Connexion
Accueil / Plantes et Bien-être / Les plantes pour soulager les règles douloureuses

Les plantes pour soulager les règles douloureuses

Les plantes pour soulager les douleurs menstruelles
0

Les menstruations ne sont jamais une partie de plaisir, et dans certains cas, elles peuvent même s’avérer handicapantes. Nombreuses sont alors celles qui se tournent vers la phytothérapie pour soulager leurs maux.

Voici 5 plantes pour soulager les règles douloureuses.

L’estragon

L’estragon, Artemisia dracunculus, est une plante aromatique vivace, une astéracée dont on extrait une huile essentielle. En usage externe, celle-ci est appliquée en massages locaux pour calmer la douleur des crampes fortes liées aux menstruations.

Posologie

Mélangez une huile végétale (base neutre) et 3 gouttes d’huile essentielle d’estragon, puis massez le ventre au niveau de la douleur.

Contre-indications

L’huile essentielle d’estragon est interdite aux personnes qui souffrent, ou ont souffert, d’un cancer hormonodépendant. Elle est à proscrire pour les femmes enceintes et les enfants de moins de 3 ans. Attention, il s’agit d’une huile irritante et photosensibilisante.

L’achillée millefeuille

L’achillée millefeuilleL'achillée millefeuille pour soulager les douleurs menstruelles, Achillea millefolium, est une plante aux multiples vertus médicinales. Cette astéracée s’avère notamment antispasmodique et relaxante. Elle aide donc à soulager les contractions des muscles utérins.

Posologie

En infusion, mélangez une à deux cuillères à thé d’achillée millefeuille avec 150 ml d’eau chaude. Consommez cette infusion jusqu’à trois fois par jour entre les repas.

Contre-indications

L’achillée millefeuille est interdite :

  • aux femmes enceintes et qui allaitent ;
  • aux enfants ;
  • aux personnes suivant un traitement par des fluidifiants sanguins.

L’alchémille

L’alchémille, Alchemilla vulgaris et Alchemilla xanthrochlora, est une rosacée qui contient des principes actifs ayant une action similaire à la progestérone (une hormone impliquée dans le syndrome prémenstruel). Riche en tanins, elle permet également de réduire l’hémorragie utérine.

Posologie

Faites infuser 4 cuillerées à café d’alchémille dans une tasse d’eau chaude pendant 15 min. Cette infusion d’alchémille peut être consommée à raison de deux tasses par jour.

À noter : pour plus d’efficacité, l’alchémille peut être combinée à la mélisse.

Contre-indications

Attention, l’alchémille ayant une action très proche de la progestérone, elle peut être contre-indiquée chez les femmes qui prennent un contraceptif oral. L’avis d’un médecin est donc ici nécessaire. Les personnes qui souffrent de gastrite ou d’ulcère gastro-duodénal ne doivent pas consommer d’alchémille.

La mélisse

La mélisse pour soulager les douleurs menstruellesConnue et utilisée depuis la Grèce antique, la mélisse, Melissa Officinalis, offre des propriétés antispasmodiques très utiles pour soulager les règles douloureuses. Elle agit également sur les troubles nerveux, et notamment le stress, les angoisses et la nervosité.

Posologie

Sous forme de tisane, la mélisse peut être consommée à raison de deux à trois tasses par jour, sans dépasser une semaine de traitement. Utilisez alors 1,5 à 4,5 g de feuilles et fleurs de mélisse séchées.

Contre-indications

La prise de mélisse est déconseillée aux femmes enceintes ou qui allaitent, ainsi qu’aux enfants. Cette plante doit être utilisée avec précaution en cas de problèmes de thyroïde.

L’armoise vulgaire

Antispasmodique, anti-inflammatoire, diurétique, antifongique et antibactérienne… L’armoise, Artemisia vulgaris, est une plante herbacée appréciée pour ses nombreuses propriétés médicinales. La propriété emménagogue de l’armoise permet notamment de soulager les troubles de la menstruation.

Posologie

Sous forme d’infusion, infusée une cuillère à soupe d’armoise dans une tasse d’eau chaude durant dix minutes. Cette infusion peut être consommée à raison de 3 tasses par jour. Commencez la cure 2 à 3 jours avant le début des règles, puis tout au long de ces dernières.

Contre-indications

À forte dose, l’armoise peut se montrer toxique. Une consultation médicale avant usage est donc nécessaire.
L’armoise est contre-indiquée chez les femmes enceintes et allaitantes, ainsi que chez les enfants. Elle est interdite aux personnes avec des problèmes d’allergie, d’insuffisance rénale ou hépatique.

Le fenouil

Le fenouilLe fenouil pour soulager les douleurs menstruelles, Foeniculum vulgare, possède des propriétés antispasmodiques. On l’utilise donc pour soulager les spasmes douloureux liés aux menstruations.

Posologie

Prenez 1 g à 2 g de graines de fenouil séchées et broyées grossièrement, 3 fois par jour. Ne dépassez jamais 7 g de fruits séchés par jour. Le traitement ne doit pas durer plus de deux semaines consécutives.

Contre-indications

À haute dose, le fenouil peut être toxique. Le fenouil est interdit aux personnes allergiques à l’anéthol, au céleri, au cumin, à la coriandre, à l’anis vert, à l’aneth, à l’armoise, à l’ambroisie et à la camomille. Il est également interdit aux femmes souffrant, ou ayant souffert, d’un cancer hormonodépendant. Les femmes enceintes ne doivent pas consommer de graines et d’huile essentielle de fenouil.


Photos : unknownuserpanama, flockine, Pezibear, PublicDomainPictures


Écrit par Solenne Ricard | Diplômée d'Art et passionnée de botanique, Solenne a choisi d'utiliser sa sensibilité aux questions environnementales pour écrire sur les plantes et le jardinage. Cette amatrice de bonne cuisine cultive son potager en permaculture et utilise ses récoltes pour concocter quotidiennement de petits plats bio et écolos. Rédactrice confirmée, boulimique de littérature et amoureuse du beau, elle dévore tous les livres à sa portée.
Une question ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *