Connexion
Accueil / Le Jardinage / Potager et légumes / Le haricot de Soissons : conseils de culture, récolte et conservation

Le haricot de Soissons : conseils de culture, récolte et conservation

Haricot de Soissons
0

Apprécié pour son excellente productivité, les grains du haricot de Soissons sont aussi connus pour leur peau fine et leur chair douce et savoureuse. Voici comment le cultiver.

Le haricot de Soissons en résumé :

Nom latin : Phaseolus vulgaris
Famille : Fabacée
Type : légumineuse

Hauteur : 2 m
Distance de plantation : 40 cm

Exposition : ensoleillée
Sol : frais, riche, drainé

Semis : Printemps – Récolte : Été

Variété ancienne et tardive, le haricot de Soissons est une fabacée cultivée en France depuis le XVIIIe siècle. Il a la capacité à améliorer la composition du sol, en augmentant la teneur en azote de ce dernier.

Ce haricot à écosser à rames offre deux variétés distinctes. La plus connue des deux produit des cosses de 20 à 25 cm, contenant de gros grains blancs et réniformes. La seconde produit des flageolets verts à rames, dont les gousses mesurent 17 cm et contiennent des grains verts.

Semis du haricot de Soissons

Le semis du haricot de Soissons intervient en pleine terre lorsque les dernières gelées sont passées. La température du sol doit alors atteindre 12°C au minimum. Notez que vous pouvez tout à fait échelonner vos semis jusqu’en juillet afin de prolonger vos récoltes.

Haricot de Soissons semis plantationAvant d’entreprendre vos semis, faites tremper les graines de haricots de Soissons durant 24h dans de l’eau de pluie à température ambiante.

  • Optez ensuite pour un emplacement ensoleillé et creusez dans le sol, le long d’un cordeau, des sillons de 2 à 3 cm de profondeur.
  • Semez en poquet de 4 à 5 graines, en veillant à espacer chaque poquet de 40 cm sur la ligne (prévoyez 70 à 80 cm entre les lignes).
  • Rebouchez et tassez avec le dos d’un râteau avant d’arroser vos semis en pluie fine.

Culture et entretien du haricot de Soissons

Haricot de soissons cultureUne fois bien en place, le haricot de Soissons demande peu d’entretiens. Binages et sarclages réguliers entre les rangs sont toutefois à prévoir. Les haricots ramants doivent être palissés sur des rames en bois ou des tuteurs inclinés.

Binez, sarclez et buttez les jeunes plants jusqu’aux deux premières feuilles, quelques jours après la levée des graines. L’opération intervient environ quinze jours après le semis, lorsque les plants atteignent 15 cm de haut.

Par la suite, arrosez régulièrement vos haricots de Soissons, en particulier durant leur période de floraison.

Maladies et ravageurs

Si le haricot de Soissons reste relativement peu sensible aux maladies et aux ravageurs, il peut parfois être atteint d’anthracnose, ou faire l’objet d’attaques de pucerons et de bruche.

Récolte et conservation du haricot de Soissons

Haricots de Soissons recolte saisonLes gousses du haricot de Soissons peuvent être récoltées fraîches, une fois bien formées, mais encore jeunes, pour être consommées comme des haricots mange-tout. Mais elles sont surtout cueillies sèches à maturité pour en récolter les grains secs. Récoltez les gousses régulièrement de façon à prolonger la floraison et ainsi améliorer le rendement.

Si vous le récoltez encore frais, le haricot de Soissons se conserve quelques jours dans le réfrigérateur, et doit être rapidement consommé. Sous cette forme, il peut également être congelé ou mis en conserve. Si vous préférez en récolter les grains secs, ces derniers se conservent plusieurs mois écossés et placés dans une boîte hermétique, elle-même installée à l’abri du soleil et de l’humidité.

Comment cuisiner le haricot de Soissons ?

Les grains savoureux du haricot de Soissons sont utilisés à la préparation du Souassoulet, considéré comme le plat rival du fameux Cassoulet.

Ce haricot se cuisine de toutes les manières possibles et imaginables, jusqu’à s’intégrer à la préparation de certains desserts. Dans sa version chaude, on le prépare en soupe, en purée, en ragoût de viandes ou de poissons. Consommé froid, le haricot de Soissons se déguste en salade ou mariné pour l’apéritif.

Enfin, les jeunes gousses du haricot de Soissons peuvent être accommodées comme les haricots mange-tout.

Ceci devrait aussi vous intéresser :


©Ville de Soissons, ©R.Maga Grand Soissons Agglomération


Écrit par Jardiner Malin | La rédaction vous propose des conseils d'experts, une approche respectueuse de la nature, de beaux jardins et un potager fait de bons petits légumes cultivés au fil des saisons pour réaliser de belles recettes de chefs.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *