Connexion
Accueil / Le Jardinage / Plantes d'intérieur / Comment faire un terrarium soi-même ?

Comment faire un terrarium soi-même ?

terrarium
0

Les terrariums ont peu à peu envahis notre quotidien et nos jardineries. Tout prêts ou en kits, on en voit pour tous les goûts ! Si vous voulez créer vous-mêmes votre propre terrarium voici quelques conseils pour réussir votre théâtre de verdure !

 

Un terrarium c’est quoi et comment ça marche ?

Ces plantes en bocaux qu’on se contente d’admirer sans vraiment s’en occuper, idéal non ?

L’entretien de votre terrarium

Le terrarium demande peu d’entretien. Vous l’arrosez en moyenne une fois l’année et vous taillez si les plantes touchent les bords de votre bocal.

Les besoins en eau du terrarium

  • Pourquoi les besoins en arrosage sont quasi nuls ? Car les plantes transpirent, provoquent de la condensation qui s’écoule dans le substrat, permettant aux plantes de s’hydrater, puis de transpirer et ainsi de suite. C’est un cercle vertueux.
  • Les plantes seront ravies d’intégrer cet univers quasi saturé en humidité (ce qui leur manque cruellement dans nos maisons à part dans la salle de bain). Toutes les plantes s’acclimatent parfaitement à la vie en terrarium, mieux que dans nos pots, car le taux d’humidité est plus important et peut avoisiner les 100% !
  • Terrarium emplacement expositionSi vous constatez qu’il n’y a plus de condensation le matin et/ou le soir il faudra revenir asperger une fois. Si à l’inverse vous constatez qu’il y a constamment de la condensation, ouvrez-le une journée pour réguler l’excès d’humidité.

L’exposition de mon terrarium

  • Mettez le terrarium dans une pièce éclairée mais évitez que le soleil ne donne directement dessus sous peine de créer un effet de serre et un assèchement des plantes à l’intérieur.
  • Pensez à tourner votre bocal de temps en temps pour répartir la lumière sur toutes les faces.

 

Quelles plantes dans un terrarium ?

Ce qu’il faut retenir c’est qu’on peut tout mettre mais privilégiez les plantes à petit développement car vous ne pourrez pas mettre beaucoup de terre et votre bocal ne sera pas forcément très grand.

Et faites-vous plaisir ! Pensez seulement à choisir des plantes à petits développement.

5 étapes pour créer votre terrarium

Matériel nécessaire : un bocal, du terreau, 3 plantes (mousse, une fougère pour le volume et des fittonias pour les couleurs)

1 – la terre

faire un terrarium technique tutoLe choix de votre terre ou de votre terreau est primordial pour démarrer votre terrarium. Prenez un terreau spécial terrarium ou :

  • si vous prévoyez de cultiver des plantes grasses, ajoutez du sable à votre terreau ordinaire.
  • si vous prévoyez d’y cultiver des plantes tropicales ajoutez-y de la tourbe pour garder un milieu humide.

2 – les plantes

  • Au centre, placez votre plante phare d’abord, celle qui sera la star du terrarium ;
  • Installez les plantes secondaires tout autour. Il peut s’agit des fittonias que vous diviserez (il y a plusieurs plants dans un pot) pour pouvoir ajouter des touches de couleurs à l’ensemble de votre terrarium  ;
  • Enfin recouvrez ce qu’il reste de terreau avec votre mousse. Si vous n’en avez pas assez pour tout recouvrir, pas de panique, elle colonisera le reste avec le temps.

3 – l’arrosage

  • Aspergez d’eau pour nettoyer (et arroser) les parois et les plantes.

4 – nettoyez

  • Nettoyez l’extérieur du bocal avec du vinaigre blanc pour profiter au mieux de ce théâtre de verdure.
  • Admirez le résultat !

5 – l’aération

  • Laissez le bocal ouvert pendant 2 à 4 jours pour évacuer le surplus d’eau. Une fois fermé vous ne devrez voir apparaître de la buée sur les parois que le matin et le soir.

Vous avez maintenant tous les éléments pour vous lancer dans la création de votre propre terrarium.

Pauline Sutter


©qnula, ©AfricaStudio, ©Natalia Hrynovets


Écrit par Pauline Sutter
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *