Scirpus cernuus, le scirpe incliné des berges

Scirpus cernuus - Scirpe incliné

Le scirpe incliné Scirpus cernuus est une plante herbacée très attrayante de 20 cm de haut qui apprécie l’humidité avec un feuillage vert vif à feuilles persistantes.

Résumé technique :

Nom : Scirpe incliné, Souchet penché, Isolepis cernua
Famille : Cypéracées
Type : Plante oxygénante vivace

Hauteur : 15 cm
Exposition : Lumineuse
Sol : Humide à trempé

Feuillage : Persistant – Floraison : printemps, été

Scirpus cernuus, le Scirpe incliné en quelques mots

Le scirpe incliné des berges Scirpus cernuus (ou Isolepis cernua) est une herbacée de zone humide cosmopolite de petite taille, de moins de 30 cm de haut. Franchement inféodé à l’humidité constante, le scirpe incliné nécessite la présence d’eau.

Certains le considère même comme une plante aquatique de faible profondeur. En plantation subaquatique, il joue un rôle de plante oxygénante pour le plan d’eau.

En grandissant, le scirpe forme un monticule aplati de feuillage étroit et vert vif. L’été, de jolies petites fleurs brun foncé apparaissent à l’extrémité de chaque tige, au-dessus des dernières feuilles, et contrastent bien avec le feuillage.  Les inflorescences terminales en forme de cône commencent par une couleur blanche ou argentée, mais finissent par devenir bronzées ou brunes. Les plantes fleuriront toute l’année sous des conditions non-gélives. Le visuel est au rendez-vous ! Les tiges s’inclinent et se penchent sous le poids.

Le feuillage peut jaunir lorsque les températures chutent à l’automne ou brunir si la plante ne reçoit pas suffisamment d’humidité.

Plantation du scribe incliné (sol, exposition)

La plantation du scirpe incliné (ou souchet penché) se fait à mi-ombre ou en plein soleil le long de d’une plan d’eau (ou cours d’eau), voire directement dans l’eau à une profondeur de 5 cm.

  • Les feuilles qui traînent dans l’eau fourniront un abri aux grenouilles et aux poissons.

Originaire d’Europe (entre autre), cette rustique ne craint pas les conditions hivernales rudes.

Plusieurs possibilités d’aménagement sont bonnes :

  • À l’unité dans une potée humide ;
  • En groupe pour former une masse végétale verte ;
  • Comme couvre-sol pour supplanter des herbes moins esthétiques ;
  • En conteneur « aquatique » pour limiter la propagation expansionniste du scirpe.

Même dans les meilleures conditions, le petit scirpe croît assez lentement. La croissance est ainsi modérée.

  • En culture aux abords d’un plan d’eau, il faut prévoir un espace de presque 1 mètre de diamètre pour chaque plant.
  • En potée humide, un diamètre de pot d’environ 50 cm (mais 60-80 cm est mieux) s’impose. Le scirpe s’épanouit alors avec un arrosage régulier à l’ombre partielle pour une exposition au soleil filtrée.

Le substrat du sol est préférentiellement un terreau vaseux d’étang additionné de tourbe et de sable.

De belles associations sont possibles

Combinez les scirpes inclinés avec des annuelles qui aiment l’humidité dans des potées, ou cultivez-les dans leur propre récipient dans un groupe de plantes en pot. En zone non gélive, essayez-les en sous-plantation avec des oreilles d’éléphant Colocasia esculenta, si une variété possible à feuilles sombres pour générer un fort contraste entre les deux espèces.

  • Placez-les sur le bord des berges, ou entre les rochers au bord de l’eau tombant sur ou dans l’eau.
  • La texture fine de cette plante contraste bien avec les plantes à feuilles grossières, et les plantes dressées et/ou épineuses.

Si vous prévoyez d’utiliser cette plante dans un jardin aquatique, augmentez progressivement le niveau d’eau dans lequel elle se trouve, sauf si vous l’avez achetée déjà habituée au milieu aquatique. Cela permettra aux racines de s’habituer à être submergées.

Dans un jardin aquatique, le scirpe incliné se combine bien avec les prêles Equisetum, les papyrus nains et les cannas (mais il est préférable de les conserver chacun dans des pots séparés).

Culture et Entretien (arrosage, taille)

Scirpus cernuus - Scirpe incliné - Souchet penchéCes plantes faciles à cultiver poussent tout droit en jeune plante, puis tombent gracieusement à mesure qu’elles vieillissent dans l’année.

Réduisez chaque année pour favoriser une nouvelle croissance bien verte. Taillez jusqu’à 10 cm au début du printemps pour favoriser une nouvelle floraison après le feuillage printanier.

Multiplication :

Scirpus cernuus se propage surtout sous terre avec des rejets produits sur les côtés. L’expansion se fait par division des touffes à transplanter plus loin pour étendre la surface couverte.

  • Utilisez une bêche pour séparer des morceaux de touffes de tiges.
  • Il est préférable de ne le faire qu’au printemps si les plantes doivent passer l’hiver à l’extérieur.
  • Si vous coupez les plantes à quelques centimètres après les avoir divisées au printemps, elles donneront probablement rapidement une nouvelle croissance.
  • Évitez cependant de reduire en hiver lorsque la plante ne pousse pas.

Même s’il est facile de cultiver le scirpe incliné à partir de graines (et s’auto-ensemencera facilement dans les bonnes conditions), il est plus rapide et plus facile à multiplier par voie végétative.

Maladies et soucis :

Sans maladie, la sécheresse est son principal ennemi. Cette plante a peu de problèmes de ravageurs et résiste aux cervidés.

Attention : les cochenilles peuvent l’infester à l’intérieur si elles ne sont pas immergées dans l’eau.

Bon à savoir

L’espèce Scirpus cernuus a pour taxon officiel actuel Isolepis cernua, mais ce dernier est encore peu usité. Certains appellent cette herbacée la « fibre optique », ce qui est assez descriptif de l’allure des tiges.

Si certaines espèces de scirpes ou carex peuvent être employées en phytoépuration (voire bioremédiation), par exemple dans un système de lagunage, la croissance modérée du scirpe incliné ne permet pas cette fonction.

L’espèce est une vraie cosmopolite dans la nature, originaire de presque toutes les parties du monde. Elle est trouvée en Eurasie (Europe et Asie), en Australie, mais encore en Afrique et sur l’ensemble du continent américain.


©Lawcain, ©Liudmyla Liudmyla