bulbe fleur ete

Dans les massifs, les potées ou au milieu de la pelouse, les bulbes d’été apportent couleur et gaîté.

Plantez-les groupés au printemps pour en profiter tout au long de l’été.

Dahlias, lys, crocosmias, glaïeuls, cannas, agapanthes… Les bulbes d’été prennent des formes et des couleurs multiples. Tous sont faciles à cultiver, superbes en massifs, en jardinières et en bouquets. Originaires d’Afrique du Sud, d’Amérique du Sud ou d’Australie, ils aiment le soleil et tolèrent les terres pauvres, à condition qu’elles soient bien drainées.

Si votre terre est lourde et argileuse, préférez la culture en pots, car une trop grande humidité entraîne le pourrissement des bulbes.

Plantation de mars à mai

bulbe eteLa plantation des bulbes d’été doit se faire dans un sol réchauffé, après les dernières gelées. Dans les régions au climat doux, elle peut être effectuée dès mars ; dans les autres, mieux vaut attendre la fin du mois d’avril. Plantez vos bulbes groupés pour un effet multicolore spectaculaire.

Mélangez les variétés en veillant à placer les fleurs à longues tiges en arrière-plan des espèces plus petites.

Avant de planter, ameublissez la terre avec une bêche, retirez les pierres et les mauvaises herbes. Placez chaque bulbe dans un trou dont la profondeur équivaut à deux fois sa taille (10 cm pour les glaïeuls et les crocosmias), côté pointu vers le haut. Replacez la terre avec légèreté au-dessus, pour faciliter la sortie de terre de la plante.

En potées et jardinières, ne serrez pas trop les bulbes. Placez votre récipient au soleil et arrosez régulièrement.

En profiter le printemps suivant

La floraison des bulbes est variable selon l’espèce, durant de deux à quatre semaines pour certaines espèces, beaucoup plus pour d’autres, comme les dahlias, qui restent en fleurs jusqu’aux premières gelées automnales. C’est alors le moment de les arracher, de rabattre leurs tiges à 10 cm, pour les conserver dans un local sec hors-gel, afin de pouvoir les replanter au printemps suivant.

Pour d’autres, comme les lys ou les crocosmias, c’est encore plus simple, puisque le bulbe peut rester en place d’une année à l’autre.

L. H.