Connexion
Accueil / Le Jardinage / Arbres et arbustes / Rhapis excelsa : le palmier bambou

Rhapis excelsa : le palmier bambou

Rhapis excelsa
0

Que vous l’installiez dans votre maison, votre jardin ou dans une véranda, le Rhapis excelsa (ou palmier bambou) trouvera forcément sa place chez vous.

En résumé :

Nom latin : Rhapis excelsa
Synonymes : Rhapis flabelliformis, Chamaerops excelsa
Noms communs
 : Rhapis, Palmier bambou
Famille : Palmiers, Arécacées
Type : Arbre, Palmier

Hauteur : 2 à 4 m
Largeur : 2 à 4 m
Exposition : Mi-ombre
Sol : Riche en humus, bien drainé, pH neutre à acide
Rusticité : Non rustique (15 °C)

Croissance : Lente – Feuillage : Persistant – Floraison : Été

Présentation du Rhapis excelsa

Espèce appartenant à la grande famille des palmiers, le Rhapis excelsa est un petit arbre à grandes feuilles en éventail et persistantes. Celles-ci sont vert foncé et divisées en lobes étroits et oblongs. Elles se trouvent à l’extrémité de longues tiges érigées (stipes), pouvant atteindre 4 m et ressemblant à des cannes.

En été, le palmier bambou peut porter de petites fleurs jaunes regroupées en grappes, aussi appelées panicules.

Le Rhapis excelsa est une espèce de palmier dioïque ; c’est-à-dire qu’il existe des pieds mâles et des pieds femelles. Il est donc rare qu’un sujet puisse porter des fruits.

Plantation du palmier bambou

Plantation Rhapis excelsa - palmier bambouRhapis excelsa étant non rustique, il ne pourra être planté en pleine terre que dans les régions aux hivers doux. Partout ailleurs, vous devrez le cultiver en pot, comme plante d’intérieur, et le mettre à l’abri à l’arrivée de la saison froide.

En extérieur, le palmier bambou doit être installé dans une zone :

  • mi-ombragée ;
  • dont le sol est riche en humus et bien drainé ;
  • plutôt protégée du vent, ainsi que de la chaleur en été et du froid en hiver.

En intérieur, les conditions de culture peuvent facilement être réunies. Cependant, le principal ennemi de Rhapis excelsa sera alors la sécheresse de l’air.

Quand et comment planter le Rhapis excelsa ?

La grande sensibilité au froid du palmier bambou nécessite de le planter plutôt au printemps.

Culture en pleine terre :

Lorsque l’endroit idéal est trouvé, il suffit de :

  • Creuser une fosse de plantation assez large et profonde (environ 40 cm).
  • Déposer au fond une couche de graviers ou de billes d’argile.
  • Amender la terre en y ajoutant du terreau voire du sable, afin d’en améliorer la fertilité et le drainage.
  • Dépoter votre Rhapis excelsa et émietter délicatement la motte.
  • Déposer l’arbre dans le trou et reboucher ce dernier en tassant bien la terre autour du pied.
  • Arroser copieusement.

Rhapis excelsa en pot :

Ici, l’étape importante est le choix du conteneur. Celui-ci doit être suffisamment volumineux pour les racines tout en étant stable, si vous souhaitez installer votre palmier bambou dans le jardin lors des belles saisons. Autre point important, le pot ou le bac doit avoir des trous de drainage pour l’évacuation de l’eau.

Rhapis excelsa en potQuand votre choix est fait :

  • Déposez une épaisse couche de graviers, billes d’argiles ou encore tessons de poteries (attention à ne pas obstruer les trous).
  • Concernant le substrat, optez pour du terreau auquel vous pourrez ajouter des billes d’argile ou de la perlite.
  • Remplissez le pot et installez-y le Rhapis excelsa.
  • Tassez bien le terreau et arrosez abondamment.

Entretien du rhapis

Inutile de tailler le palmier bambou. Contentez-vous d’éliminer les feuilles desséchées en les coupant à la base de leur stipe.

Lors de la période de croissance, du printemps à la fin de l’été, surveillez les arrosages qui devront être fréquents, mais modérés. Réduisez-les progressivement en automne, et limitez-les en hiver.

Les sujets en pots se trouvant en extérieur devront être rentrés bien avant l’arrivée des premières gelées.

Rhapis excelsa - palmier bambou entretienEn intérieur, le Rhapis excelsa est sensible à la sécheresse de l’air provoquée par le chauffage. La solution consiste à vaporiser les feuilles de temps en temps. Évitez d’utiliser l’eau du robinet : en s’évaporant, le calcaire qu’elle contient pourrait boucher les pores des feuilles. Privilégiez plutôt l’eau de pluie ou déminéralisée.

Grâce à sa croissance lente, le rempotage peut avoir lieu tous les 3 ans environ. Entre-temps, que le palmier bambou soit en pot ou en pleine terre, prévoyez un surfaçage tous les ans, en déposant un peu de terreau à la surface du sol.

Multiplication

L’obtention de graines via les fruits étant compliquée, la propagation par semis n’est pas la méthode la plus rapide. Profitez plutôt des rejets (drageons) situés en périphérie du pied, pour les prélever et les repiquer.

L’autre solution consiste à diviser la touffe lors du rempotage.

Maladies et ravageurs

S’il n’est pas sensible aux maladies, le Rhapis excelsa est néanmoins la cible de nombreux insectes ravageurs comme les acariens (araignées rouges) ou les cochenilles. Ceci est d’autant plus vrai si le palmier est cultivé en intérieur.

Rhapis excelsa - palmier bambouEmplois du Rhapis excelsa

Vous l’aurez compris, il est probablement plus simple d’installer le palmier bambou à la maison. Les conditions de culture peuvent alors être plus facilement gérées. Néanmoins, au jardin, s’il est accompagné de grands sujets lui procurant ombre, fraîcheur et protection, il apportera une jolie touche d’exotisme à un massif.


©PantherMediaSeller, ©pongsak14, ©kaewphoto, ©PantherMediaSeller, ©kaewphoto


Écrit par Christophe Dutertre | Diplômé en aménagement paysager et amoureux des jardins, Christophe vous accompagne dans cette passion qui nous réunit. Découvertes, conseils pratiques et écologie sont au programme.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *