estragon

L’estragon est une délicieuse plante aromatique, tout à fait adaptée à nos climats.

En résumé, ce qu’il faut savoir :

Nom : Artemisia dracunculus
Famille : Asteracées
Type : Vivace semi-persistante

Hauteur : 40 à 150 cm
Exposition : Ensoleillée
Sol : Riche et léger

Récolte : Mai à octobre

L’entretien, de la plantation à la récolte est facile et saura agrémenter la plupart de vos plats, sauces et salades.

Semis et plantation de l’estragon

L’estragon aime les situations bien ensoleillées et les sols relativement légers et bien drainés.

Plantation de l’estragon :

Si vous achetez votre estragon en pot, il faudra prévoir de le rempoter assez rapidement dans un plus grand pot ou de le mettre en pleine terre après l’achat.

  • C’est l’assurance que la plante se développe dans les meilleures conditions.

Semis d’estragon :

Soit vous semez sous abri en fin d’hiver ou début du printemps, soit vous semez en pleine terre à partir de mi mai.

Seul l’estragon de Russie peut-être semé en place tout au long du printemps et de l’été.

  • Enfouir les graines dans 1 à 2 cm de terreau
  • Espacez vos rangs de 20 cm
  • Arroser régulièrement en pluie fine jusqu’à la levée qui peut durer jusqu’à 2 semaines.

Dès que les plants auront formé 4 ou 5 feuilles, éclaircissez à environ 20 cm afin de laisser de l’espace pour permettre à la plante de se développer.

  • Ils arriveront à maturité environ 2 mois après le semis

Multiplication de l’estragon :

Il est très facile de multiplier l’estragon par drageon, bouturage ou marcottage.

  • Pour le drageon, on prélève une tige avec la racine
  • On plante cette tige dans du terreau humide

Récolte de l’estragon

Les feuilles peuvent être coupées au fur et à mesure des besoins et cela jusqu’aux premières gelées.

Il est préférable de cueillir les tiges une par une, plutôt que d’arracher quelques feuilles au fur et à mesure.

  • Veillez à consommer de préférence les tiges les plus anciennes.
  • Si il gèle dans votre région, l’estragon disparaîtra pour réapparaître au printemps
  • Protégez le pied si les températures descendent sous les -5°

Conserver l’estragon :

A l’automne, afin de garder votre estragon le plus longtemps possible, coupez à raz et conservez la congelée en bocal en gardant les feuilles entières.

Faire sécher l’estragon :

Pour une longue conservation de l’estragon, on peut aussi laisser sécher les feuilles dans un local sec et aéré.

  • Pour faire sécher l’estragon, mieux vaut des feuilles n’ayant pas fleuries.
  • Broyer les feuilles jusqu’à réduction en poudre.
  • Les conserver dans un bocal hermétique

Plutôt que de les réduire en poudre, on peut tout simplement les faire sécher et les ciseler puis les conserver dans un bocal hermétique.

A savoir sur l’estragon

estragonL’estragon est l’une des herbes aromatiques et condimentaires les plus parfumées.

On aime l’utiliser pour aromatiser un assaisonnement de salade, une omelette, mais aussi et surtout pour parfumer la volaille tel que le fameux poulet à l’estragon.

Il entre aussi dans la préparation de l’incontournable sauce béarnaise.

A noter enfin, que les bienfaits et vertus de l’estragon sont nombreux. Il est notamment antioxydant et permet de prévenir le vieillissement.

> Santé : bienfaits et vertus de l’estragon

Conseil malin à propos de l’estragon

Afin de régénérer votre estragon, procédez à la division de la touffe au printemps tous les 3 ans environ.

A lire sur les plantes aromatiques :