La saponaire officinale : une herbe à savon médicinale

Saponaire

Formant une pluie de petites fleurs ressemblant à des phlox, la saponaire officinale est connue pour ses propriétés médicinales.

En décoction, en infusion, en lotion, en shampooing ou en cataplasme, la saponaria vous veut du bien !

La saponaire officinale, de jolies fleurs roses

Saponaire fleurLa plante à savon est une vivace faisant partie de la famille des Caryophyllacées. Originaire des zones montagneuses, cette plante robuste est facile à vivre. Elle est caractérisée par des feuilles opposées, vert tendre et ovales au bout pointu. Elles sont réparties autour d’une tige érigée et robuste. On la reconnaît grâce à sa floraison généreuse ! Les fleurs sont roses plus ou moins pâle et réparties en bouquet.

De juin à octobre, elles dégagent un léger parfum avant de laisser place aux fruits. Ces derniers sont des capsules contenant de petites graines foncées et arrondies. La saponaire forme des rhizomes traçant qui la rendent foisonnante.

Vertus thérapeutiques de la Saponaria officinalis

La saponaire aide à soulager des affections cutanées, les troubles rénaux et du foie. Cette plante salvatrice favorise la circulation, régule la tension artérielle et agit comme antiallergique. Elle a des propriétés dépuratives et expectorantes, permettant ainsi d’éliminer les toxines. Grâce à des bienfaits, on utilise la saponaire pour :

  • saponaire vertu bienfaitsSoulager des affections cutanées : plaies, acné, zona, ulcère
  • Lutter contre des allergies : eczéma, psoriasis, urticaire
  • Soigner des bronchites, asthme et encombrement des voies respiratoires
  • Améliorer la circulation sanguine
  • Limiter les pellicules et les démangeaisons du cuir chevelu

Comment se soigner avec la saponaire officinale ?

En décoction :

Pour dégager lutter contre les inflammations des voies respiratoires, c’est une décoction des racines qu’il faut réaliser. Il suffit de faire bouillir 25g de racines dans 250ml d’eau pendant 8 minutes. Ensuite, filtrez et mettez dans une tasse avec un peu de miel pour son effet adoucissant.

En lotion :

saponaire officinale soinContre l’acné, vous pouvez appliquer les fleurs directement sur les lésions cutanées. Sinon, n’hésitez pas à préparer une lotion. Pour cela, ramassez 125g de racines que vous ferez bouillir dans 1L d’eau douce. Faites bouillir pendant 10 minutes avant de filtrer, puis de laisser tiédir.

En shampooing :

Mettez 50cl d’eau dans une casserole et portez à ébullition. Hachez 25g de feuilles et de racines que vous placez dans l’eau. Une fois que l’eau boue, baissez le feu et couvrez. Patientez pendant 5 minutes. Éteignez ensuite le feu et laissez refroidir. Utilisez cette préparation en shampooing comme à l’accoutumée.

En cataplasme :

Placez 70g de feuilles et de fleurs dans 1L d’eau et faites bouillir. Placez ensuite la végétation entre deux linges et placez sur les zones affectées, notamment au niveau de la gorge.

Contre-indications et précautions

saponaire contre indicationAttention à bien respecter les doses prescrites et les durées d’ébullition. En effet, après la durée recommandée, il faut tout de suite filtrer et ne pas laisser macérer la plante.

Ayant une forte teneur en saponine, elle est bienfaisante si l’on respecte les dosages et la durée des soins.

Elle devient toxique si on s’affranchit de ces limites. Elle peut entraîner la paralysie des mouvements, baisser la pression sanguine et la température de l’organisme. Les jeunes enfants, les femmes enceintes et allaitantes doivent éviter d’en consommer.

 

Cultiver la saponaire

Plantation :

La saponaire apprécie un sol léger, frais mais drainé. Placez cette plante en plein soleil ! Les régions les plus au sud peuvent se permettre de l’installer à la mi-ombre. La plantation a lieu à l’automne ou au printemps.

  • Creusez alors un trou légèrement plus gros que le volume de la motte.
  • Placez cette dernière dans de l’eau quelques minutes avant plantation.
  • Si votre terre est lourde, coupez-la avec du sable. Si elle est pauvre, ajoutez une poignée de compost bien mûr.
  • Quoi qu’il en soit, mettez la motte dans le cultiver culture saponairetrou, rebouchez et tassez.
  • Arrosez afin de favoriser un bon enracinement. Gardez 30cm de distance entre chaque plant.

Entretien :

En fin de floraison, rabattez la touffe à ras pour éviter qu’elle ne se ressème toute seule. La saponaire ne demande quasiment pas d’entretien si ce n’est de l’arrosage la première année. Attention, le substrat ne doit jamais être détrempé. Vous pouvez éventuellement retirer les fleurs fanées régulièrement, afin que la plante en produise de nouvelles.