estragon

Estragon ou Artemisia dracunculus est une plante aromatique de la famille des Composées, plus précisément des Astéracées. 

Cette plante vivace aux longues feuilles fines , originaire d’Asie Centrale (Sibérie principalement) peut atteindre entre 40 et 150cm.

Seul l’estragon « français » est cultivé. L’estragon de Russie, quant à lui est sans saveur.

Connu également sous le nom de « Dragon vert » ou « serpentine »,  l’estragon offre de véritables vertus thérapeutiques et des arômes très prononcés.

A lire aussi : bien cultiver l’estragon

Estragon, pour la petite histoire :

Autrefois, l’estragon était essentiellement utilisé pour ses vertus médicinales, notamment en cas de morsures de serpents ou pour atténuer les douleurs dentaires et le hoquet .

Durant l’antiquité, l’estragon était employé pour guérir de la peste et du choléra.

L’estragon est arrivé en Europe au Moyen Âge avec les croisés.  Ce n’est seulement qu’au XVIè siècle que cette plante s’est invitée dans nos cuisines.

Il est réputé pour avoir sauvé la vie du Prince de Galles, Georges V.

Les arabes quant à eux, considéraient l’estragon comme un puissant aphrodisiaque et l’utilisait dans les philtres d’amour.

Marie -Antoinette buvait tous les matins 5 feuilles d’estragon dans de l’eau bouillante avec du jus de citron.

Estragon, bienfaits et vertus pour la santé :

L’estragon est excellent pour stimuler votre appétit et dynamiser la digestion, grâce à la vitamine C.

Il s’avère tout aussi efficace en cas de ballonnements, d’aérophagie et de douleurs à l’estomac.

Il assure un bon transit. On le recommande en cas de légère constipation. L’estragon est aussi un bon diurétique.

En cas de parasites intestinaux, l’estragon est un très bon vermifuge. Il purifie l’organisme et filtre les parasites.

Pour les femmes en cas d’aménorrhée ou de retard, l’estragon favorise le retour des règles.

En cas de spasmes musculaires, l’estragon se révèle être un très bon antispasmodique, en agissant sur le système nerveux. Il peut aussi soulager les douleurs articulaires et les crampes.

Pour les troubles du sommeil, l’estragon lutte contre l‘insomnie. Il est aussi efficace pour diminuer les tensions et angoisses.

L’estragon peut aussi atténuer les  maux de gorge ou les douleurs dentaires. Pour cela mâchez des feuilles d’estragon.

L’estragon contient des antioxydants qui luttent contre les radicaux libres et freinant ainsi l’apparition des maladies cardiovasculaires, des cancers et le vieillissement cellulaire.

En utilisation externe l’huile essentielle extraite de l’estragon détient des propriétés antiinflammatoires et anti-allergiques.

Elle est aussi un antalgique efficace pour soulager, sous forme de massages, les douleurs menstruelles, lumbago ou les douleurs plus intenses type colique néphrétique.

Au niveau cutané, l’huile essentielle d’estragon peut apaiser les crises urticaires et l’eczéma en massant sur les zones sensibles.

> Utilisation interne :

Traitement préventif contre les allergies respiratoires, rhumes des foins : Avec l’été et sa valse de pollen, les allergies surviennent. En prévention des symptômes et conditions incommodantes, versez 3 gouttes d’huile essentielle sur un carré de sucre (1 le matin 1 le soir). L’huile essentielle d’estragon diminue la libération d’histamine, responsable des symptômes de l’allergie.

Pour les diabétiques, préférez un mouchoir. Déposez 3 gouttes d’huile et inhalez.

Infusion aux feuilles d’estragon : laissez infuser quelques feuilles dans de l’eau bouillante pendant 10 à 15 minutes. Boire tout au long de la journée pour purifier l’organisme et profiter les vertus de l’estragon.

Troubles digestifs : Après chaque repas , prendre une cuillère à café de miel avec 2 gouttes d’huile essentielle d’estragon.

> Utilisation externe :

Bain aux huiles essentielles : En cas de tension, stress ou anxiété, versez une dizaine de gouttes d’huiles essentielles dans votre bain.

Ou bien massez avec la paume de la main, de façon circulaire, la zone du plexus solaire (entre la poitrine) tous les soirs.

Cependant à fortes doses l’estragon est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitant.

L’huile d’estragon peu s’avérer être agressive pour la peau. Par précaution, faites un essai avant de l’appliquer ou bien diluez huile d’estragon avec une huile végétale.

L’estragon en cuisine :

L’estragon est un indispensable des sauces, de la béarnaise notamment.

Frais, haché, séché, en branche il accompagne très bien vos soupes, salades, omelettes, ratatouilles, viandes et poissons.

Cependant dosez avec précautions l’estragon, son arôme prononcé risquerait de dominer le plat au lieu de le relever.

Réduisons notre consommation de sel. Une consommation excessive en sel, augmente la tension artérielle et tous les risques associés : maladies cardiovasculaires, insuffisance rénale…

Remplaçons le sel par l’estragon !

L’estragon est riche en fer, iode, calcium, carotène et en vitamines A, B et C.

Vous pouvez plonger une branche d’estragon dans votre bouteille d’huile d’olive, pour la parfumer.

Idées gourmandes :

Sauce au yaourt : Un yaourt à la grecque, de l’huile d’olive et de l’estragon haché très finement.  Idéal à l’apéritif pour accompagner des crudités (tomates, carottes, radis, concombre… )

Idée recette : Poulet à l’estragon, moutarde et champignons    

Rillettes de thon :  Mélangez une boîte de thon, dans 3 cuillères à soupe de fromage blanc, ajoutez de l’échalote émincée ainsi qu’une cuillère à soupe de moutarde et de crème fraîche épaisse. Ajoutez l’estragon haché (3 cuillères à soupe). Poivrez et dégustez sur des toasts grillés de pain complet.

Estragon et astuce beauté :

Lutter contre la mauvaise haleine :  mâcher des feuilles d’estragon, après les repas. Mais il ne dispense pas le brossage de dents !

Conseil malin à propos de l’estragon :

Hoquet ? Mâcher des feuilles d’estragon peut s’avérer utile pour stopper le hoquet.

Mal des transports ? Une goutte d’huile essentielle d’estragon sous la langue avant le départ.

Comment conserver l’estragon ?:  Frais, il se conserve dans une boite fermée, dans le bas du réfrigérateur.

On peut également sécher les feuilles d’estragon, cependant elles perdent de leurs arômes, mais pas de leurs propriétés médicinales.

A lire aussi : bien cultiver l’estragon

  • Bourget a écrit le 22 mars 2017 à 12 h 04 min

    Véritable encyclopédie sur l’estragon ,il manque seulement s le Ph du sol (en effet je ne peux conserver mon pied d’estragon plus de la saison -il ne gèle jamais ou presque ici donc j’attribue seulement cette disparition annuelle -jamais de repousse- au Ph du sol…il faudrait que je le fasse analyser !) .Merci
    +

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

taille d'un estragon assez ancien
Posté par evasion le 27 avril 2014

COMMENT TRAITER CIBOULETTE ET ESTRAGON ?
Posté par hortensia le 07 mai 2012

Plante envahissante dans le gazon.Comment s'en débarrasser ?
Posté par Floris le 04 août 2018

Mauvaises herbes envahissantes
Posté par Gilles Jardin Potager Bio le 28 janvier 2018