Tomatillo : un physalis aux allures de tomates

Tomatillo

Le tomatillo en résumé :

Nom latin : Physalis ixocarpa, Physalis philadelphica
Nom commun : Tomatillo
Famille : Solanacées
Type : Annuelle

Hauteur : 1 m à 1,50 m
Distance de plantation : 80 cm à 1 m
Exposition : Ensoleillée
Sol : Léger, humifère et bien drainé

Plantation : Mars, avril – Récolte : Août à octobre

Le tomatillo est un physalis beaucoup moins connu que son cousin le physalis du Pérou. Originaire d’Amérique centrale, ses fruits évoquent rapidement ceux de la tomate, mais leur couleur à maturité est jaune ou violette selon la variété. Si vous souhaitez apporter de l’originalité à votre potager et dans votre assiette, cette annuelle est faite pour vous.

Plantation du tomatillo

Préparation du sol :

Si votre terre est très argileuse (on parle alors de terre lourde), il va falloir l’alléger et l’ameublir avant de songer à planter le tomatillo.
En automne, effectuez un amendement en apportant du sable et du terreau à votre sol. Sachez que si avez une cheminée, vous pouvez en récupérer les cendres et les répandre dans votre potager. L’opération suivante doit être réalisée quelle que soit la nature du sol : retournez et ameublissez la terre en profondeur grâce à une fourche‑bêche. Il est plutôt déconseillé d’utiliser la bêche si vous ne souhaitez pas faire de mal à nos amis les lombrics.

Au printemps, juste avant de planter vos pieds de tomatillo, retournez de nouveau la terre, mais en superficie cette fois.

Plantation du Tomatillo :

culture du tomatilloComme beaucoup de plantes du potager, il faut préalablement réaliser un semis. Ce dernier doit être fait en mars‑avril :

  • semez les graines dans un mélange de terreau et de sable ;
  • installez votre culture au soleil et à l’abri du froid ;
  • quand les plantules possèdent au moins deux feuilles, transplantez‑les dans des godets et continuez de les préserver du froid ;
  • vers la mi‑mai, lorsque les gelées ne sont plus à craindre, repiquez les plants en pleine terre en les espaçant d’au moins 80 cm.

Conseil malin : à l’instar des tomates, pensez à tuteurer vos pieds de tomatillo pour éviter que les branches ne cassent sous le poids des fruits.

Culture et entretien

Il est inutile de tailler le tomatillo. Son entretien se limite finalement à arroser les pieds régulièrement sans pour autant les noyer (surtout si votre sol a tendance à retenir l’eau).

Maladies et ravageurs :

Avec l’essor de l’agriculture biologique et la limitation des pesticides, un atout non‑négligeable du tomatillo est une très faible sensibilité à la maladie et aux ravageurs.

Récolte et conservation du tomatillo

Selon la période de la plantation, les premiers fruits peuvent apparaître en juillet et la récolte se poursuit jusqu’au mois d’octobre‑novembre lors de l’apparition des gelées.

Une fois cueillis, les fruits se conservent 1 à 2 semaines tant qu’ils sont stockés à l’abri et au sec.

Le tomatillo en cuisine

Les fruits du tomatillo se consomment cuits et ils ont peu d’intérêt gustatif crus. Ils accompagnent parfaitement les recettes mexicaines comme la salsa verde et, en purée, ils permettent également d’atténuer les plats trop pimentés.