Le labrador, un chien débordant d’énergie !

labrador

Particulièrement polyvalent, fidèle et fiable, le labrador retriever est l’un des chiens les plus adaptés pour assister les personnes ou vivre dans une famille. Toutefois, son éducation doit commencer tôt pour compenser un manque de maturité qui le rend souvent débordant d’énergie et difficile à canaliser.

Découvrez-en davantage sur le labrador retriever, une race aux qualités indéniables.

Origine du labrador

labrador marron chocolatLes ancêtres du labrador, le terre-neuve et le Saint John (nom de la capitale de l’ile) vivaient dans la province de Terre-Neuve-et-Labrador au Canada au 18e siècle. Ces chiens nageaient avec aisance et ils étaient capables de plonger et de rapporter les filets de pêche.

En 1815, une loi décida que tout chien errant trouvé sur l’île serait supprimé. Les chiens furent alors vendus à des pêcheurs anglais et exportés en Europe.

Les Britanniques passionnés de chasse à courre appréciaient particulièrement leurs qualités de rapporteur. À la fin du 18e siècle, ils commencèrent des sélections pour améliorer la race. Le Saint John fut croisé avec des pointers et des setters, ce qui permit alors de rendre le chien plus svelte, de lui procurer un odorat plus développé et de raccourcir ses poils.

La race du labrador retriever est officiellement reconnue en 1917 aux États-Unis.

Caractéristiques physiques principales

La tête du labrador est large avec des oreilles triangulaires tombantes et des yeux marron. Son corps est puissant et tout en rondeur avec une queue épaisse au niveau de l’attache et plus fine à l’extrémité.

labrador poids tailleTaille au garrot : mâle 56 à 57 cm, femelle 54 à 56 cm.

Poids : mâle 29 à 36 kilos, femelle 23 à 32 kilos.

Poil : court et serré sans ondulation ou frange, avec un sous-poil dense et imperméable.

Couleur de la robe : noir, chocolat ou jaune (crème clair au roux).

Espérance de vie : 12 à 15 ans.

Caractère et comportement du labrador

  • Joyeux, joueur et turbulent, le labrador est difficile à canaliser les premiers mois de sa vie.
  • Son éducation doit se concentrer sur la marche en laisse, le rappel, l’autocontrôle et la frustration pour contenir son énergie débordante et sa force dont il n’a pas conscience.
  • labrador caractereImmature, c’est un éternel adolescent qui finit par s’assagir avec l’âge.
  • Intelligent, il s’adapte à tous les profils et à tous les styles de vie.
  • Il s’illustre particulièrement en tant que chien guide d’aveugle.
  • Avec une bonne sociabilisation, il s’entend avec les autres animaux et fait un merveilleux compagnon pour les enfants, car il est patient et affectueux.
  • Le labrador a besoin de beaucoup d’attentions et d’interactions avec sa famille. Il n’aime pas rester seul. Il développe souvent le syndrome de l’anxiété (destruction, aboiement et automutilation) lors des absences de ses maîtres. L’habituation à la solitude est à travailler dès son plus jeune âge.
  • Infatigable, en particulier les premières années de sa vie, il est le complice parfait pour toutes les activités sportives et en particulier nautiques, car il adore l’eau.
  • Le labrador supporte difficilement la chaleur.
  • Il est potentiellement aboyeur et fugueur.

Santé, entretien et alimentation du labrador

Les pathologies les plus courantes du labrador :

  • Atrophie rétinienne.
  • Arthrose.
  • Dysplasie de la hanche et du coude.
  • Épilepsie.
  • Torsion de l’estomac.
  • Otite.

Une perte de poils permanente !

La chute des poils chez le labrador est impressionnante, et cela tout au long de l’année. L’ajout d’huile de saumon sur son alimentation aide à le fortifier. Un brossage quotidien avec une étrille métallique permettra d’activer la circulation sanguine pour une meilleure repousse du pelage.

Un gourmand invétéré :

Le labrador est boulimique et à une forte tendance à l’embonpoint. En cause, une mutation génétique (absence du gène POMC) qui réduit sa sensation de satiété et un organisme qui a besoin de peu de calories pour fonctionner.

  • L’alimentation choisie doit être riche en protéines animales, pauvres en lipides et contenir des fibres. Des haricots verts et des courgettes peuvent compléter la ration.

Prix d’un labrador :

500 à 1110 euros.

Budget mensuel moyen minimum :

80 euros (alimentation, produits antiparasitaires, produits de toilettage).

Conseils malins

Des croquettes enrichies en glucosamine et en chondroïtine permettent d’anticiper la survenue de l’arthrose, inéluctable chez le labrador.

L.D


©Chiemsee2016, ©Rudy and Peter Skitterians, ©Richard Revel, ©tookapic