Connexion
Accueil / Jardinage / Arbres et arbustes / Lonicera nitida : le chèvrefeuille arbustif

Lonicera nitida : le chèvrefeuille arbustif

Lonicera nitida - chevrefeuille arbustif a feuilles de buis
0

Le chèvrefeuille arbustif – Lonicera nitida – est apprécié pour ses petites feuilles finement découpées au vert foncé brillant. Il se prête facilement à la taille et est de plus en plus utilisé pour remplacer le buis.

Lonicera nitida, en résumé :

Nom latin : Lonicera nitida, Lonicera ligustrina
Nom commun : Chèvrefeuille arbustif, chèvrefeuille à feuilles de buis
Famille : Caprifoliacées
Type : Arbuste

Hauteur : 2 m
Largeur : 3 m
Exposition : Ensoleillée à mi‑ombragée
Sol : Tous types, frais, mais bien drainé

Port : Buissonnant – Floraison : Juin (mais peu visible) – Feuillage : Persistant

Plantation du chèvrefeuille arbustif

Le chèvrefeuille arbustif n’est pas une plante difficile. Tous les types de sols lui conviennent pourvu qu’ils soient bien drainés. De plus, même si le chèvrefeuille arbustif se plaît mieux au soleil, il sait également s’adapter à la mi‑ombre.

Contrairement au chèvrefeuille grimpant, aucune préparation n’est à prévoir au moment de la plantation. Néanmoins, pour faciliter l’implantation de l’arbuste, vous pouvez procéder à l’ajout de matières organiques dans la terre comme du terreau, du compost ou du fumier bien décomposé.

Ensuite, il suffit de creuser un trou de 20 à 30 cm de profondeur, d’y installer le sujet et de reboucher le trou en tassant bien le pied.

Entretien du chèvrefeuille arbustif

Entretien taille Chevrefeuille arbustif - lonicera nitidaMême si l’arrosage doit être surveillé au début de sa croissance, le Lonicera nitida ne demande pas de soins particuliers une fois installé. Si vous l’avez planté en haie structurée, il sera néanmoins nécessaire de procéder à deux tailles :

  • une première à la fin juin, début juillet ;
  • une seconde en septembre.

Multiplication du Lonicera nitida :

Le chèvrefeuille arbustif peut être multiplié de deux façons différentes :

  • par bouturage semi‑aoûté en fin d’été ;
  • par marcottage (favorisé par sa nature couvre‑sol).

Maladies et ravageurs du chèvrefeuille arbustif :

Le Lonicera nitida est un arbuste résistant. Il est peu sensible aux maladies et les ravageurs ou les parasites ne semblent pas s’intéresser à lui.

A savoir à propos du Lonicera nitida

Lonicera nitida - chevrefeuille arbustif a feuilles de buisLe chèvrefeuille à feuilles de buis porte bien son nom, puisque son feuillage est très proche de celui du buis. Ce dernier étant régulièrement la cible de la pyrale du buis qui peut lui être fatale, le Lonicera nitida offre donc une bonne solution de substitution.

Tout comme son cousin, le chèvrefeuille arbustif peut être conduit en haie ou en topiaire. Vous pouvez également le laisser dans sa forme d’origine qui est naturellement buissonnante. Ses dimensions compactes en font également un excellent candidat pour garnir un talus.

Le Lonicera nitida n’étant pas un voisin difficile, il peut être associé à de nombreuses autres plantes. De plus, son feuillage persistant permet d’agrémenter un aménagement végétal en le combinant avec des sujets à feuillage caduc. Vous pouvez par exemple lui adjoindre :

Cultivars intéressants de chèvrefeuille arbustif

Lonicera nitida ‘Baggesen’s Gold’ :

Ses dimensions sont plus compactes que la variété « mère » : 1,20 m de hauteur pour 1,50 m de largeur. Ce cultivar se distingue surtout par son feuillage doré.

Chevrefeuille arbustif - Lonicera nitidaIl se plaît dans toutes les terres (même pauvres), mais réclame une exposition mi‑ombragée de préférence. Il supporte bien les tailles légères et répétées, ce qui le rend tout indiqué dans l’exercice de l’art topiaire.

Lonicera nitida ‘Maigrün’ :

Tout comme le ‘Baggesen’s Gold’, le cultivar ‘Maigrün’ offre un port ramassé n’excédant pas 1,20 m aussi bien en hauteur qu’en largeur. Son feuillage est plus marqué que celui du Lonicera nitida.

Sa forme, ses dimensions et son caractère couvre‑sol très prononcé font de ce chèvrefeuille arbustif un excellent candidat pour couvrir un talus ou un massif en pente.

Conseil malin

Si vous ne parvenez pas à bout de la pyrale du buis, le chèvrefeuille arbustif peut remplacer avantageusement le buis et il est très résistant.


Ceci devrait aussi vous plaire :


©SimoneAndress


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vos réactions
  • Bruno Bazin a écrit le 26 mai 2024 à 14 h 50 min

    C’est vraiment parfait comme arbuste, je les ai utilisé pour remplacer mes Buis en pot et je suis très satisfait