La queue du chien, un appendice bien utile pour nos compagnons

queue du chien

Outil très précieux pour se mouvoir au quotidien, la queue du chien est aussi un excellent moyen de communication qui nous renseigne sur l’état émotionnel et sur l’humeur de nos amis à quatre pattes.

À lire aussi :

Caractéristiques de la queue du chien


Sa constitution :

  • queue du chien, son anatomie

    La queue du chien est constituée de 18 à 22 vertèbres très mobiles, épaisses à la base et plus fines à l’extrémité.

  • Ses nombreux os sont séparés par des disques qui lui servent d’amortisseur.
  • Composée également de muscles, elle est très flexible. L’animal peut facilement effectuer des mouvement d’avant en arrière, verticaux et latéraux.

Son apparence :

La forme et la longueur de la queue se détermine par rapport à la taille, à la race et à la fonction du chien. Elle est portée haut ( animal à la croupe arrondie) ou bas (animal à la croupe horizontale).

La forme

La longueur 

La queue du chien est considérée comme courte si elle n’atteint pas le jarret, moyenne si elle ne dépasse pas le jarret et longue si elle dépasse la pointe du jarret de l’animal.

La queue du chien, quelle est son utilité ?


Un appendice qui n’a rien d’anodin !

Selon la raison pour laquelle la race a été créée, la queue du chien a une fonction bien spécifique.

  • la queue du chien, quelle signification ?

    Par exemple, le labrador a une queue qui ressemble à celle de la loutre, recouverte d’un poil court et dense, épaisse à la base et aplatie à l’extrémité. Cette spécificité lui permet de mieux nager en lui servant de gouvernail.

  • Autre fait, la queue du chien fait office de contrepoids lorsqu’il court. Cela l’aide à garder l’équilibre lorsqu’il change de direction. C’est notamment le cas pour les lévriers.

Un moyen de communiquer :

Pour renseigner leur entourage sur leur état émotionnel, nos amis à quatre pattes utilisent la position du corps, des oreilles, le hérissement des poils, les expressions faciales et le positionnement de leur queue.

Ces codes canins permettent un évitement des conflits et un apaisement dans les rapports entre congénères.

Portée en hauteur

  • Le chien est confiant. Il cherche à impressionner et à intimider.

Horizontale, droite et mobile

  • Le chien est en alerte (menace, danger potentiel, rencontre avec un congénère). Il mobilise ses sens.

Basse ou rentrée entre les pattes arrière

  • Le chien exprime peur, stress et soumission

Mouvements frénétiques de la queue vers la droite

  • Joie, envie de jouer, excitation.

Mouvements frénétiques de la queue vers la gauche

  • Le chien sent un danger ou une menace.

La queue du chien et ses curiosités


La caudectomie :

queue du chien, anomalies

Cette intervention ancestrale consiste à écourter ou à couper la queue de l’animal, en particulier chez les chiens de chasse et de protection. Bien que cette pratique soit encore autorisée en France, depuis le 1er janvier 2020, 9 races sont interdites d’exposition ou de confirmation si le sujet à le fouet écourté ou court. En effet cela modifie l’apparence du chien qui ne peut plus répondre au standard de sa race.

  • Boxer, doberman, Pinscher nain, pinscher moyen, schnauzer nain, schnauzer et le schnauzer géant (pour tous les chiens nés après le 1er janvier 2020).
  • Cané corso (né après le 1er juillet 2019).
  • Rottweiler (né après le 1er mai 2019).

Le saviez-vous ?

La caudectomie se pratique pour éviter les blessures lors des combats, à la chasse ou pendant la garde des troupeaux.

le spinning :

Ce trouble du comportement se caractérise par un chien qui court après sa queue. Cela résulte d’une hyperactivité chez l’animal.

Le syndrome de la queue morte :

Lorsque la queue du chien devient flasque, gonflée, raide et douloureuse avec des poils hérissés à la base, on parle du syndrome de la queue morte ou de la queue cassée.

Ce problème survient souvent après une baignade en eaux froides, un exercice intense ou une fracture. Sans traitement spécifique, le chien se rétablit en quelques semaines.

L’absence de queue :

  • Les chiens « brachyoures » comme le  bouvier australien ont la queue très courte.
  • Les chiens « anoures »  comme le bobtail ou certains bergers australiens naissent sans queue.
  • Pour raison médicale, la queue du chien peut être amputée.

Cette absence de queue n’impacte pas la vie de l’animal. Celui-ci utilise alors d’autres moyens pour communiquer comme le dandinement du train arrière ou le mouvement des oreilles.

Conseil malin

Lorsque le chien a le bout de la queue blessée, on peut envelopper celle-ci dans une chaussette que l’on recouvre de sparadrap. Cela favorise une guérison plus rapide.


©Somo-photography, ©GoochiepoochieGrooming, ©stux.

L.D.