1246434655chardon-bleu

Le chardon bleu regroupe un grand nombre de fleurs vivaces dont la fleur, belle et originale, ne manque pas de piquant !

Au milieu d’un massif, il apporte de l’esthétisme et un côté sauvage très intéressant.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Eryngium planus ou Echinops ritro
Famille : Apiacées
Type : Vivace

Hauteur
: 30 à 80 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Ordinaire, bien drainé

Feuillage : Caduc
Floraison : Juin à septembre

Plantation du chardon bleu :

Préférez une plantation à l’automne avec un mélange de terre du jardin à du terreau.

Acheté en pot ou en godet vous le planterez sans problème au printemps ou au début de l’été.

  • Respectez un espacement d’environ 30 cm entre chaque pied
  • Préférez une situation ensoleillée ou partiellement ombragée

Taille, entretien du chardon bleu :

Plante très facile d’entretien, le chardon bleu ne réclame quasiment aucun soin.

Mais puisque vous êtes à l’affût du moindre conseil concernant le chardon bleu, sachez que vous pourrez tout de même retirer les fleurs fanées au fur et à mesure et tuteurer les variétés les plus grandes afin d’éviter que les tiges ne plient sous le poids des fleurs et/ou du vent.

  • Couper les fleurs fanées au fur et à mesure et rabattre au plus court à l’automne.
  • Durant la période estivale, il est important d’arroser en cas de sécheresse prolongée

A savoir sur le chardon bleu :

Cette vivace est caractérisée par sa couleur bleu argentée, ses longues tiges et son feuillage épineux auquel vous n’aurez pas envie de vous frotter…

Elle porte des inflorescences en forme de boule épineuse, qui s’ouvriront très bien dans un vase d’eau où elle viendront donner une touche originale à vos bouquets, surtout en fleurs séchées.

Voici quelques espèces intéressantes :

  • Eryngium alpinum le Chardon bleu des Alpes,
  • Echinops ritro le chardon bleu le plus courant
  • Echinops ritro ‘Veitch’s blue’ 80cm, au bleu soutenu
  • Eryngium bourgatii Gouan, le chardon bleu des Pyrénées

Outre ses belles fleurs bleures violette, certaines espèces de chardon bleu sont aussi comestible grace à ses racines et médicinale contre les rhumatisme et les calculs rénaux.

Conseil malin à propos du chardon bleu :

Cette plante réclame beaucoup d’eau. Afin d’éviter de trop arroser, mettez-lui un paillage au printemps.

Je souhaite poser une question sur le sujet

Poser ma question

Je souhaite apporter un commentaire

Laisser un commentaire

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *