La lavande aspic, une lavande indigène dans le Sud

Lavande aspic - Lavandula latifolia

Voici une lavande qui se distingue par son feuillage et sa floraison plus tardive. Il s’agit de la lavande aspic, typiquement méditerranéenne.

En résumé :

Nom latin : Lavandula latifolia
Famille : Lamiacées
Type : Sous-arbrisseau

Hauteur : 60 cm
Exposition : Plein soleil
Sol : Drainé, pauvre, caillouteux

Rusticité : Jusqu’à – 10 °C – Feuillage : Persistant – Floraison : Été

La plantation de Lavandula x intermedia

La lavande aspic se plaît dans les sols pauvres, caillouteux ou sableux, secs et parfaitement drainés. L’apport de compost ou de fumier lors de la plantation est totalement inutile.

Elle s’adapte aux sols calcaires mais craint les sols trop acides. Elle redoute aussi les terres gorgées d’eau ou trop humides. C’est pourquoi, dans un sol lourd, il faudra faire un apport de sable ou de graviers grossiers.

Il lui faut en outre le plein soleil.

La plantation en pot 

  • plantation lavande aspic (Lavandula latifolia)Faire tremper la motte dans une bassine d’eau
  • Mettre une bonne couche de billes d’argile au fond du pot
  • Remplir le pot avec un substrat composé de terreau et de sable à parts égales
  • Installer la motte, combler avec le substrat et tasser
  • Arroser très légèrement.

Quel entretien pour cette espèce de lavande ?

L’entretien de la lavande aspic est assez simple :

  • Quelques arrosages la première année, surtout en été dans les régions au climat chaud. Après, ils seront inutiles
  • Supprimer les tiges défleuries en fin d’été
  • Tailler en fin d’hiver en rabattant la touffe d’un tiers et en conservant une forme ronde. Plus de détails dans le texte sur la taille de la lavande après la floraison.

La multiplication

lavande aspic (Lavandula latifolia) La lavande aspic n’a pas une très longue longévité. De plus, en vieillissant, elle a tendance à faire du « vieux bois », c’est-à-dire des tiges ligneuses qui ne fleurissent plus, particulièrement inesthétiques. La multiplication s’impose, essentiellement par bouturage.

Le bouturage de tiges semi-ligneuses se fait en été, en juillet-août. Il faut prélever une tige de 10 cm, déjà lignifiée et sans fleurs, dont on supprime les feuilles inférieures. Ces boutures se plantent dans un mélange de terreau et de sable à l’extérieur. Le substrat doit être humidifié. Au bout de 6 semaines, les boutures peuvent être repiquées en godets et placées dans un endroit lumineux hors gel. Elles seront plantées en pleine terre au printemps.

Les maladies et parasites

Le seul ennemi de la lavande c’est l’humidité qui provoque la survenue de maladies cryptogamiques. Mais un sol bien drainé suffit à corriger le problème.

Les bienfaits de la lavande aspic

L’huile essentielle de lavande aspic, qui entre dans la composition du célèbre Baume du Tigre, a des vertus anti-inflammatoires et cicatrisantes. Elle est entre autres très efficace contre les piqûres d’insectes, les brûlures superficielles ou les coups de soleil. Elle est également utilisée pour soulager les douleurs articulaires ou rhumatismales.

Ceci devrait vous intéresser :

En savoir plus sur la lavande aspic

La lavande aspic est une vivace d’origine méditerranéenne qui se veut tout à la fois ornementale, aromatique et médicinale. D’un point de vue botanique, cette lavande se distingue des autres lavandes par son feuillage. En effet, les feuilles de la lavande aspic sont opposées, linéaires mais nettement plus larges (environ 4 cm). De couleur gris vert, ces feuilles arborent des reflets plus argentés en été, sous l’effet de la chaleur.

lavande aspic (Lavandula latifolia) À maturité, le feuillage forme une touffe d’une trentaine de centimètres de hauteur. Entre juillet et août, de fines hampes florales se dressent au-dessus de cette touffe. À l’extrémité éclosent des épis d’un bleu violet assez foncé, peu fournis mais très mellifères et nectarifères. À la différence des autres espèces, la lavande aspic exhale un parfum camphré. Les feuilles sont également aromatiques.

Lavandula latifolia est très riche en huile essentielle mais celle-ci s’avère de moins bonne qualité. De plus son parfum est moins intéressant en cosmétique.

La principale différencie avec les autres lavandes, et en particulier la lavande vraie, réside dans sa rusticité. La lavande aspic est rustique jusqu’à seulement – 10 °C. Mais elle peut se cultiver en pot.

Il existe une multitude de variétés de lavande, les plus couramment cultivées étant la lavande vraie (Lavandula augustifolia ou officinalis) et le lavandin (Lavandula x intermedia).

Pour aller plus loin :


©Hercos255 ©Dersan Dogan ©Nata Marc


Écrit par Pascale Bigay | L'écriture a ponctué la vie de Pascale. Tout comme la nature, la botanique, le jardinage... C'est pourquoi à travers ses mots, elle vous fait partager ses expériences et ses découvertes de jardinage, ses plantations de vivaces ou d'arbustes, ses recettes du potager, la vie de ses poules...