Connexion
Accueil / Le Jardinage / Fleurs du jardin / Graminées, un brin de folie pour des mariages heureux

Graminées, un brin de folie pour des mariages heureux

0

Associer des graminées aux vivaces n’a pas son pareil pour donner une touche de modernité à vos massifs. Les graminées offrent une diversité de formes et de couleurs incroyables qui crée des tableaux d’une grande originalité.

Déferlement de galets empreints de parfums de garrigue

Stipa tenuifolia - galets - plantes vivacesCet aménagement urbain évoque avec beaucoup de réalisme un torrent asséché dévalant les pentes d’un paysage de garrigue. En quelques traits, le mariage du minéral et de quelques végétaux typés suffit à peindre un paysage méditerranéen : évocation d’un climat sec, assommé de chaleur d’où s’élève une brise légère.

Sur fond d’alignement d’arbres, devancé par une haie moutonnante d’éléagnus et de fusains se profile une grande plage de galets blancs. Au premier plan, un cheminement de gros galets rouges alterne avec des  lavandes, santolines et touffes éparses de cheveux d’ange (Stipa tenuifolia). Le mouvement léger et la blondeur des chaumes du Stipa contrastent joliment avec les formes massives des galets rouges et les boules de buis.

  • Stipa tenuifolia ou Stipa tenuissima ‘Ponytails’ sont des graminées vivaces peu exigeantes et vraiment faciles à installer en sol drainant. Elles forment des touffes denses de 50 cm vert bronze, surmontés d’épis blonds en juillet. Elles se ressèment volontiers dans les gravats.

Une grande potée émaillée de rouge et un grand palmier en bac viennent cependant rafraîchir l’ambiance et nous ramène à quelque chose de plus « urbain ». Ce Coco du Chili (Jubaea chilensis) aux palmes arquées trône ainsi royalement et donne du relief à la scène.

Scène légère avec 3 composants

Brizia media - sauge de graham - Geranium sanguineumLa grande amourette (Briza maxima) forme une toile de fond tremblotante aux éclats d’argent qui met en valeur la scène. Les épis pendants de cette graminée mettent en relief les tonalités vives du géranium vivace (Geranium sanguineum) et de la sauge arbustive rouge (Salvia grahamii).

  • Briza maxima est annuelle. Elle se sème ainsi soit à l’automne, soit au printemps après un passage au réfrigérateur de un mois afin de lever la dormance. Ses épillets, plus grands et plus denses que ceux de l’amourette vivace Briza media, atteignent de 8 à 10 cm de long. Vous pouvez aussi récolter les chaumes pour confectionner des bouquets secs.

Mur végétal richement coloré

mur vegetal avec graminéesDans ce mur végétal, le feuillage retombant de l’Herbe du Japon (Hakonechloa macra) donne du relief à la fois par sa forme et par sa teinte dorée au tableau. Il tranche avec les teintes sombres des Heuchères et Euphorbes pourpres, mais aussi des fougères Polystichum polyblepharum et sauges officinales vert foncé. Les tonalités intermédiaires sont par ailleurs apportées par la mélisse et le fraisier des bois. Les lavandes et giroflées (Erysimum) ajoutent des teintes neutres gris vert. Pour finir, la floraison blanche du gazon d’Espagne (Armeria maritima ‘Alba’) apporte des touches de lumière.

  • Hakonechloa macra ‘Aureola’ est une graminée très élégante qui apprécie les le ambiances fraîches mi-ombragées. Son feuillage retombant jaune nervuré de vert est caduc.

Banquette au vent !

Stipa tenuifolia - plate bandeLes plates-bandes plantées d’iris des jardins sont ici bordées d’un talus sableux retenu par des madriers verticaux. Les touffes de cheveux d’ange (Stipa tenuifolia) forment une bordure mouvante aux reflets nacrés. Les silhouettes graphiques de quelques touffes de prêle s’invitent au décor. Dans le fond, les grandes masses panachées du roseau de Chine (Miscanthus sinensis ‘Zebrina’) forment un écran vert et or.

  • Miscanthus sinensis ‘Zebrina’ forme une imposante touffe peu traçante, remarquable surtout par la couleur de son feuillage linéaire, strié de vert et jaune.  Des panicules brun pourpre coiffent la touffe en fin d’été.

En avant les bleus !

Nepeta x faassenii - sauge Salvia nemorosa - Pétunia - LobéliaLes bleus marqués du Nepeta x faassenii , de la sauge Salvia nemorosa , du Pétunia et du Lobélia sont soulignés par les chaumes glauques et persistants de l’Avoine bleue (Helictrotichon sempervirens) et du blé d’azur (Leymus arenarius).

  • Helictrotichon sempervirens apprécie les sols humifères et poreux, de mauvaises conditions rendant les feuilles sensibles à la rouille. En juillet-août, des panicules retombantes couleur paille de 1,20 m contrastent joliment avec le feuillage raide bleuté.
  • Le Leymus arenarius pousse volontiers dans le sable où il peut même devenir envahissant. On l’utilise notamment pour fixer les dunes. Taillé à la cisaille, il peut aussi servir de « gazon » dans les jardins de terre sableuse. Ses grandes feuilles rubanées en touffe échevelée se hérissent d’épis rappelant le blé, de juin à août.

Un potager haut en couleurs

La parcelle de potager offre ici un fabuleux mélange de couleurs et de formes avec les blettes colorées au premier plan qui font écho à l’Herbe aux écouvillons rouge Pennisetum setaceum ‘Rubrum’. A droite, on devine les choux palmiers ‘Noir de Toscane’.

  • graminées au potager Pennisetum setaceum ‘Rubrum’, peu rustique (-5°C), est ainsi souvent cultivé comme annuelle. Il bénéficie d’une croissance très rapide qui lui permet d’atteindre 1 m sur 90 cm de large en quelques mois. Ses élégants chaumes pourpres supportent à la fois le vent, les embruns et la sècheresse, une fois qu’il est bien installé.

Pour aller plus loin :

Ceci devrait aussi vous plaire :


Texte et photos Eva Deuffic

 


Écrit par Eva Deuffic | Eva est une passionnée de jardins et de jardinage et c'est avec sa plume qu'elle nous emporte et nous fait rêver.
Un commentaire ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *