fusain

Le fusain propose un feuillage tout à fait original et très décoratif.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Euonymus
Famille : Celastracées
Type : Arbuste

Hauteur
 : 0,5 à 5 m
Exposition : Ensoleillée et mi-ombre
Sol : Ordinaire

Feuillage
 : Caduc ou persistant – Fructification : Septembre-octobre

L’entretien, de la plantation à la taille, vous permettra d’améliorer la croissance de vos fusains.

Plantation du fusain

Privilégiez une plantation du fusain à l’automne afin de favoriser l’enracinement et donc la reprise.

Si vous devez planter au printemps, prévoyez un arrosage plus régulier durant l’été.

  • Le fusain aime le soleil et c’est là qu’il fleurit le mieux mais il tolère parfaitement la mi-ombre
  • Le fusain tolère tous types de sol, qu’il soit acide ou calcaire, lourd ou bien drainé
  • Arroser régulièrement après la plantation

En haie, respectez un espacement d’au moins 80 cm à 1m entre chaque sujet.

Multiplier le fusain :

Le fusain se multiplie facilement par bouturage et par greffage.

C’est la technique du bouturage qui est la plus facile et rapide à réaliser pour multiplier vos fusains.

  • Prélever vos boutures à la fin de l’été sur bois semi-aoûté.
  • Tremper la bouture dans de l’hormone de bouturage pour faciliter le développement des racines.
  • Maintenir les boutures sous châssis durant tout l’hiver.
  • Voici nos conseils pour bien bouturer 

Taille et entretien du fusain

La taille n’est pas indispensable, on y a recourt si on veut réduire ou remodeler la silhouette.

  • Taillez à l’automne ou au printemps afin d’équilibrer l’arbre pour les espèces persistantes
  • Préférez une taille assez franche de fin d’hiver pour les espèces caduques afin de garder un pot compact
  • Évitez la taille en période de froids et surtout de gelées.

L’entretien est très facile et ne réclame que peu de soins en dehors de la taille.

Arrosage du fusain :

Le fusain est un arbuste qui réclame assez peu d’arrosage, sauf en cas de sécheresse prolongée.

Le fusain en pot a également des besoins en eau plus importants.

  • Penser à nettoyer le pied du fusain régulièrement afin de supprimer les mauvaises herbes et casser la croûte qui empêche l’eau de s’écouler.
  • Arroser le fusain en pot dès que la terre est sèche en surface.

Maladies du fusain

Le fusain est assez rustique et résistant aux maladies et parasites mais peut être sujet aux attaques d’acariens, de pucerons et de cochenilles.

> Voici comment lutter contre les pucerons
> Voici comment lutter contre les cochenilles

Parmi les maladies les plus courantes chez le fusain, notons l’oïdium qui se caractérise par un duvet blanchâtre sur les feuilles.

> Voici comment lutter contre l’oïdium

A savoir sur le fusain

fusainLes fruits du fusain sont uniques et les nombreuses variétés vous permettront de choisir des couleurs les plus variées.

> ATTENTION : les baies du fusains sont toxiques et peuvent entraîner de graves troubles digestives.

Les fruits sont contenus par des capsules qui s’ouvrent à l’automne. Leurs graines attirent naturellement les oiseaux grâce à leur couleur  jaune, rouge ou orangé qui contrastent avec le rouge de leur enveloppe

  • La plupart du temps persistant, cet arbuste se retrouve souvent en haie.
  • Caduc, ses feuilles sont magnifiques à l’automne et alternent entre le pourpre, l’orangé et le rose.

Le fusain est bien lorsqu’il profite d’un véritable été mais il redoute la canicule c’est pourquoi on le voit peu sur le pourtour méditerranéen.

Il ne redoute pas le gel et pourra donc être planté un peu partout sous nos climats.

> Espèces de fusains caducs : Euonymus alatus, Euonymus europaes

> Espèces de fusains persistants : Euonymus fortunei, Euonymus japonicus

Conseil malin à propos du fusain

fusainLe fusain est parfaitement adapté aux haies persistantes et vous apportera en plus une grande variété de couleurs souvent originales.