chien peur promenade

La promenade avec votre chien vous a frustré et déstabilisé… Il avait la queue rentrée entre les pattes, les poils du cou dressés, les oreilles baissées ou les pupilles dilatées.

Pire, il bavait, grognait, aboyait, tremblait ou urinait au moindre bruit. Tous ces désagréments sont le résultat d’un manque de socialisation ou d’une mauvaise expérience dans les premières semaines de sa vie.

Voici de précieux conseils pour faire de la promenade de votre chien un moment agréable pour tout le monde.

La peur du chien pendant la promenade

Nous allons nous appuyer sur un exemple pour vous faire comprendre comment désensibiliser un chien de ses peurs pendant ses promenades. Vous pourrez appliquer cette méthode pour toutes les peurs exprimées par votre chien.

Imaginons que lorsque vous passez devant une cour de récréation, il soit pris de panique. Il aboie, bave, grogne et refuse d’avancer. Que doit-on faire ?

  • Déterminer ce qui déclenche sa peur :

Est-ce parce que c’est un lieu inconnu ? Est-ce le bruit des enfants qui jouent ? Est-ce les enfants qu’il n’a jamais côtoyés ? Pour cela, passez devant la cour de récréation à une heure où les enfants sont dans les salles de classe. Puis à une heure où les enfants jouent dans la cour. Et enfin à une heure où vous pouvez croiser les enfants à la sortie de l’école.

En observantl’attitude de votre chien, vous allez pouvoir déterminer ce qui déclenche sa peur.

  • Confronter votre chien à sa peur progressivement.

S’il s’avère que votre chien a peur des enfants, promener votre chien à l’heure où les enfants sortent de l’école toujours au même endroit, à un horaire régulier. Trouver une distance qui garde votre animal calme lorsqu’il se retrouve entouré d’enfants. Progressivement, réduisez cette zone de confort. Lorsque vous sentez votre chien détendu, vous pouvez tenter de croiser un enfant (avec toutes les précautions d’usage).

  • Reconditionner votre chien pendant ses promenades :

Lorsque votre chien a progressé, il est bien de renforcer ce comportement positif. On parle alors de reconditionnement.

  • Lorsque votre chien passe devant la cour de récréation (où jouent les enfants), associer ce passage à une expérience agréable en l’encourageant et en le félicitant. Vous devez être détendu, car votre chien ressent toutes vos émotions.
  • Lorsque vous amenez votre chien dans un parc où il y a des enfants, jouez avec lui.
  • Organisez des balades avec des congénères dans des lieux fréquentés par les enfants. Si ses copains canins apprécient les enfants, cela l’aidera énormément dans son reconditionnement.
  • Lorsque vous pensez que votre chien est prêt, proposez à un enfant (sous haute surveillance) de lui offrir une friandise.

À ne pas faire :

  • Prendre son chien dans ses bras ou contourner l’obstacle pour éviter le problème.
  • Crier sur son chien et l’obliger à affronter sa peur.
  • Arrêter de le sortir.

En conclusion, pour désensibiliser son chien de ses peurs pendant ses promenades, il faut trouver la raison de sa peur et l’habituer progressivement à cette peur pour qu’elle devienne un élément naturel de son quotidien. À vous de jouer !

Conseils pour la promenade du chien

  • À deux mois, votre chien est vulnérable, car il n’a pas encore eu son rappel de vaccin (qui se fera à l’âge de trois mois). Vous devez l’empêcher de manger les excréments, de lécher l’urine des autres chiens (risque d’hépatite contagieuse) et de boire dans les eaux stagnantes (risque de leptospirose).
  • Si vous ne vous sentez pas capable de désensibiliser et de reconditionner votre chien, vous pouvez faire appel à un comportementaliste.
  • Dans un endroit sécurisé et calme, remplacez sa laisse par une grande longe (entre trois et cinq mètres) et commencez à la lâcher pour donner plus de liberté à votre chien. Dès qu’il s’éloigne, posez votre pied sur la longe pour le rattraper. Et laissez-le repartir pour qu’il ne se sente pas puni. S’il revient naturellement vers vous, encouragez-le énergiquement. Cet exercice répété va le préparer à l’apprentissage du rappel.

À méditer : « Quand on ne sait pas, on a peur. » Éric Cantona

L.D.


©giadophoto

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *