cranberry

Un plant qui donne des tomates et des pommes de terre, des fraises au goût de framboises…

Revue des étonnants végétaux de la saison avec Marc Gueguen, responsable R&D chez Truffaut.

Surprenants hybrides

L’hybridation est un art auquel s’adonnent des passionnés du monde entier. Présentées sur les salons internationaux, leurs créations, obtenues après des années de recherche, visent à améliorer une culture, en termes de résistance et de productivité, et également à surprendre et émerveiller !

Ainsi, l’étonnement est garanti devant le TomTato, greffe entre un plant de tomate et un plant de pomme de terre, dont les branches donnent des tomates en été et les racines des pommes de terre en automne.

Sur les plants de tomates doublement greffés, c’est la productivité qui est améliorée, avec des plantes qui donnent deux fois plus de fruits, ou qui produisent deux variétés différentes ! En sachant que si les plants greffés sont plus chers à l’achat que les semis – puisqu’ils sont greffés manuellement – ils se montrent plus résistants aux aléas climatiques du Nord de la Loire. Idem pour le basilic greffé, qui peut ainsi survivre aux coups de froid de ces régions.

Variétés redécouvertes

Un temps oubliées, de nombreuses variétés sont redécouvertes et appréciées pour leur résistance ou leur goût. C’est le cas de la Framberry®, une fraise prisée des grands chefs et pâtissiers pour sa saveur deux-en-un, de fraise et de framboise. Abandonnée au profit de fraises hybrides de plus longue conservation, elle retrouve une seconde vie dans les potagers où on peut la cueillir juste avant de la consommer. Une manière de lutter contre l’uniformisation des goûts.

Également apprécié des cuisiniers, le mertensia maritima nous vient des côtes bretonnes, où il a quasiment disparu. Sa particularité : ses feuilles gris-vert ont le parfum et le goût de l’huître.

Elles se dégustent sur des tartines grillées, avec du beurre salé, ou en brochettes avec des crevettes, à la plancha. De quoi épater vos convives !

Laure Hamann

Crédits des visuels : Truffaut,  ©eyewave