se baigner permet aux oiseaux de préserver l’état de leur plumage, essentiel pour voler et réguler leur température corporelle. Cependant, lorsque l’eau se fait plus rare, les oiseaux choisissent de la garder pour s’hydrater, préférant faire un bain de sable ou de terre.

Pour aller plus loin :

Préserver la végétation au jardin :

  • Éviter de tailler les haies et les arbustes pendant les périodes de canicule pour garder l’ombrage, offrir des aires de repos fraîches et protéger les couvées installées.
  • Ne pas tondre la pelouse trop ras.
  • Laisser des zones d’herbes hautes, elles maintiennent l’humidité du sol.

Pas de graines l’été :

Il n’est pas conseillé de nourrir les oiseaux l’été. En effet, la plupart d’entre eux délaissent les graines et chassent des insectes pour nourrir leurs petits qui ont besoin de protéines pour grandir.

💡 Disposer des branches mortes ou des souches, des tas de feuilles ou des cailloux pour attirer les insectes et constituer ainsi un réservoir de nourriture pour les oiseaux.

Oiseaux, chaleur et canicule : quelle prévention ?

Créer un jardin attractif pour les oiseaux :

oiseaux et canicule, la prévention

Anticiper les prochaines vagues caniculaires et l’élévation des températures en repensant ses aménagements extérieurs peut faire toute la différence. En effet, certains végétaux robustes et résilients apportent nourriture, nectar et abri aux oiseaux.

  • Planter une haie composée de buissons variés.
  • Creuser une petite mare et y installer des plantes aquatiques.
  • Couvrir un mur de lierre.
  • Créer une pelouse fleurie dans une zone délimitée au jardin.
  • Enrichir l’environnement de réceptacle d’eau et de nichoir.

Bien choisir les fleurs à semer :

  • Sélectionner des espèces indigènes (plus adaptées au climat, plus robustes et plus attractives pour les oiseaux).
  • Privilégier des fleurs de différentes tailles et couleurs pour attirer une multitude d’oiseaux.
  • Éviter les cultivars (création horticole) car elles produisent peu de graines et de nectar.
  • Planter des arbustes à baies comestibles.

Végétaux qui supportent le manque d’eau

Pour aller plus loin :

Conseil malin

Hirondelles et martinets utilisent de la boue pour construire ou réparer leur nid. Il ne faut pas hésiter à placer une coupelle avec un mélange d’eau et de terre au jardin pour le rendre encore plus accueillant.


© Alexa-Fotos, ©darcyrogers, ©Ivalbalk, ©satyatwari

L.D.

 

 


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *