L’ail ou allium sativum est une plante vivace à bulbe de 30 à 40 cm de haut dont on apprécie les propriétés nutritionnelles, les bienfaits et les vertus.

On le consomme aussi bien cru que cuit, en gousse entière ou haché et il a la particularité de se conserver longtemps.

L’ail : pour la petite histoire

Originaire d’Asie centrale, l’ail est sans doute l’un des condiments les plus anciens que l’on connaisse.

Connu depuis des millenaires, il se répandit vite autour du bassin méditerranéen. Vertus alimentaires, condimentaires et médicinales… Elles furent louées par tous les peuples.

Les Anciens lui reconnaissaient deux qualités essentielles : celle d’être un fortifiant puissant et celle d’être un remède contre la peste.

Son faible apport calorique et ses nombreux atouts nutritionnels en font un allié idéal pour notre santé.

L’ail et ses bienfaits sur la santé

L’ail est un allié incontournable pour votre santé. Il réduit l’hypertension, diminue le risque de maladies cardio-vasculaires et participe à la réduction du taux de cholestérol.

  • L’ail agit sur les artérioles et la contractilité cardiaque : on lui reconnaît de remarquables propriétés hypotensives. Il stimule le cœur, facilite la circulation et fluidifie le sang. L’extrait d’ail est d’ailleurs utilisé dans la fabrication des médicaments modernes contre la tension. On préconise l’ail pour faire baisser le taux de cholestérol et contre l’artériosclérose (durcissement des artères). À titre préventif, il est également efficace contre les maladies cardiovasculaires.
  • Grâce à ses vertus antiseptiques, bactéricides et expectorantes, l’ail est efficace contre les maladies contagieuses. C’est également un excellent curatif des bronchites, grippes et infections respiratoires saisonnières.
  • L’ail agit sur les organes digestifs comme un antiseptique : destruction de la flore pathogène et lutte contre les diarrhées par son action spasmolytique.
  • L’ail permet de réduire la glycémie.
  • C’est par ailleurs un excellent vermifuge (contre les oxyures et les ascaris).
  • Enfin, des études chinoises montrent aussi que le taux de cancer est nettement moins élevé chez les personnes qui consomment de l’ail quotidiennement (20 g par jour), par rapport à celles qui n’en consomment qu’occasionnellement.

____________________
Le saviez-vous ?

  • Utilisation interne : vous pouvez utiliser l’ail frais, en poudre, sous forme de gélules ou de comprimés et de perles contenant de l’huile. Outre son utilisation à l’état cru ou cuit en cuisine, l’ail peut servir à soulager…

Décoction d’ail : 2 ou 3 gousses écrasées, bouillies dans un verre d’eau ou de lait. Comme hypotenseur (qui fait diminuer la pression dans les artères).

Traitement des plantes : recette de la décoction d’ail

Sirop d’ail : faire bouillir 50 g d’ail dans un verre d’eau. Filtrer, ajouter 50 g de sucre. Consommer 2 ou 3 cuillères par jour. Contre les infections respiratoires.

Alcoolature d’ail : écraser une livre d’ail et en extraire le jus. Ajouter à ce jus la même quantité d’alcool à 40 % vol. Consommer une cuillère à café 2 ou 3 fois par jour pendant 10 jours par mois. Comme antiseptique.

  • Utilisation externe : l’ail a des vertus rubéfiantes et vésicantes, qui lui confèrent son efficacité utilisé en cataplasme par exemple ou contre les cors.

Cataplasme d’ail : ail pilé avec de la moutarde contre les névralgies. Mais : ça sent très fort !

Huile ou pommade d’ail : ail pilé, additionné de deux fois son poids d’huile camphrée ou de saindoux (Ex : pour 10g d’ail pilé, ajouter 20 g d’huile ou de Saintdoux). Contre les rhumatismes, l’arthrite, les douleurs de la colonne vertébrale.

Emplâtre d’ail : une rondelle d’ail contre les cors, les durillons et les verrues.

Lavement : vermifuge avec une décoction d’ail dans du lait.
____________________

Cultiver l’ail

C’est obligatoire : l’ail a besoin de soleil et de chaleur. Pour le sol : un pH neutre, léger, qui se sèche bien après la pluie, peu humifère ni trop pierreux.

____________________
Astuce

L’ail apprécie la compagnie des fraisiers, des pommes de terre, des laitues et des tomates. Mais il n’aime pas les pois, les haricots et les fèves. Tenez-le éloigné d’eux.
____________________

  1. Potager : plantation, culture et récolte de l’ail

____________________
Gare aux petites bêtes !

Les tiges et les feuilles sont attaquées par la chenille verte de la teigne de l’ail. Si cela vous arrive, coupez les parties atteintes et arrachez les plantes les plus touchées. Faites attention à la pourriture.
____________________

Espèces et variétés d’ail

ail Dans le catalogue officiel français, vous trouverez 23 variétés d’ail. Pour la culture, utilisez seulement du plant certifié, vierge de tout virus.

Vous le reconnaîtrez à son étiquette bleue accrochée aux sachets de semence.

Concernant les variétés d’automne, vous planterez idéalement Germidour, Messidrôme ou encore Thermidrôme.

Pour une plantation au printemps ou à l’automne, préférez Printanor ou Fructidor.

L’ail en cuisine

On utilise l’ail comme condiment : les gousses crues assaisonnent les crudités et les sauces, les gousses cuites parfument gigots et ragoûts de mouton, rôti de porc, farces et poissons.

____________________
Idée gourmande :

Avez-vous déjà testé la purée d’ail ? Une tête d’ail à faire bouillir 20 min dans ½ l d’eau, une cuillère à soupe d’huile d’olive, deux pincées de sel et le tour est joué ! Un régal étalé sur des tartines grillées à l’apéritif.
____________________

Apports nutritionnels

131 kcal / 100 g. L’ail, très énergétique, ne contient que 64 % d’eau. Il renferme des vitamines C, A, B1, et B6 ainsi que des oligo-éléments (sélénium, iode, silicium, cobalt).

Enfin, l’ail est riche en potassium.

Blandine Merlin

  • Didier POSNIC a écrit le 12 mars 2018 à 22 h 01 min

    Merci !!

  • joseph sululu a écrit le 10 avril 2017 à 8 h 52 min

    je souffre de l’hypertension et j’ai habitude de manger l’ail cru regulierement a la longue quelle est la consequence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Tailler ma glycine
Posté par prunebleue le 18 août 2018

Comment tailler un prunier ?
Posté par looping62620 le 15 août 2018

Allium : quelles autres plantes installer à proximité ?
Posté par Maxou40 le 13 octobre 2017