Connexion
Accueil / Jardinage / Potager et légumes / Que faire dans un jardin en permaculture en été ?

Que faire dans un jardin en permaculture en été ?

Permaculture été
0

L’été est une saison gratifiante pour le jardinier en permaculture qui récolte abondamment les fruits de son labeur printanier.

Les plantations demandent alors un entretien régulier, afin de produire toute au long de la belle saison. La période estivale est aussi l’occasion de faire le point sur vos réussites ou vos échecs, et de prévoir votre potager automnal.

Voici, dans le détail, quoi faire dans un jardin en permaculture en été.

Pour aller plus loin :

Que faire en permaculture en juillet ?

Le mois de juillet marque le début de l’été, et permet les premiers constats d’échecs et de réussite au potager en permaculture. L’occasion est alors parfaite pour faire le point, en vue de procéder différemment au printemps suivant afin d’améliorer vos récoltes.

Semis d’été en prévision de l’automne

Le mois de juillet est un moment propice pour démarrer de nouveaux semis en godets. Vos plants seront ainsi parfaitement viables une fois l’automne arrivé, et pourront ainsi être installés en pleine terre à ce moment-là.

Profitez également de ce début d’été pour planter des noyaux de fruitiers (prunes, nectarines, pêches et abricots…). Ces noyaux, récoltés sur les fruits frais, peuvent en effet être immédiatement replantés dans le sol du jardin, ou dans un pot installé en extérieur. Une technique qui favorise la résistance de l’arbre fruitier, le rendant totalement autonome en eau grâce à la production, au printemps suivant sa plantation, d’une racine pivot très profonde.

Entretiens du potager

  • Renouvelez le paillis du sol afin de maintenir un substrat frais et de limiter l’apparition des adventices.
  • Tuteurez ou palissez vos grimpantes au fur et à mesure de leur croissance afin de gagner de l’espace au sol.
  • Taillez légèrement, et sur la durée, les branches trop longues de vos arbres, évitant ainsi une taille sévère et traumatique.

Premières récoltes au potager

  • Permaculture potager étéSi elles sont cultivées sur une couche en lasagne, vous pouvez commencer vos récoltes de pommes de terre dès le mois de juillet. Procédez au fur et à mesure des besoins, en veillant à ne pas brutaliser le plant, afin que celui-ci puisse continuer à pousser et à produire.
  • La courgette se récolte tout l’été une fois le fruit bien formé, mais encore petit. Plus la courgette est récoltée tard, plus il est dur et perd en goût. Des récoltes régulières vous assurent une meilleure productivité du plant.
  • Pour vos laitues, préférez couper les feuilles à la base plutôt que d’arracher le pied intégralement, afin de profiter de plusieurs récoltes.

L’astuce du jardinier en permaculture : les tubercules de pommes de terre « oubliés » dans le sol donneront de nouveaux plants au printemps suivant.

Le jardin en permaculture en août

Les interventions au potager durant le mois d’août sont sensiblement les mêmes qu’au mois de juillet. Mais le mois d’août est aussi propice au bouturage de vos kiwis et de vos plantes à feuilles persistantes.

L’astuce du jardinier en permaculture : durant cette période estivale, les herbes sauvages ont tendance à sécher en raison des fortes chaleurs. Plutôt que de les retirer, préférez les maintenir en place le plus possible afin de favoriser la biodiversité de votre jardin.

Récolte des légumes-fruits

Il s’agit également du mois de récolte le plus important pour les légumes-fruits, comme les tomates, les aubergines, les poivrons, les concombres, etc. qui foisonnent désormais au potager et demandent à être ramassés au fur et à mesure des besoins une fois bien mûrs.

Récupération des semences

Toutes ces récoltes sont aussi l’occasion de récupérer les semences de vos légumes et de vos fruits. Les graines ainsi récoltées pourront être conservées à l’abri avant d’être semées en vue de la belle saison suivante.

Le mois de septembre en permaculture

Le mois de septembre n’est pas le plus actif au jardin en permaculture. En effet, la fin de l’été approchant, vous procédez aux dernières récoltes estivales, et commencez doucement à préparer votre jardin pour accueillir un potager d’automne.

Semis en pleine terre

permaculture semis plantation eteSi de la place se libère, vous pouvez alors démarrer vos semis en place de radis, de poireaux, de laitues, de choux, de roquette et de mâche, de navets, d’oignons, de chicorées, de moutarde et de coriandre.

Plantation des petits fruitiers

Cette période est particulièrement adaptée à la plantation d’arbustes fruitiers. En septembre, planter donc des fraisiers, des framboisiers, des groseilliers et des cassissiers dans votre jardin en permaculture.

Ceci devrait aussi vous plaire :


©marthelelièvre – Flickr, © Krzysztof Jaracz, ©Jenny Johansson


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *