Connexion
Accueil / Les Animaux / Promenade du chien, pourquoi est-elle si importante et utile ?

Promenade du chien, pourquoi est-elle si importante et utile ?

promenade chien
0

Bien des propriétaires se posent des questions sur la promenade du chien. Est-elle indispensable ? Combien de temps doit-elle durer, et à quelle fréquence ? Voici quelques conseils sur cette activité qui apporte de nombreux bienfaits à nos compagnons à quatre pattes.

Les bienfaits de la promenade pour le chien

Contrairement au chat, le chien est un animal de meute qui aime les interactions avec ses congénères. Dynamique et curieux, il éprouve aussi le besoin de se dépenser quotidiennement pour s’épanouir.

La sociabilisation :

promenade du chien bienfaitsLe chien se socialise lors des premières semaines de sa vie en compagnie de sa mère et de sa fratrie en apprenant les codes inhérents à son espèce. En revanche, c’est au propriétaire de le sociabiliser en lui faisant découvrir le monde qui l’entoure pour qu’il puisse vivre harmonieusement en société. Les promenades sont un excellent moyen pour y parvenir, car elles sont propices aux rencontres en tous genres et aux expériences nouvelles.

Une stimulation mentale :

Pour être équilibré,  le chien a besoin de travailler. Le promener lui permet d’entretenir et de développer ses fonctions cognitives :

  • la concentration (marche en laisse et rappel),
  • la mémoire (olfactive, visuelle et verbale),
  • le centre des émotions (savoir identifier les codes canins, appréhender les différentes situations ou les dangers potentiels).

💡La promenade du chien est souvent l’occasion de travailler son éducation et de renforcer la complicité entre le maître et l’animal.

Dépenser le chien :

Toutes les races n’ont pas le même besoin de se dépenser. Cependant, promener son chien tous les jours aide à le canaliser et à lui donner des repères dans la journée.

Un atout santé :

L’exercice physique régulier a de nombreux effets positifs sur la santé :

  • avec la juste ration de nourriture, il permet au chien de maintenir son poids de forme,
  • il entretient la masse musculaire de l’animal.
  • retarde la sénilité en faisant travailler ses différentes fonctions cognitives,
  • l’aide à se détendre, car se dépenser libère des endorphines (hormones du bonheur) dans le cerveau de nos compagnons.

Absence de promenade, quelles conséquences ?

chien sans promenade quelles conséquences ?Pour de nombreux chiens, le jardin ou la sortie hygiénique n’est pas suffisant pour couvrir leurs besoins physiques et mentaux.  Une absence de promenade peut entraîner des troubles du comportement.

La dépression :

  • Gagné par l’ennui, le chien détruit des objets ou saccage le jardin lorsque ses maîtres s’absentent.
  • Déprimé, l’animal se mutile (souvent l’avant des pattes ou la queue) pour exprimer son mal-être.

La fugue :

Pour satisfaire leur curiosité, leur envie d’explorer de nouveaux territoires ou de rencontrer d’autres congénères, le chien cherche pas tous les moyens à fuguer.

L’hyperactivité :

Pas assez stimulé ou dépensé, l’animal ne tient pas en place et se montre nerveux ou agressif.

Promener son chien en respectant ses besoins

Idéalement un chien qui vit en appartement doit être sorti trois fois par jour et un chien qui vit en maison avec un jardin, une fois par jour.

S’adapter à la race :

  • Il faut bien comprendre qu’à l’origine, il y a eu des sélections pour créer des races de chiens avec un rôle très précis, et cela dans le but de rendre service à l’homme.
  • Par conséquent, selon leur rôle initial, certains chiens ont des besoins plus importants en dépense et en stimulation mentale (chien de chasse et de travail).
  • Il faut donc adapter la durée et la fréquence des sorties à la race du chien que l’on possède.

   Prendre en considération son âge et son état de santé :

  • promenade du chien, quelle importance ?Lorsque le chien n’a pas fini sa croissance, il faut ménager ses articulations pour prévenir les blessures et une arthrose précoce. On évitera par conséquent les parcours trop escarpés ou les promenades trop longues la première année.

💡En particulier pour les chiens de moyenne et de grande taille concernés par la dysplasie de la hanche.

  • Certains chiens éprouvent des difficultés respiratoires comme les races brachycéphales ou les chiens cardiaques (cavalier King Charles). Dans ce cas, il faut mieux privilégier la fréquence à la durée.
  • Lorsque l’animal vieillit, il faut miser sur des balades plus courtes avec des parcours faciles.

Adapter l’heure des promenades à la saison :

Tous les chiens souffrent de la chaleur, car contrairement aux humains, ils ne transpirent pas (ou très peu par quelques glandes sudoripares) pour réguler leur température corporelle. La promenade du chien doit donc être adaptée pendant les périodes de canicule.

À lire aussi :

Conseil malin

Il faut bien réfléchir à la race de chien que l’on accueille pour pouvoir répondre à son besoin de se dépenser.


©seniupetro, ©freepik, ©master 1305


Écrit par Lydie Dronet | En immersion dans le monde animalier depuis une vingtaine d’années, Lydie partage son expérience et son expertise. Ses autres sujets de prédilection, la nutrition et les vertus des plantes.
Une question ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *