L’entretien du mobilier de jardin en rotin en 3 étapes

entretien mobilier jardin en rotin

Le rotin est, avec le bois, un des matériaux qui sublime merveilleusement la décoration d’un jardin ou d’une terrasse. Matière originale et vivante, le rotin nécessite cependant quelques attentions particulières pour conserver tout son charme.

Qu’il soit naturel ou en résine tressée, découvrez nos 3 étapes d’entretien du mobilier de jardin en rotin pour le préserver des ravages du temps.

Étape 1 : nettoyer les meubles en rotin

En extérieur, la poussière s’installe très rapidement sur le mobilier. C’est pourquoi, une fois par semaine, il est conseillé de réaliser un dépoussiérage à l’aide d’un chiffon sec voire d’un aspirateur pour les zones plus difficiles d’accès.

Ensuite, un nettoyage plus complet doit être effectué tous les 3 mois environ afin de préserver votre mobilier en rotin. Néanmoins, la procédure n’est pas la même en fonction du type de meuble.

Meubles en rotin vernis :

Le lavage et le dégraissage des meubles vernis s’effectuent avec de l’eau tiède mélangée à du savon de Marseille ou de la lessive Saint‑Marc. Vous pouvez également, si besoin, y ajouter quelques gouttes d’ammoniaque. Ce produit permet en effet de lutter contre la moisissure.

Il existe aussi d’autres solutions de nettoyage. Vous pouvez en effet utiliser du bicarbonate de soude ou des cristaux de soude. Ces derniers sont particulièrement efficaces pour nettoyer les taches récalcitrantes. Pour le mélange, diluez dans 1 litre d’eau environ 70 g de cristaux ou 40 g de bicarbonate, soit l’équivalent de 4 cuillères à soupe.

Quel que soit le mélange utilisé pour l’entretien du mobilier de jardin en rotin, le nettoyage s’effectue avec une éponge et éventuellement une brosse à dents pour les zones plus compliquées d’accès. Il suffit ensuite de rincer les meubles et de les faire sécher, mais sans les exposer au soleil.

Meubles en rotin non-vernis :

Pour ce type de meubles, nettoyez‑les avec une éponge ainsi qu’un mélange d’eau chaude et de lessive. Lorsqu’ils sont propres, rincez‑les à l’eau froide et faites‑les sécher. À l’instar des meubles vernis, ne les disposer pas au soleil. En effet, les fibres, non protégées par un vernis, risquent d’éclater.

Meubles en rotin synthétique ou résine tressée :

Ces meubles sont les plus simples à nettoyer : de l’eau chaude additionnée de savon noir ou de savon de Marseille fera l’affaire. Il suffit ensuite de passer au rinçage puis au séchage.

À noter que pour éviter d’altérer ce type de mobilier, l’usage d’un nettoyeur haute pression est déconseillé. Si, malgré tout, vous souhaitez le faire, veillez à bien en contrôler la puissance.

Étape 2 : rajeunir un meuble en rotin taché ou ternis

Tout comme le mobilier de jardin en bois, les meubles en rotin subissent également les assauts du temps. Il se peut alors qu’ils soient tachés ou ternis. Heureusement, l’entretien régulier du mobilier de jardin en rotin permet d’y remédier.

Meuble en rotin taché :

Commencez par diluer environ 6 cl (3 cuillères à soupe) d’huile de lin, ainsi que 2 cl (1 cuillère à soupe) d’essence de térébenthine.

Ensuite, imbibez un chiffon ou une éponge de ce mélange et appliquez‑le sur votre meuble. Laissez agir quelques minutes, puis rincez à l’eau froide. Il ne reste plus qu’à le faire sécher (mais pas au soleil).

Meuble en rotin terni :

Si votre mobilier a perdu son éclat d’origine, il suffit de lui appliquer de l’eau oxygénée diluée à l’aide d’un chiffon ou d’une éponge. Ensuite, procédez au rinçage et au séchage en faisant toujours attention au soleil.

Les proportions pour le mélange sont de 8 cl (4 cuillères à soupe) d’eau oxygénée pour un litre d’eau froide.

Étape 3 : protéger vos meubles en rotin

Lorsque votre mobilier en rotin a retrouvé une seconde jeunesse, il est temps de le protéger. S’il n’est pas verni, vous pouvez lui en appliquer une couche voire le peindre au gré de votre envie.

Pour les meubles vernis, il suffit de passer un chiffon imbibé d’huile de lin lorsqu’ils sont bien secs. Ensuite, lustrez‑les à l’aide d’un chiffon doux ou d’une chamoisine.

Vous voilà donc paré et incollable sur l’entretien du mobilier de jardin en rotin. Il ne vous reste plus qu’à retrousser vos manches et passer à l’action.


Ça peut vous intéresser :