La sagine : une plante couvre‑sol originale

Sagine - Sagina subulata

La sagine en résumé :

Nom latin : Sagina subulata
Famille : Caryophyllacées
Type
 : Vivace

Hauteur : 3 à 5 cm
Densité de plantation : 25 à 30 pieds par m²
Exposition : Mi‑ombragée à ombragée
Sol : Frais, tout type, même pauvre

Floraison : Été – Feuillage : Persistant

Présentation de la sagine

Considérée par certains comme une adventice du jardin, et par d’autres comme une vivace ornementale, la sagine est l’illustration parfaite du débat qui peut animer les jardiniers sur la définition d’une mauvaise herbe. Elle reste malgré tout une jolie plante couvre‑sol.

Sagina subulata est une petite plante vivace gazonnante grâce à ses tiges traçantes très ramifiées qui lui permettent de s’étaler progressivement.

La touffe, vert foncé, est garnie de feuilles longues et fines, dites aciculaires. Elles ressemblent, en effet, à de petites aiguilles de conifère. Grâce à elles, la sagine présente un aspect très proche de celui de la mousse.

Les fleurs blanches, quant à elles, apparaissent en fin de printemps, au ras du feuillage. Elles poussent en abondance et, si le temps est assez chaud, elles exhalent un délicat parfum.

La sagine existe aussi dans une variété ‘Aurea’, dont le feuillage offre une jolie teinte jaune d’or.

Plantation de la sagine

Sagine - Sagina subulata - PlantationÀ l’achat, la sagine est vendue en plaque ou en godet, sous la forme de carrés de 2 à 3 cm de côté. Au moment de la plantation, les pieds doivent être séparés de 15 cm.

Le choix de l’emplacement pour votre sagine est important : privilégiez un terrain à la mi‑ombre et dont la terre reste fraîche. Si le sol est pauvre, ce n’est pas un problème, au contraire. En effet, s’il est trop riche, la plante ne restera pas compacte.

La plantation n’est pas compliquée, mais nécessite un travail de désherbage préalable pour éviter la concurrence des adventices et surtout pour ne pas gâcher l’esthétique de la sagine. La période de plantation idéale reste le début de l’automne pour une meilleure reprise.

Une fois que le nettoyage est fait, il suffit ensuite de :

  • Creuser un trou de 5 à 10 cm de profondeur.
  • Installer la sagine en ayant d’abord dégagé délicatement quelques racines.
  • Arroser et tasser les pieds à l’aide d’une planchette.

Entretien de la sagine

Sagine entretien cultureLorsqu’elle est installée, Sagina subulata ne demande pas trop d’entretien :

  • Surveillez l’humidité de la terre en été, et arrosez régulièrement, mais en petites quantités lors de périodes de sécheresse.
  • Si vous avez planté la sagine en tapis, n’hésitez pas à rouler ce dernier pour qu’il reste compact et que la plante soit toujours en contact avec le sol (sinon elle jaunit).
  • Pensez à désherber de temps en temps à l’aide d’une fourchette par exemple, afin que votre plante conserve tout son charme.

Multiplication :

La sagine peut être propagée par division, en découpant des petits carrés en périphérie du pied et en repiquant les plants en suivant les mêmes conseils que pour la plantation.

La plante gazonnante se ressème spontanément et peut vite devenir envahissante. C’est d’ailleurs cette caractéristique qui lui vaut une réputation de mauvaise herbe pour certains jardiniers. Néanmoins, il est possible de laisser grandir ces semis spontanés, pour ensuite les repiquer ailleurs.

Maladies et ravageurs :

La sagine n’est pas sensible aux maladies. En revanche, elle peut subir les attaques des pucerons et des araignées rouges.

Emplois

Sagina subulata est parfaite pour garnir des jointures de dallages ou en rocailles. L’utilisation en massif ou en bordure est également possible, mais les semis spontanés, rapidement envahissants, pourraient vous poser problème.

Si le terrain le permet, il est également possible d’intégrer la sagine dans la création d’un gazon, en l’associant au trèfle nain et aux classiques graines de graminées.


©weisschr, ©dmf87, ©MulderPhoto