fraisier

Le fraisier est une plante dont apprécie ses fraises, fruits à la chair tendre et parfumée.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Fragaria vesca
Famille : Rosacées
Type : Vivace fruitière, fruitier

Hauteur
 : 15 à 20 m
Exposition : Soleil, mi-ombre
Sol : Riche et bien drainé

Feuillage
 : Caduc – Récolte : Mai à octobre

La plantation, l’entretien, l’arrosage des fraisiers, participent largement à améliorer la récolte des fraises.

Plantation du fraisier

Le fraisier se plante à la fin de l’été et à l’automne. Septembre est souvent indiqué comment étant la meilleure période. On peut aussi planter au printemps.

  • Supprimer les mauvaises herbes et biner le sol.
  • Fertiliser le sol lors de la plantation avec du compost.
  • Espacez chaque plant de 30 cm minimum.
  • Si vous avez plusieurs rangs, espacez chacun rangée de 40 cm environ
  • Le collet doit être au niveau du sol

>> A découvrir : vidéo sur le fraisier >>

Entretien du fraisier

Il est important de supprimer les stolons au fur et à mesure. Les stolons sont les longues tiges qui viennent s’enraciner et qui puisent inutilement dans les ressource de votre fruitier.

Paillez le pied des fraisiers afin de maintenir une bonne humidité durant tout l’été.

Traitez dès le printemps contre les pucerons et contre l‘oïdium.

  • Vous pouvez choisir un traitement global contre les maladies des fraisiers
  • Évitez l’utilisation de produits chimique car n’oubliez pas que les fraises seront mangées
  • Tous les 4 ans, redonnez de la vigueur à vos fraisiers en effectuant un marcottage du fraisier

Arrosage du fraisier :

Les fraisiers sont très gourmands en eau et doivent être arrosés régulièrement, surtout en cas de fortes chaleurs.

Fraisier en hiver

En hiver, de fortes gelées peuvent altérer la culture de vos fraisiers.

  • Un paillage est presque indispensable là en cas de fortes gelées.
  • La neige peut suffire à protéger du froid mais elle n’est pas toujours présente
  • Disposer donc d’une bonne couche de feuilles séchées, de pailles, de paillis de lin ou de chanvre, selon ce que vous avez à disposition

Fraisier en pot

fraisier en potSi vous avez une terrasse ou un balcon, il est tout à fait possible de cultiver vos fraisiers en pot ou même en jardinière et ainsi profiter de belles fraises du printemps à la fin de l’été.

Vous préférerez alors une plantation au printemps plutôt qu’à l’automne en achetant des plants déjà bien formés que vous installerez dans un bon terreau mélangé à de la terre.

Récolte des fraises

Il existe 2 types de fraisiers, le fraisier non remontant qui n’offre qu’un seul cycle de production de fraises et dont la récolte dure de 25 à 45 jours.

Le second type de fraisier, appelée fraisier remontant, peut, lui, produire dès le printemps et jusqu’aux premières gelées automnales.

  • Cueillir les fraises bien mures tous les 2 ou 3 jours au fur et à mesure des besoins et en manipulant le fraisier avec précaution afin de ne pas abîmer les fruits restant

Maladies du fraisier

Les fraisiers sont assez peu sensibles aux maladies et/ou aux insectes et vous éviterez de bien mauvaises surprises en suivant ces quelques conseils.

  • Ne serrez pas trop les plants car cela favorise l’apparition de champignons

Au rangs des maladies possibles

 L’araignée rouge : fréquente, surtout les années chaudes et sèches.

– Le Phytophtora (champignon souterrain) : donne une couleur rouge bleuté aux feuilles, ensuite elles flétrissent quand il fait chaud. Les plantes restent fragiles et les fruits s’imprègnent d’un mauvais goût.

– Le botrytis (pourriture grise) recouvre les feuilles, les fleurs et ensuite les fruits, d’un duvet gris. Il faut dans ce cas détruire les fruits.

– L’oïdium : entraîne un poudrage blanchâtre sur et sous les feuilles, elles se recourbent en forme de cuillère et prennent des teintes rougeâtres. Les fruits se forment mal et s’atrophient.

– La maladie des taches noires : se développe sur les fruits déjà mûrs ou en train de mûrir.

– La chlorose : fréquent dans les sols calcaires.

Variétés de fraises

Voici une sélection de belles variétés de fraises en fonction de leur période de récolte ou de leurs particularités.

  • « Belrubi » : récolte fin juin, productive, sensible à l’oïdium.
  • « Charlotte » en forme de coeur, récolte de mai à novembre, elle est juteuse et au parfum de fraise des bois. Elle est remontante et produit plusieurs fois dans l’année.
  • « Ciflorette » : de forme allongée, récolte de mars à juillet, chair fine, sucrée et juteuse.
  • « Darselect » : une fraise toute ronde, récolté au printemps, à la fois sucré, aromatique et savoureuse.
  • « Favette » : récolte en mai, production dès avril dans le Sud.
  • « Gariguette » : rouge vermillon, récolte d’avril à juin.
  • « Gorella » : récolte de mai à juillet, à éviter en climat trop chaud et si votre sol est calcaire.
  • « Mara des bois » : récolte de mai à octobre, juteuse, c’est un véritable parfum de fraise des bois. A la fois sucrée et très aromatique.
  • « Ostara » : récolte de mai à octobre, fine et savoureuse, elle craint la sécheresse.
  • « Rabunda » : récolte de juin à octobre, productive, résiste aux maladies.

Conseil malin à propos du fraisier

Un paillage est recommandé pour ne pas que les fraises reposent sur la terre et pourrissent.