Connexion
Accueil / Le Jardinage / Plantes d'intérieur / Mettez-vous au vert avec les fougères d’intérieur !

Mettez-vous au vert avec les fougères d’intérieur !

1

En cette période hivernale, tout le monde aspire à rendre la maison accueillante et aussi douillette que possible. Le vert est la couleur de la détente, de l’apaisement qui sied à tous les intérieurs. Il tranche avec énergie sur des murs jaunes ou rouges tandis qu’il rehausse d’une teinte fraîche des camaïeux de gris, verts ou bleus. Offrez-vous l’élégance et la simplicité des fougères que vous pouvez suspendre ou poser sur une étagère dans un joli cache-pot. Leur présence contribue aussi à assainir l’air et le rendre moins sec.

1- Les fougères les plus classiques

La fougère de Boston  Nephrolepis exaltata ‘Bostoniensis’

fougère de boston d'intérieurCette fougère aux frondes retombantes, capables de mesurer 1 m de long, connaît un vif succès depuis la fin du 19e siècle. Elle lança ainsi la mode des plantes en pot pour la maison. La grâce de la fougère de Boston vient de son port qui permet d’en faire des suspensions et de la finesse de ses pinnules frisottées, d’un vert tendre. Il existe aussi de nombreux cultivars plus compacts comme ‘Boston Zwerg’, ‘Suzie Wong’…

Emplacement : mi-ombragé à lumineux sans soleil de midi. Placez-la entre 16 et 20°C l’hiver.
Arrosage : Maintenez la motte humide sans stagnation d’eau et vaporisez le feuillage avec une eau de pluie tiède.
Fertilisation : du printemps à l’automne, 1 fois par mois avec de l’engrais pour plante verte, dilué 4 fois.
Multiplication : par division des stolons.

Le nid d’oiseau Asplenium nidus

Asplenium nidus - fougere intérieur - nid d'oiseau Cette fougère à succès évoque un nid douillet, avec sa position perchée dans les arbres et ses frondes entières rayonnantes.

Le cœur duveteux de la rosette sert de récupérateur des eaux de pluie et détritus. Les larges frondes vert clair et lustrées, à nervure centrale noire, mesurent de 50 à 100 cm.

Emplacement : lumineux sans exposition directe au soleil, ou mi-ombragé. En hiver, maintenez-la au-dessus de 18°C.
Arrosage : modéré mais constant avec de l’eau non calcaire. Douchez aussi le feuillage de temps à autre, afin de le dépoussiérer.
Fertilisation : Apportez de l’engrais pour plante à fleurs, 1 fois par mois en été.
Multiplication : difficile par semis de spores.

2- Les silhouettes originales

La corne d’élan Platycerium bifurcatum

Fougère corne d'élan - corne de cerf - Platycerium bifurcatumPour un effet sensationnel, cette fougère australienne n’a pas d’égal. En effet, ses frondes plates et divisées rattachées à une sorte de coquille brune (les frondes stériles) évoquent immanquablement le trophée d’un élan.

Elle vit accrochée aux branches des arbres, recueillant ainsi les débris végétaux dans le creux de sa « coquille ». Les frondes d’un joli vert cendré peuvent atteindre 1 m de long.

Emplacement : lumineux à mi-ombragé. Tolérant des températures assez fraîches jusqu’à -7°C, vous pouvez installer la suspension dans un jardin abrité. La température optimale en hiver est de 13 à 15 °C.
Arrosage : maintenez le terreau humide de mai à septembre par immersion de la motte si nécessaire, puis réduisez l’arrosage.
Fertilisation : Apportez de l’engrais pour plante verte, très dilué, 2 fois par mois.
Multiplication : par division de touffe au printemps.

La fougère houx Cyrtomium falcatum ‘Rochfordianum’

Cyrtomium falcatum Rochfordianum - fougère houxCette fougère d’Extrême-Orient forme une touffe dense, persistante, de 50 cm de haut. Elle est assez rustique pour peupler les jardins du Midi mais forme aussi d’élégantes potées pour la maison.

Ses jolies frondes aux folioles larges, pointues et finement dentelées évoquent des queues de poisson ou du houx. Dotée d’une texture coriace et lustrée, cette fougère résiste très bien à la sécheresse.

Emplacement : lumineux sans exposition directe au soleil ou mi-ombragé. En hiver, maintenez-la à environ 10°C, voire plus à condition de bénéficier de beaucoup de lumière et d’une humidité atmosphérique suffisante.
Arrosage : modéré avec de l’eau non calcaire, à réduire si la température descend.
Fertilisation : Apportez de l’engrais pour plante à fleurs, du printemps à l’automne 1 fois par mois.
Multiplication : division de rhizome en fin d’hiver ou par semis de spores.

3- Une fougère pour bonbonne de verre

 Le Pteris

fougere Pteris ensiformisUn grand nombre d’espèces au feuillage multicolore existent au sein de ce genre. L’espèce cretica, reconnaissable à ses feuilles divisées parcourues d’une rayure centrale claire, est la plus répandue.

Elle mesure 40 à 50 cm de haut tandis que la P. ensiformis est plus compacte. Ses cultivars ‘Victoriae’ et ‘Evergemiensis’ présentent par ailleurs un feuillage panaché de blanc.

Emplacement : ombragé à éclairé sans exposition directe au soleil. Les variétés panachées, plus exigeantes en chaleur durant l’hiver (18°C) et en humidité atmosphérique, apprécient les terrariums. Tandis que les Pteris à frondes vertes se contentent de 12°C.
Arrosage : abondant durant toute la période de croissance et à l’eau non calcaire. Maintenez la motte humide sans excès sur un lit de graviers humides. En dessous de 16°C, laissez sécher la surface du pot entre 2 arrosages.
Fertilisation : Apportez de l’engrais pour plante à fleurs, du printemps à l’automne 1 fois par semaine, en diluant 2 fois.
Multiplication : division des rhizomes au printemps ou semis de spores.

Texte Eva Deuffic

A découvrir également : Phlebodium : une fougère design pour votre intérieur


©NewAfrica, ©berna_rikur, ©duskbabe, ©Lawcain, ©khairil77, ©Forest and Kim Starr


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *