Le concombre (Cucumis sativus) est une plante potagère appartenant à la famille des cucurbitacées.

Originaire du nord de l’Inde et du Pakistan, le concombre peut atteindre 3 m de haut. C’est une des cultures les plus importantes dans le monde depuis plus de 3 000 ans.

Le concombre et ses bienfaits sur la santé

  • Principalement constitué d’eau, le concombre est l’aliment rafraîchissant par excellence, mais ses apports en macronutriments, minéraux et oligo-éléments sont relativement faibles.
  • Constitué à 95 % d’eau, le concombre possède une très faible valeur calorique, ce qui constitue un atout pour les personnes qui surveillent leur poids.
  • Le jus de concombre se révèle très rafraîchissant et légèrement laxatif.
  • C’est presque exclusivement pour l’usage externe qu’on utilise le concombre pour ses vertus. Rafraîchissante, sa pulpe soulage les inflammations et irritations de la peau ainsi que les brûlures légères.
  • Utilisé en lotion, le concombre forme la base de nombreux produits. Il soigne les gerçures, les démangeaisons, les dartres.
  • Et pour réhydrater n’importe quelle peau, rien de tel que l’application de quelques tranches de concombre !

Cultiver le concombre pour ses bienfaits

  • Le concombre a besoin d’une exposition chaude, ensoleillée et d’un sol très humifère, profond, pas trop humide.
  • En pot, dans une jardinière de 30 cm de haut avec un treillage, le concombre se porte à merveille !
  • Notez que le concombre reste frais, même en plein soleil et quelle que soit la chaleur : sa température interne est de 6 à 8 degrés plus basse que la température ambiante !

Le concombre en cuisine pour ses bienfaits

  • Le concombre doit être ferme, avoir une peau bien verte et matte. Plus il est petit (25 cm à 30 cm), plus il est savoureux.
  • Si on le mange le plus souvent cru en salade, le concombre se déguste aussi bien cuit en gratin ou même en potage.
  • Si vous avez des difficultés à digérer le concombre, ôtez la peau avec un éplucheur et la partie centrale à l’aide d’une cuillère. Rappelez-vous toutefois que c’est dans sa peau que l’on trouve le plus de nutriments.
  • Le concombre se conserve une ou deux semaines dans le bac à légumes du réfrigérateur. Une fois entamé, protégez-le avec du film alimentaire. Éviter de garder les concombres à proximité des fruits (notamment des pommes), qui en dégageant de l’éthylène, contribuent à en augmenter l’amertume.

Apports nutritionnels

10 kcal/100 g. Le concombre a une bonne teneur en calcium, fer, sodium et vitamines.

  • John Wil a écrit le 6 juillet 2016 à 0 h 13 min

    J’adore les concombres ! C’est génial pour la santé

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *