huitre gratinee morbier

Voici une belle et originale façon de cuisiner les huître avec cette recette d’huîtres gratinées au Morbier.

C’est une recette qui peut aussi bien faire office d’entrée que d’accompagnement pour l’apéritif.

Cuisson : 2 min

Niveau de difficulté : Facile

Budget : Moyen

Ingrédients pour 4 personnes :

  • 12 huîtres
  • 100 g de Morbier
  • 1 pain d’épices
  • Gros sel

Huîtres gratinées au Morbier

– Nettoyer et brosser les huîtres. Les ouvrir et retirer leur eau.

– Couper le Morbier en fines tranches.

– Couper le pain d’épices en tranches puis l’émietter.

– Mettre le four en position grill.

– Dans une plaque de four, verser le gros sel et y déposer les huîtres. Dans chacune, déposer une tranche de Morbier et couvrir de pain d’épices émietté.

– Passer les huîtres sous le grill du four juste le temps de les dorer.

B.A.ba du chef

Ouverture des huîtres :

– Utiliser un couteau spécial ou un petit couteau du cuisine avec une lame pointue et solide.

– Dans l’autre main, placer un torchon plié en quatre.

– Placer l’huître, côté bombé dans le creux de la main.

– Introduire le couteau au 2/3 de l’huître à partir de la charnière. Couper le muscle et soulever la coquille pour détacher la partie supérieure.

Le Morbier

Mais d’où provient cette ligne cendrée qui coupe le Morbier en deux ?

Pour comprendre cette particularité, il faut remonter deux siècles en arrière. Dans des fermes isolées, les agriculteurs de Franche-Comté préparaient un fromage en deux fois. Une fois le caillé du matin mis en moule, ils le recouvraient d’une fine couche de cendre de bois dans le but de le protéger. Le soir, ils ajoutaient le caillé issu de la deuxième traite. Aujourd’hui, la célèbre raie noire est tracée avec du charbon végétal mais le principe

reste le même. L’affinage du Morbier dure un mois et demi, le temps de développer son goût de crème et que sa croûte adopte une couleur gris-clair ou beige orangé. Fabriqué à base de lait de vache, le Morbier a obtenu une AOC en 2000.

Recette : A. Beauvais, Photo : S.Thommeret

Il n’existe aucun commentaire pour le moment, soyez le premier !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *