Iris de Hollande : des bulbes à planter cet automne

Iris de Hollande - iris x hollandica

Vous possédez un massif ou un talus à fleurir, voici le cadre idéal pour cultiver les iris de Hollande.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Iris x hollandica
Famille : Iridacées
Type : bulbeuse

Hauteur : 0,4 à 0,8 m
Exposition : Ensoleillée, mi-ombre
Sol : riche et bien drainé, sec en été

Feuillage  : caduc – Floraison : entre avril et juillet

Ces bulbes aux fleurs fines vous fourniront un bel ensemble fleuri durant les mois de mai-juin que ce soit en pleine terre, en jardinière ou en vase !

Plantation de l’iris de Hollande

Les bulbes de l’Iris X hollandica se plantent de septembre à octobre-novembre, pour leur laisser le temps de bien s’installer avant le froid. Les plants vendus en pot peuvent cependant s’installer à tout moment de l’année.

L’iris de Hollande accepte tous les sols légers, bien drainés, plutôt calcaires à légèrement acides. Il tolère très bien la sécheresse estivale d’un sol sablonneux ou caillouteux car l’été correspond à sa période de repos. Il redoute en revanche les sols lourds détrempés en hiver. Plantez-le de préférence en plein soleil, voire à mi-ombre.

Pour profiter de l’effet graphique et de ses coloris souvent exceptionnels, jouez sur un effet de masse en plantant par groupes d’au moins 5 bulbes, distancés de 10-15 cm. Evitez cependant de couvrir de trop grandes surfaces avec cet iris car son feuillage jaunit rapidement en juin et laisse le terrain nu.

  • Iris de Hollande plantationDécompactez bien le sol en profondeur en ajoutant si nécessaire du sable, gravier ou terreau ( 5 pelletées de compost bien décomposé par m²) afin d’améliorer le drainage. Vous pouvez même poser un lit de graviers de 3 cm juste sous le bulbe.
  • Posez le bulbe sur sa base plate, entre 10 et 15 cm de profondeur. La plantation à 12-15 cm leur permet d’échapper à la gourmandise des mulots !
  • Recouvrez de terre puis arrosez.
  • Marquez éventuellement leur emplacement.
  • Pour aller plus loin : Fleurs à bulbes : conseils de plantation

Iris de Hollande en pot

Idéal sur un balcon ou une cour ensoleillés, un mur à habiller, l’iris de Hollande se cultive aussi en pot.

Pour une plantation en pots ou jardinières, choisissez de préférence des variétés basses de 40 à 50 cm.

  • Iris de Hollande en potChoisissez un pot assez large et profond afin de pouvoir associer un minimum de 5 bulbes.
  • Installez une couche de drainage (billes d’argiles ou cailloux) puis remplissez avec un mélange bien drainant composé de sable, terreau de feuilles et de tourbe.
  • Plantez vos bulbes, puis arrosez.

Entretien de l’iris de Hollande

En pleine terre, l’iris de Hollande est une vivace très facile à entretenir et ne réclame en général aucun soin dès lors qu’elle est bien installée.

  • Iris de Hollande entretienDésherbez bien au printemps afin de mettre en valeur la floraison des iris.
  • Coupez les tiges défleuries, mais laissez le feuillage jusqu’à son jaunissement complet. Tirez ensuite dessus pour nettoyer le parterre.
  • Arrosez surtout au printemps environ 1 fois/semaine, lorsque le substrat sèche sur plus de 3 cm. Cessez tout arrosage en été, la période de repos du bulbe et reprenez si nécessaire à l’automne en cessant durant l’hiver. Son feuillage fin, longiligne réapparaît en effet souvent dès l’automne. reprenez alors l’arrosage surtout de vos plants en pot.
  • Le bulbe planté à profondeur n’est pas sensible au froid et supporte allègrement -15 à -20°C.
  • Si vous constatez que la floraison est moins belle, apportez un engrais riche en potassium (à base de vinasse de betterave ou de cendre par exemple) en début de printemps puis juste après la floraison afin de reconstituer les réserves du bulbe.
  • Au bout de 4-5 ans, lorsque la floraison perd de sa splendeur, pensez à diviser les bulbes.
  • A lire aussi : Iris : superbe fleur vivace

Maladies et ravageurs de l’iris de Hollande

Il existe peu de parasites qui s’attaquent aux iris de Hollande. La pourriture est le problème le plus souvent rencontré en sol mal drainé. Améliorez le drainage du sol quitte à planter sur butte ou sur talus.

L’attaque des bulbes par les mulots peut parfois causer leur disparition. Planter le bulbe suffisamment profond, à 12- 15 cm de profondeur.

Les limaces et escargots peuvent s’attaquer au feuillage et fleurs. Passer régulirement le soir pour prélever ces ravageurs.

Multiplication de l’iris de Hollande

Procédez par division de touffe à l’automne ou au printemps.

La plante a tendance à se naturaliser en se multipliant végétativement par la production de bulbilles.

  • Avec une fourche-bêche, soulevez la motte puis séparez les bulbilles du bulbe principal.

  • Replantez-les aussitôt un peu plus loin dans un terrain bien préparé.

A savoir sur l’iris de Hollande

Iris de HollandeLes Iris x hollandica désignés aussi sous l’appellation Iris du groupe xiphium ou Iris hollandais, sont issus de croisements entre Iris xiphium (floraison bleu pourpre avec sépales marqués d’une tache jaune) de l’ouest de la Méditerranée et tingitana d’Afrique du Nord. Ce dernier a offert à cette descendance la pureté de ses coloris. Ces deux iris bulbeux ont ainsi donné naissance à une multitude de cultivars aux teintes pures particulièrement recherchés pour la fleur coupée.

La fleur solitaire ou par 2 est constituée de 3 sépales horizontaux marqués d’une tache jaune ou orange et de 3 pétales redressés. La corolle mesure de 7 à 10 cm de diamètre et reste ouverte pendant une petite semaine avant de céder la place aux autres fleurs de l’épi. La floraison s’étale ainsi sur 2-3 semaines en fonction des cultivars.

Les tons vont du bleu ciel ‘Wedgwood’, au violet profond ‘Professeur Blauuw’ en passant par le bleu cobalt de ‘Blue Magic’ et bien d’autres coloris blancs, pourpres, bronze, jaune, bi ou tri-colores. L’élégance et la délicatesse caractérisent l’Iris de Hollande avec :

  • les lignes élancées de sa tige,
  • l’arcure de son feuillage cannelé aux tons vert moyen à gris vert,
  • ses fleurs aux contours nets et aux couleurs éclatantes. Des éclaboussures jaunes parfois auréolées de blanc marquent les 3 sépales de la fleur, faisant ressortir la profondeur des coloris. Ils font partie de ce fait des iris non barbus.
  • Ces iris mesurent de 40 à 80 cm de haut et se cultivent aussi bien en fond de massif, contre un mur que sur un talus ou dans une jardinière.

Conseil malin

Pour accompagner les iris hollandais, intercalez des cormes d’Ixias dans la jardinière, mélangés à ceux des Iris hollandais. Vous les positionnerez à 10 cm de la surface. Les pensées, roses et pivoines sont aussi de bons compagnons.


Pour aller plus loin :


©AmaliaGruber, ©Ibulb