Sauterelle verte : dévoreuse de nuisibles

Sauterelle verte

Loin d’être un fléau, la sauterelle verte est en fait une alliée non‑négligeable pour le jardinier. En effet, son régime alimentaire permet de limiter les dégâts des insectes nuisibles sur vos cultures ou plantes ornementales.

Apprenez à (re)connaître cette aide précieuse et découvrez comment l’accueillir dans votre jardin.

À lire aussi :

Tout savoir sur la sauterelle verte

Vous pouvez retrouver cet auxiliaire de jardin sous de nombreuses dénominations. En latin, ce sera Tettigonia viridissima. Pour les noms français, il est possible de rencontrer les termes : grande sauterelle verte, sauterelle verte des prés, tettigonie verte ou encore sauterelle à coutelas.

Description :

Il est impossible de ne pas reconnaître la sauterelle verte. Comme son nom l’indique, elle arbore un vert vif, parfois orné d’une bande dorsale brune. Ses autres caractéristiques principales sont :

  • Sauterelle verte descriptionsa taille imposante de 3 à 4 cm ;
  • ses grandes ailes dépassant l’abdomen ;
  • l’appendice en forme de lame recourbée appelé oviscapte et qui est en fait l’organe de ponte de la femelle.

Biologie :

La sauterelle verte est un insecte carnivore. Son régime alimentaire est principalement composé d’autres insectes comme les mouches, les pucerons, les chenilles et même le doryphore américain dont elle peut dévorer les larves.

Il peut arriver que la sauterelle verte complète son menu par un apport végétarien. Néanmoins, les dégâts causés sur les cultures sont minimes et ne justifient pas une intervention.

Grâce à son oviscapte, la femelle pond ses œufs en groupe dans le sol. Ils y passeront l’hiver pour éclore au printemps. Les larves peuvent mettre plusieurs années pour atteindre le stade adulte grâce à une succession de mues. Il est courant de les retrouver dans les fleurs où elles aiment s’abriter.

Utilité au jardin

Sauterelle utilitéLa faible population de la sauterelle verte ne lui permet pas d’endiguer ou de contrôler une pullulation de nuisibles. Cependant, elle fait une excellente alliée d’appoint pour d’autres auxiliaires à l’appétit vorace comme la chrysope verte, le pince‑oreille ou encore les carabes.

Comment attirer et protéger la sauterelle verte ?

L’avantage de la sauterelle verte est sa grande tolérance en matière de lieux de vie. Toutefois, vous lui faciliterez l’existence en conservant des espaces herbacés comme une prairie fleurie, qui ne seront pas tondus, mais plutôt fauchés une ou deux fois par an.

De plus, une grande variété végétale, comme des arbres, des arbustes et des plantes vivaces, augmentera l’intérêt de votre jardin et pas seulement pour la sauterelle verte.

Enfin, ce conseil vaut pour tous les insectes auxiliaires du jardin, limitez voire abolissez l’usage de pesticides et notamment d’insecticides. La sauterelle verte a effectivement été une des nombreuses victimes collatérales de l’usage intensif des produits phytosanitaires.